...
Littérature jeunesse

5 livres pour enfants de 5 ans qui plaisent aussi aux parents

Les livres pour enfants ne doivent pas faire plaisir qu’à eux. J’aime bien y trouver mon compte aussi. Voici les derniers livres pour enfants qui nous ont réjouis lorsqu’on les lisait dans le lit, mon acolyte de « presque » 5 ans (il y tient) et moi. De bonnes idées pour occuper les mômes pendant les vacances de Toussaint ou à glisser dans un calendrier de l’Avent fait maison.

Mini Cowboy

Ce livre est une petite merveille parue aux éditions L’école des loisirs. Il raconte l’histoire d’un cowboy minuscule. À cause de sa petite taille, il ne peut pas faire de vrais trucs de cowboy: il n’arrive pas à commander un verre au saloon, ni à y faire une entrée fracassante et il ne gagne, évidemment, aucun duel. Si on le capture, il ne vaut que 10 dollars. Il est dégoûté. Il se sent extrêmement seul et il est presque résigné jusqu’à ce qu’il découvre l’affiche d’un autre petit cowboy qui a la même taille que lui et qui ne vaut pas plus cher que lui. Ses perspectives se transforment subitement et lui semblent bien plus agréables: enfin, il n’est plus seul. J’ai vraiment adoré Mini Cowboy, qui nous fait voyager sur la Côte Ouest. On reconnaît les paysages de Monument Valley. Ezra a souri du début à la fin et le message est super même s’il est connu: il rappelle aux enfants, qu’ensemble, on est plus fort.

Achetez Mini Cowboy ici.

Suivez-moi sur Instagram et Facebook.

Le centre du monde

Au niveau des dessins, on est un peu dans la même idée que le livre Dans la cour de l’école. Le soleil n’a jamais eu la chance de s’admirer. Le jour où il tombe sur la lune en train d’admirer son reflet dans un lac, il se dit qu’il ferait bien pareil. Il se rapproche donc de la terre pour pouvoir se regarder de près. Mais il s’approche beaucoup trop et met le feu à la planète qui se désagrège. Le soleil a un peu honte: la terre a explosé à cause de son narcissisme. Lorsque l’univers rassemble ses morceaux, il se promet de rester tranquille. Avec la lune désormais, il regarde les hommes réchauffer la terre sans se rendre compte de ce qui les attend… C’est un livre qui parle d’un sujet important de façon très claire pour les enfants. Je le trouve très beau, très compréhensible mais très dur. Il ne manquera pas de provoquer les discussions. Soyez préparés.

Achetez Le Centre du Monde ici.

Lisez aussi: 5 livres adorables à lire aux enfants en automne

Cette nuit on part en vacances

Je me souviens comme si c’était hier de mon petit corps d’enfant qu’on secoue en douceur. Il faisait nuit, je me trainais les yeux mi-clos jusqu’à la voiture aux sièges trop froid. On prenait la route de nuit, mon père était au volant. Je continuais ma nuit en devinant les lumières de lampadaires à travers mes paupières fermées. On se réveillait à l’aube et on regardait le soleil embraser le paysage. Les vacances commençaient déjà sur la route pour s’y rendre. Ce livre Cette nuit on part en vacances raconte à la perfection toutes ces sensations d’enfance: l’arrêt dans la station-service, le pique-nique à une heure insolite qu’on fait ensemble, appuyés sur le coffre de la voiture, le petit village qu’on traverse à l’approche de la destination finale… C’est joliment raconté. J’ai trouvé ça très émouvant.

Achetez Cette nuit on part en vacances.

Je te reconnaîtrai toujours mon amour

Une mère fait une très belle déclaration d’amour à son enfant. Elle lui dit que peu importe son apparence, renard, rhinocéros, raton laveur ou hibou blanc, elle le reconnaîtra et l’aimera toujours. C’est un livre sur l’incroyable attachement qui lie une mère à son enfant. Les illustrations sont tendres, les mots sont bien choisis, c’est plein de douceur et le thème est universel.

Achetez Je te reconnaîtrai toujours mon amour

Derrière le frigo

Dès que vient le moment d’aller dormir, Ezra a peur. Il s’inquiète du moindre bruit. L’histoire de Derrière le frigo, paru aux éditions La Pastèque, me semblait pertinente pour illustrer ses craintes. Les illustrations sont belges, le texte est d’un auteur vivant à Montréal. J’ai trouvé le texte parfois un peu maladroit, certaines formulations ne me semblaient pas très fluides. Mais le thème reste intéressant pour montrer aux enfants que les bruits qu’ils entendent et qui les effraient ne sont pas ceux qu’ils s’imaginent.

Achetez Derrière le frigo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :