...
Voyager en Californie

Pioneertown, pour les fans de cinéma et d’Ouest sauvage

Bienvenue à Pioneertown! En été, il fait quasiment irrespirable dans la région. La chaleur s’infiltre dans tous les pores de la peau, on a du mal à supporter le moindre des vêtements. Tout tourne au ralenti. On ne fait pas grand-chose à part attendre que ça passe.

Dans la Yucca Valley, à 45 minutes de Palm Springs et 20 minutes du parc national Joshua Tree, un motel de 20 chambres est installé au milieu de nulle part. La réception est une petite cabane en bois entourée de cactus. Avant, on aurait dit qu’elle ne payait pas de mine. Aujourd’hui, on prend la pose sur l’un des sièges disposés sur la terrasse pour faire rêver ses followers sur Instagram.

On vient s’y marier, faire la fête entre amis, sans craindre de faire du bruit, prendre l’air, et s’isoler un peu (mais pas trop quand même: le wifi est proposé). Je vous laisse découvrir les photos des gens qui s’y arrêtent et qui utilisent le hashtag #pioneertownmotel pour se faire repérer. Le Pioneertown Motel (que vous pouvez réserver ici) est, comme son nom l’indique, installé au cœur de Pioneertown village du désert californien qui attire des touristes du monde entier. Et pour cause: nous sommes ici dans l’Ouest sauvage, celui qui a une histoire et une âme.

pioneertown motel
La réception du Pioneertown Motel.

Pioneertown est célèbre pour sa rue construite pour servir de plateau de tournage de cinéma à ciel ouvert. Derrière les fausses façades recréant une ville des années 1880, il y avait, dans les années 50, un marchand de glace, un bowling, une épicerie, un restaurant, dont je vous parle plus loin, et un motel, qui accueillait les acteurs à l’époque et qui a évolué au fil du temps pour devenir le Pioneertown Motel.

pioneertown motel chambre
Les chambres du Pioneertown Motel.

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook

Pioneertown a été créé en 1946 par Roy Rogers, acteur de western, Gene Autry, cow-boy chanteur, Russel Hayden, régulièrement cité parmi les cow-boys les plus populaires de l’époque, et Dick Curtis, éternel méchant du cinéma. Tous étaient fatigués de faire de longs déplacements pour tourner les westerns dans lesquels ils jouaient.

pioneertown

Pioneertown est devenu, sous leur impulsion, « un lieu de tournage tout compris », spacieux et tranquille, pas trop loin de Los Angeles, avec une vue panoramique sur le désert pour un rendu cinématographique parfait.

Achetez mon guide de Los Angeles en famille 

Les ambitions de grandeur sont tombées à l’eau

Dans les années 60, un promoteur immobilier a tenté de faire main basse sur cet endroit atypique. Il pensait développement, pôle touristique, nouveaux logements, terrain de golf et aéroport. Le problème? Ils n’ont jamais réussi à transporter suffisamment d’eau dans la région. Le projet a été abandonné et des conduites d’eau inutiles et le plus souvent même pas terminées se cachent dans le sol de Pioneertown.

cactus californie désert

Pionneertown n’est pas une ville, c’est une légende.

Alice “Honey” Fellers

Pioneertown a été laissé en état pendant des années. La région a repris vie au cours de ces dernières années grâce à la venue d’artistes de Los Angeles et de la Silicon Valley, à la recherche d’un nouveau terrain de jeu et fatigués de l’augmentation permanente des prix des logements en ville. Durant la belle saison, quand il commence à faire chaud mais que c’est encore supportable, le motel et ses chambres aux couvre-lits colorés sont pris d’assaut. Il y a beaucoup de festivals de musique dans le coin. Comme le festival de Coachella, par exemple, en avril. Le Pioneertown Motel permet de se ressourcer au calme, en connexion avec la nature.

Contactez-moi: je vous aide à organiser votre voyage sur la Côte Ouest

famille pioneertown

Un chouette arrêt entre Palm Springs et le Joshua Tree

Pioneertown se visite rapidement mais c’est chouette de vous y arrêter entre Palm Springs et le Joshua Tree. On fait un bond dans le temps et c’est vraiment dépaysant. Les artisans locaux se sont installés dans les espaces vides de l’ancien décor de western. J’ai trouvé l’ambiance agréable et authentique même si ça brasse pas mal de touristes le week-end.

Lisez aussi: Les trois questions à se poser avant d’oser l’expatriation

pioneertown banque

Arrêtez-vous pour manger chez Pappy & Harriet’s, un restaurant spécialisé en barbecue qui accueille des musiciens et chanteurs du monde entier toute la semaine pour des prestations live qui décoiffent. A l’époque, Pappy & Harriet’s,qui ne portait pas encore ce nom-là, servait de cantine aux acteurs qui venaient tourner à Pioneertown. Là encore, les murs ont une histoire.

Pour vivre le Far West plein pot, sachez enfin que les cowboys et ladies en habits d’époque descendent dans la rue principale les 2e et 4e samedis de chaque mois d’octobre à juin, à 14h30. Informations ici.

route californie palm springs
drapeau américain

Publicités

un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :