Jennifer Lawrence avait peur de « ne pas aimer son fils autant que son chat »: il faut qu’on en parle

by seayouson

Jennifer Lawrence, découverte dans le film « Winter’s Bones » et popularisée par la saga « The Hunger Games », est devenue maman d’un petit garçon en février. Elle confie dans une interview au magazine Vogue, que ceux qui n’ont pas d’enfant pourraient qualifier de naïve, qu’elle craignait, avant d’accoucher, de ne pas aimer son fils autant que son chat.

L’actrice de « Don’t look up » (à voir sur Netflix) raconte: « Je me souviens, je marchais avec l’une de mes meilleures amies, alors que j’étais enceinte de neuf mois. Et je lui ai dit: Tout le monde me dit que je vais aimer mon bébé plus que mon chat. » Ce qui lui semblait absolument inconcevable. Elle envisageait, à la limite, aimer son fils peut-être « autant » que son chat, mais clairement pas « plus ».

Ce n’est pas parce qu’on le porte qu’on est convaincue de l’aimer une fois là

Avec cette interview candide, Jennifer Lawrence met le doigt sur un vrai truc: Non, l’amour pour le bébé qu’on est en train de créer et qu’on s’apprête à mettre au monde ne va pas forcément de soi. Ce n’est pas parce qu’on le porte pendant neuf mois qu’on est convaincue qu’on va l’aimer une fois qu’il sera là.

On se doute que, pendant un temps, après la naissance, on va devoir se mettre entre parenthèses. On s’y prépare. Mais ça n’empêche qu’on s’interroge: « Est-ce que je vais être capable de bouleverser toute ma vie, toute mon organisation, de lui faire toute la place, sans lui en vouloir de provoquer autant de changements dans mon quotidien? » On peut aussi se demander si on ne va pas se lasser de sa présence. Parce qu’on est déjà tombée amoureuse avant et on s’est lassée sans prévenir. Ça sera vraiment différent avec notre bébé?

Ces interrogations, si elles vous traversent alors que vous êtes enceinte, sont normales. Vous ne connaissez pas le petit être qui grandit dans vos entrailles. Vous ne savez rien de ses traits ou de sa personnalité. L’accouchement est une rencontre et avant chaque rencontre, c’est normal qu’on appréhende. Finalement, s’interroger sur l’amour qu’on portera à son enfant, c’est déjà démontrer à quel point on avait de bien faire, à quel point on souhaite que ça se passe bien.

« C’est effrayant de parler de maternité »

Jennifer Lawrence, que j’avais eu la chance d’interviewer pour le film très étrange « Mother! », a confié dans cet entretien: « C’est effrayant de parler de maternité parce que c’est tellement différent pour tout le monde. Si je dis C’était génial dès le début, certaines personnes vont penser Ça ne l’était pas pour moi et se sentir mal. » Elle se dit heureuse d’avoir eu des amis honnêtes. Ce qui n’avait pas été tout à fait mon cas à l’époque (à lire: Les choses que j’aurais voulu qu’on me dise avant d’avoir un enfant) mais justement, c’est peut-être une question d’époque.

J’ai accouché plus de six ans avant Jennifer Lawrence. Je trouve que les langues se délient un peu plus ces dernières années sur la réalité de la maternité. Trop parfois?

La réaction de Jen, quand elle a croisé le regard de son fils

La jeune maman Jennifer Lawrence explique que ses copines l’avaient prévenue qu’il était possible qu’elle n’ait pas immédiatement de lien avec son bébé. Parce que là encore, ça ne va pas forcément de soi. Je vous en avais parlé ici: j’avais été surprise par le premier sentiment que j’avais ressenti pour mon bébé, après mon accouchement. Pour certaines toutes jeunes mamans, non, ce n’est pas love at the first sight. L’amour, pour elles, se construit au fil des jours.

Mais dès qu’elle a croisé le regard de son fils, elle a eu le coup de foudre. « Après avoir accouché, j’ai eu l’impression que toute ma vie avait recommencé. Genre: C’est le premier jour de ma vie. Je suis restée bouche bée. »

Maman depuis plus de six mois, Jennifer Lawrence dit que son cœur s’est agrandi. Et elle n’aurait jamais cru ça possible. « Je tombe amoureuse de tous les bébés du monde. Les nouveau-nés sont tellement extraordinaires. Ce sont de petits survivants, roses, gonflés et fragiles. Maintenant, j’aime tous les bébés. »

Jennifer Lawrence est mariée avec Cooke Maroney depuis octobre 2020. Leur relation a débuté en juin 2018.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.