Shop

Ces cinq romans récents ont un point commun: je les ai lus en deux soirées

Ces cinq romans récents (deux d’entre eux sortent cette semaine) ont un point commun: je les ai lus en deux soirs, maximum. J’adore lire mais depuis que je suis maman, mon temps est compté. J’ai donc besoin de bouquins qui me captivent directement. Sans ça, à la première interruption, je risque de ne plus avoir le courage ou l’énergie de persévérer. Mes dernières lectures ont eu le pouvoir de me garder éveillée dans mon lit, passé 21 heures. Un exploit maternel!

Vu que ce sont les vacances de Carnaval en Belgique et qu’ils annoncent de la pluie toute la semaine... Je vous fais un petit résumé et je vous donne mon avis, sans spoiler. Je ne vous mets pas de photo perso des livres pour la simple et bonne raison que je lis sur Kindle depuis que j’ai migré en Californie. Je vous mets également après chaque résumé les liens d’achat (vous pouvez aussi simplement cliquer sur la couverture pour être redirigée), mais si vous avez l’occasion d’aller les acheter en librairie, c’est encore mieux…

Vox de Christina Dalcher

Si vous avez aimé « The Handmaid’s Tale », je peux vous assurer que vous aimerez « Vox » de Christina Dalcher. Ici comme dans la série, la femme n’est que la marionnette d’un gouvernement d’hommes fondamentalistes et régressifs. Les femmes, et même les petites filles, sont désormais réduites au silence. Elles ont droit à 100 mots par jour, pas un de plus. Si le quota est dépassé, le compteur de mots qu’elles portent au poignet comme une menotte se charge de les faire taire à coup de décharges électriques puissantes.

Avant ça, Jean McClellan était docteur en neurosciences. Elle a passé sa vie à travailler sur l’aphasie, une maladie mentale qui touche aux capacités de langage. Quand le frère et fidèle conseiller du Président fait une attaque et qu’il ne sait plus alligner deux mots cohérents, c’est Jean qu’on vient chercher… Malgré le dégoût qu’elle ressent à l’idée d’aider l’ennemi, elle se dit que c’est peut-être un moyen de reprendre le pouvoir.

« Vox » a bien des similitudes, du moins au début, avec « The Handmaid’s Tale » mais j’ai arrêté de comparer rapidement. L’histoire prend une tournure différente, Jean est un personnage de roman convaincant. A la fin du bouquin, dans les remerciements, Christina Dalcher espère que ce livre mettra les lecteurs « en colère ». Et qu’il les poussera à se lever et à se révolter si nécessaire. Parce que « Vox », c’est ce que le monde pourrait devenir si des gens comme Donald Trump continue à squatter les plus hautes sphères du pouvoir… En ces temps de libération de la parole des femmes, c’était une histoire puissante, pleine de sens et halètante. Acheter Vox de Christina Dalcher.

Livre Vox de Christina Dalcher

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

« Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu, prix Goncourt 2018, est une pépite. Le genre de roman qu’on ne veut pas fermer parce que tout va nous manquer: les gens, l’ambiance, l’époque, l’émotion que la lecture a suscitée en nous. Ce livre, c’est une claque pour les adolescents des années 1990. L’histoire commence en 1992. Anthony a 14 ans et il vient de tomber amoureux. Cet amour sera le grand drame de sa vie.

Nicolas Mathieu nous parle d’une jeunesse qui traine les pieds, qui a la rage et l’envie de mieux faire mais qui ne se donne pas toujours les moyens ou qui n’en a pas l’opportunité. C’est la Coupe du monde 98, des jeunes le dos contre le mur toute la journée, l’impossibilité d’envisager un futur, Johnny Hallyday dans les baffles de la fête du village… « Leurs enfants après eux » a rejoint la pile de mes romans préférés de tous les temps. Acheter Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu.

Livre Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

La Vraie Vie d’Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné m’a attrapée dans son récit dès la première phrase. Généralement, chez moi, ça n’augure que des bonnes choses… Je ne m’attendais pas à ça. J’étais tranquillement dans ma lecture quand boum, un moment violent fait basculer le récit et démarrer l’histoire de « La vraie vie » d’Adeline Dieudonné. Depuis l’accident, Gilles ne sourit plus. Sa grande soeur n’a que 10 ans mais elle croit savoir comment arranger les choses. Son plan d’attaque va être confronté à la réalité crasse, boueuse, noire, glauque, sordide. « La vraie vie », c’est un uppercut dans le bide. On ferme le bouquin complètement K.O. Je n’ai pas repris mon souffle depuis. J’y pense très souvent. Acheter La Vraie Vie d’Adeline Dieudonné.

Livre La vraie vie d'Adeline Dieudonné

La vie qui m’attendait de Julien Sandrel

Changement de registre avec « La vie qui m’attendait » que j’ai eu la chance de lire avant sa sortie, prévue pour ce mercredi 6 mars. Julien Sandrel avait fait sensation avec « La chambre des merveilles » sorti l’année passée. Son histoire était bouleversante. Je vous fais le pitch rapidement… Le fils de Thelma, Louis, 12 ans, a été renversé par un camion alors qu’il traversait la rue en skateboard. Thelma, sa mère, désamparée va découvrir l’existence d’un carnet des merveilles. Son fils y liste toutes les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Elle décide de les réaliser et de lui raconter ses aventures en espérant le sortir du coma dans lequel il est plongé.

Dans « La vie qui m’attendait », Julien Sandrel nous parle de Romane. Romane a 39 ans, elle vit à Paris, elle est médecin généraliste, seule et pétrie d’angoisses. Quand une dame qu’elle connait depuis longtemps lui annonce qu’elle l’a vue à Marseille, à la sortie du bureau d’un pneumologue, en larmes et cachée sous une perruque rousse, Romane tombe des nues. Et pour cause: elle n’a jamais mis les pieds à Marseille de sa vie. Poussée par un élan incontrôlable et la sensation que ce qu’elle va découvrir va combler le vide qu’elle ressent depuis toujours, elle se rend à Marseille… Ce voyage va changer sa vie…

Julien Sandrel traite à nouveau des liens familiaux, bien que différemment. Je n’ai pas envie de trop en dire pour conserver les surprises du récit intact. Il parle aussi des mensonges qu’on entretient pour ne blesser personne. Romane est malheureuse et décide de ne plus l’être. C’est un roman sensible et lumineux sur la quête de soi, de ses origines, du bonheur, qui fait du bien. Acheter La vie qui m’attendait de Julien Sandrel.

Livre La vie qui m'attendait de Julien Sandrel

L’envol d’Alia Cardyn

Enfin, the last but not the least… Alia Cardyn est Belge, elle aussi. Deux romancières belges sur cinq romans prenants et c’est même pas fait exprès… J’ai déjà eu l’occasion de l’interviewer deux fois et à chaque fois, c’est un plaisir. Je trouve ses propos toujours bien formulés et toujours bien sentis. Son dernier roman, « L’envol » commence par une image forte. Nous sommes le 27 juillet dans une petite ville californienne fictive, Black. Ca rit, ça trinque, ça discute à la fête donnée annuellement à la même date par Barnabé Quills. Tout à coup, Théa fend la foule en courant et se jette de la falaise qui surplombe l’océan. Pourquoi cette jeune fille a-t-elle sauté?

Alia détricote les relations d’un père peu chaleureux et de sa fille. Elle parle des amours tourmentés par les années, de ceux qu’on n’osent pas avouer… Je l’ai lu très vite parce que c’était vraiment bien mais j’avais parfois un peu de mal à reprendre le fil du récit quand j’étais brutalement interrompue par mon fils. Il y a plusieurs temporalités et beaucoup de personnages qui évoluent sur ces différentes années. J’ai beaucoup aimé la légende qui porte le récit et qui pousse les gens à remettre leur vie en perspective, à tirer le bilan des douze mois écoulés et à se réinventer si nécessaire. J’ai vraiment aimé l’élan de liberté qui pousse les êtres de ce roman vers l’avant. Acheter L’Envol d’Alia Cardyn.

Livre L'Envol d'Alia Cardyn
Publicités

(2 commentaires)

  1. Sympa cette sélection ! J’avais adoré La vraie vie et c’est vrai qu’il reste longtemps dans la tête. Je suis très tentée par Vox et le Goncourt aussi 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.