Californie Voyages en famille

Lady Gaga, Miley Cyrus et moi: mon rendez-vous chez Winter Stone, le tatoueur des stars

Vous ne connaissez probablement pas son nom mais c’est une véritable star dans son domaine. Daniel Winter, alias Winter Stone, tatoue la crème de la crème à Hollywood. Son coup de main est incroyable, sa précision est louée dans toute la profession. Winter Stone fait dans le tatouage minuscule et significatif. C’est le roi de la « single needle ». Il n’utilise jamais plus d’une aiguille. Son trait est d’une finesse étonnante. Il a tatoué une rose gigantesque dans le dos Lady Gaga, la silhouette du Kilimanjaro sur la cheville de Mandy Moore (« This is Us »), un smiley sur le bras de Miley Cyrus, une flamme sur l’index de Sophie Turner de Game of Thrones… et moi. Winter Stone m’avait donné rendez-vous le 21 juin.

Tatouage de Winter Stone sur le pied de Mandy Moore
Le tatouage de Mandy Moore, actrice de « This is Us »: la ligne du Kilimanjaro.

Un studio discret au lieu d’un shop bling bling

C’était le premier jour de l’été mais je suis arrivée à Los Angeles sous un ciel plombé. La grisaille du mois de juin porte un nom en Californie: June Gloom. Je me suis engagée sur le parking de l’adresse qu’il m’avait donnée quelques semaines auparavant. Je m’attendais à une boutique donnant pignon sur rue. Quelques petits appartements, aux façades toutes identiques, s’alignaient devant mes yeux. Aucun nom sur la porte. L’endroit était inattendu mais la Porsche derrière laquelle je garais ma voiture de location m’indiquait que je devais être au bon endroit: j’étais bien arrivée chez le tatoueur préféré des stars.

Happy Valentine’s Day. A tattoo toast to « la vie en rose » by the beautiful @winterstone my spinal cord is now a rose

1.9m Likes, 21.2k Comments – Lady Gaga (@ladygaga) on Instagram: « Happy Valentine’s Day. A tattoo toast to « la vie en rose » by the beautiful @winterstone my spinal… »

Ceux qui sont tatoués le savent déjà: de nos jours, on ne se fait pas tatouer par n’importe qui ni n’importe où. Le tatouage est un « statement » à lui tout seul, il définit notre identité et se doit d’avoir une histoire à part entière. Certains choisissent un artiste, parce que tous ont un style différent, d’autres choisissent de se faire tatouer dans un endroit particulier. Sur leur lieu de vacances, par exemple.

Rejoignez-moi sur Instagram pour toutes les photos au jour le jour de notre vie en Californie.

Son palmier iconique

Pour mon troisième tatouage, j’ai combiné les deux. Je voulais vraiment aller chez Winter Stone parce que j’étais bluffée par son travail et que j’avais repéré, sur son compte Instagram (excellente vitrine pour se faire une idée de ses œuvres) le tatouage que j’avais en tête. Je voulais également me faire encrer en Californie. Parce que mon tatouage est une référence directe à ma vie ici. Je porte désormais un palmier sur l’avant-bras. « Les gens viennent du monde entier pour avoir ce tatouage-là. C’est comme un souvenir de LA », disait récemment Daniel Winter dans le magazine Vogue. Je fais désormais partie de ces « gens du monde entier ».

Quand on me disait à 25 ans de mettre de la crème au coin de mes yeux, je riais comme ça. Neuf ans plus tard, quand je vois comment ça plisse au coin des paupières, je fais moins la maligne. Cette photo pour vous montrer le tatouage que j’ai fait vendredi passé. Un petit palmier qui symbolise notre vie ici en Californie. Je ne sais pas combien de temps elle durera mais elle est gravée pour toujours sur mon bras. 🌴 Il est signé @winterstone , qui a tatoué Miley Cyrus, Sansa Stark ou encore Lady Gaga avant moi. J’ai envoyé un mail en août dernier, j’ai eu un rendez-vous plus de dix mois plus tard. Il prend tout le monde, mais il faut avoir de la patience. J’aimais son trait ultra-fin, c’était chez lui ou ce n’était pas. De nos jours, on se fait tatouer aussi parce qu’on aime l’artiste qui tient le stylo. Je vous montre mes deux autres tatouages en story. 😉 ————— #ink #tattoogirl #tattoo #winterstone #smilingtolife #palmsprings #california #westcoast #californiagirl #palmtreetattoo #tinytattoo #californie #expat #belgianblogger #belgiangirl #blogueusebelge #momofinstagram #iamamom #notjustamom #tatouage #sunnyday #summertime #inkedgirl @levis_belgium

254 Likes, 18 Comments – Déborah (@seayouson) on Instagram: « Quand on me disait à 25 ans de mettre de la crème au coin de mes yeux, je riais comme ça. Neuf ans… »

L’antre un peu secret de Daniel Winter, un studio à West Hollywood, est apprécié des stars. Elles savent qu’elles y seront tranquilles. On peut s’installer dans le canapé en cuir, prendre un verre de whisky, discuter tranquillement de la vie avant de passer aux choses sérieuses. Le tatouage se fait dans une pièce chaleureuse mais épurée. Au-dessus de son bureau est épinglé le dessin de la rose qu’il a tatouée dans le dos de Lady Gaga dans la foulée de la sortie du film « A Star is Born ». Pour le commun des mortels, l’endroit est plutôt intimidant.

Lisez aussi: Doggy bag, eau gratuite, Coca à volonté; le restaurant en Californie

« C’était un don, tu vois? »

J’ai expliqué ce que je souhaitais, on a discuté brièvement de la taille du palmier, il a observé l’endroit où je souhaitais faire le tatouage et il a immédiatement imprimé le dessin souhaité. Un calque est posé sur la peau, il n’y a « plus qu’à » repasser dessus. Je pensais le mettre au centre de mon avant-bras mais je l’ai laissé faire son job: mon palmier est légèrement décalé vers l’intérieur de mon bras. Quand j’ai les bras le long du corps, il est assez peu visible pour qui ne sait pas que j’ai un tatouage. J’ai profité de ce tête-à-tête forcé pour poser quelques questions à Daniel Winter.

Lisez aussi: Bombay Beach, comment cette plage de rêve a-t-elle pu virer à l’enfer?

Il m’a raconté qu’il était officiellement tatoueur depuis sept ans. « J’ai toujours été un artiste. Toute ma vie. J’ai commencé à me faire tatouer à l’âge de 18 ans. J’ai 37 ans aujourd’hui donc ça fait un bail. Pendant des années, j’ai peint, je faisais de la photo. À 30 ans, j’ai décidé d’acheter ma première machine pour faire des tatouages. Ça a été complètement naturel pour moi. C’était un don, tu vois? J’ai commencé à Los Angeles. Je suis né et j’ai grandi ici. C’était quelque chose d’évident pour moi. C’était fait pour moi », m’explique-t-il simplement.

JOHN LUNA MILES CHRISSY LUNA MILES #singleneedle #delicatelysharp #tattoopeoplenow #love #family #legend #teigen #armtattoos @chrissyteigen @johnlegend

44.6k Likes, 320 Comments – @winterstone on Instagram: « JOHN LUNA MILES CHRISSY LUNA MILES #singleneedle #delicatelysharp #tattoopeoplenow #love #family… »

Quelques amis lui ont montré « comment régler » son « appareil, comment faire ça correctement ». Je serre les dents tandis qu’il imprime l’intérieur de mon avant-bras. Il me confie avoir déjà fait « plus de 4000 tatouages » en sept ans. « J’ai fait plus de tatouages en sept ans que certains au cours de toute leur carrière. »

Miley Cyrus fut la première

Sa popularité, Winter Stone la doit à Miley Cyrus qui fut la première célébrité à s’adresser à lui pour un tatouage. « On avait un ami en commun. Elle m’a demandé un tatouage. Quand quelqu’un qui a autant d’influence sur les gens vous fait confiance pour un tatouage, les gens vous font instantanément confiance. C’est vraiment cool. » À la toute fin du mois d’août, après l’annonce surprenante de sa rupture avec Liam Hemsworth, Miley se produisait aux Video Music Award’s et dévoilait un nouveau tatouage sur son biceps gauche. On le doit, là encore, à Winter Stone. On peut lire: « My head was feeling scared but my heart was feeling free. »

My head was feeling scared But my heart was feeling Free #singleneedle #freehand #delicatelysharp #tattooedgirls @mileycyrus always great seeing you lady! Much love!

54.1k Likes, 306 Comments – @winterstone on Instagram: « My head was feeling scared But my heart was feeling Free #singleneedle #freehand… »

Humblement, tandis que je l’admire dessiner les détails des feuilles de mon palmier, il me dit qu’il a surtout été là « au bon moment ». « Il y a eu une mode des tatouages très fins. J’étais là. » La finesse de son trait est due, selon lui, a « une question de machine, d’aiguille. Vous devez comprendre comment la peau réagit, comment faire pénétrer l’encre, choisir l’angle adapté pour faire rentrer l’aiguille, ne pas aller trop profondément dans la peau sinon ça ne donne pas le même résultat. Le touché, c’est le principal. »

@hypebae #singleneedle #portrait #delicatelysharp #tattoo #losangeles #hypebae #art

4,450 Likes, 84 Comments – @winterstone on Instagram: « @hypebae #singleneedle #portrait #delicatelysharp #tattoo #losangeles #hypebae #art »

Le prix du talent et de la célébrité

En tout et pour tout, j’ai passé une demi-heure en tête-à-tête avec Daniel Winter. Une demi-heure au prix de 600 dollars (550 euros), pourboire compris. Ce n’est évidemment pas donné mais c’est le prix de la célébrité et du talent. Winter Stone a le bon goût de tatouer tout le monde. « Je m’en fous si vous êtes connu ou non. Sans mes clients, je ne suis rien. » Il faut cependant s’armer de patience: j’ai attendu 10 mois entre l’envoi de mon mail pour la prise de rendez-vous et mon tatouage. Pour la prise de rendez-vous, il suffit d’envoyer un mail (en anglais) à winterstonetattoo@gmail.com. Sachez encore qu’il reste fidèle à son style et que ça ne sert à rien de lui demander un gros tatouage coloré. Il ne tatoue pas non plus de visage sur le corps des gens. « C’est trop de responsabilités. Pour ça, allez dans un autre shop qui ne se préoccupe pas de vous… »

La poignée de mains de l’arrivée a été remplacée par le câlin sympathique que se font les Américains pour se saluer. Je ne sais pas si je reverrai Daniel Winter mais il sera avec moi tous les jours, jusqu’à la fin de ma vie.

FIRE FIRE FIRE #singleneedle #fire #finelinetattoo #🔥 @sophiet thank your for coming in!

18.4k Likes, 105 Comments – @winterstone on Instagram: « FIRE FIRE FIRE #singleneedle #fire #finelinetattoo #🔥 @sophiet thank your for coming in! »

Publicités

(3 commentaires)

  1. Je n’ai pas été tatouée par le tatoueur des stars mais j’ai aussi attendu 7 mois avant d’avoir rendez vous avec Marine Ishigo. J’ai été patiente et j’ai roulé des kilomètres parce que c’était ELLE et personne d’autre. Je l’ai suivie 1 an sur Instagram avant de lui envoyer un mail…. Je ne comprendrais jamais les gens qui ont une démarche « coup de tête » ou qui vont chez le tatouer d’à côté en demandant des copies du travail d’un autre. Bref, Marine m’a tatouée trois fois en 2 ans, et j’ai l’impression de porter un chef d’œuvre. Depuis quelques mois je suis de très prêt Anna Bravo sur IG…. affaire à suivre ! 😉

  2. Tu me donnerais presque envie de me faire tatouer, moi qui suis plutôt anti-tattoo. Ceux-là sont ravissants. Le souci principal du tatouage à mon sens (en plus du fait que je trouve que beaucoup sont moches ou mal réalisés), est qu’en vieillissant l’encre diffuse et les dessins deviennent moins nets. Si j’avais l’assurance qu’un tatouage reste impeccable à vie, je pense que je franchirais peut-être le pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.