Comment donner la vie alors que le monde entier décompte ses morts?

my name is mom laura

C’est un sujet que je n’avais pas très envie d’aborder dans My Name is Mom parce qu’il me semblait que tout avait été dit sur la pandémie de coronavirus, et pourtant, quand Laura m’a contactée pour m’expliquer l’impact que ce virus avait eu sur sa maternité, il m’a semble important de lui tendre le micro. L’année 2020 restera une année historique. Alors que ça fait un an que les mots confinement, couvre-feu et Covid sont entrés dans notre quotidien, on fait le bilan avec une jeune maman.

Comment aurait-elle pu imaginer ça? Laura avait envie d’un bébé depuis longtemps. Elle est tombée enceinte en janvier 2020, quelques semaines avant que la planète entière se mette sur pause… 

Laura a dû avancer seule dans ce tunnel d’inquiétudes sans fin, son mari étant exclu de tous ses rendez-vous médicaux. Elle a passé les premières semaines de sa grossesse à désinfecter ses courses, elle a vécu l’un des moments les plus forts de la vie d’une femme avec un masque sur le visage et elle n’a laissé personne s’approcher de son bébé une fois né. 

Suivez-moi sur Instagram et Facebook

Laura a donné la vie alors que les médias ne parlaient que des morts. Ca fait un an que le coronavirus a bouleversé nos vies. C’était avec elle que je devais en parler.

Voici le dernier épisode de My Name is Mom avec Laura.

Vous pouvez l’écouter sur toutes les plateformes habituelles en cliquant ici.

L’écouter directement dans cet article ici:

Ou sur YouTube.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.