Les achats de fournitures scolaires: comment et quand s’y prendre?

by seayouson

C’est chaque année la même chose, il va falloir s’y faire! Certains ne sont pas encore partis en vacances que déjà les bouées et articles de plage ont été remplacés, dans les rayons des magasins, par les fournitures scolaires. L’affaire scolaire en rayon dès le 30 juin, c’est un peu comme les décorations de Noël qui débarquent en octobre alors qu’on n’a même pas célébré Halloween. Jusque-là, ça m’étonnait. Maintenant que je suis la mère d’un élève de primaire, je comprends un peu mieux l’intérêt de s’y mettre maintenant.

Éviter le manque de choix

Il faut que vous sachiez un truc: dans tous les domaines de ma vie, et donc dans les domaines concernant mon fils également, je suis de la team « sur le fil » en permanence. Tout est toujours fait dans les temps mais rarement à l’avance. J’ai cependant découvert l’année passée que l’affaire scolaire souhaitée par l’enfant était parfois une denrée rare. Si on attend fin août, il n’est pas rare que les articles espérés soient en rupture de stock. Et du coup, on doit faire avec ce qui reste et ce dont les autres n’ont pas voulu: pas forcément les choses les plus tendances. Et vous savez comme moi qu’on a plutôt intérêt à être tendance dans la cour de récré. Se coller à cette corvée dès maintenant permet d’avoir le choix.

Ne pas faire les courses avec son enfant

Cela dit, parmi mes astuces d’achat, il y en a une, très efficace: ne faites pas les courses scolaires avec votre enfant s’il n’insiste pas pour les faire avec vous comme si sa vie en dépendait. Avec lui dans les pieds, vous aurez du mal à distinguer l’utile et le nécessaire du superflu, l’envie du besoin. Votre portefeuille et votre âme d’écolo en prendront immanquablement un coup.

Faire le bilan de ce qu’on possède à la maison

S’intéresser aux achats d’affaires scolaires tôt, ça permet aussi de faire un bilan concret de ce qu’on possède à la maison. Les crayons utilisés l’année dernière sont-ils encore valables? Une nouvelle trousse est-elle vraiment indispensable? Et est-ce qu’on ne recyclerait pas les classeurs de l’année précédente au lieu d’en acheter des nouveaux? Se poser ces questions-là (et surtout y répondre), ça prend du temps. Temps dont on ne dispose absolument pas quand on attaque les achats pour l’école le 25 août.

Barrer une ligne de sa to-do list

Acheter les fournitures scolaires en juillet, ça permet aussi de barrer un truc important qui figure sur la liste des choses à faire dans les semaines à venir.. Et ça, je vote pour. L’été, c’est fait pour alléger sa charge mentale. Donc au plus tôt c’est fait, au moins longtemps on y pense.

Commander en ligne

Enfin, entamer ses achats de fournitures scolaires bien avant la rentrée, ça permet aussi de tout commander en ligne et de recevoir ses articles à temps. Commander en ligne, ça évite la cohue et les tentations! Je vous suggère de faire une première sélection de produits en vous basant sur la liste des fournitures nécessaires donnée par l’école de votre enfant. Laissez-le choisir les produits parmi cette liste. Comme ça, aucune mauvaise surprise: ni au niveau du style, ni concernant le prix! Et aucune frustration du côté de l’enfant: il aura l’impression d’avoir tout choisi lui-même!

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.