fbpx
Jeux + Activités

Apprendre l’anglais à un enfant en bas âge: mes astuces

Comment apprendre l’anglais à un enfant? Je pense qu’après un an et demi sur le sol américain, je peux enfin vous en parler. On s’est installé en Californie en juillet 2017, Ezra avait 18 mois. Depuis, l’école est passée pour là. Un an et six mois de preschool plus tard, je vous donne les petits trucs qu’on utilise pour pousser, stimuler et entretenir son apprentissage. Rien de fondamentalement original mais du pratique, efficace.

Entre nous

On parle français. Mais anglais dès qu’on est en contact avec l’extérieur. On ne veut pas s’isoler et on veut qu’Ezra prenne le pli. Après, on ne s’est pas posés plus de questions que ça sur la manière de fonctionner. C’est venu spontanément. Dès qu’on est arrivé ici, on lui a appris les mots de politesse élémentaires. Hi, hello, good morning, bye, thank you. Il a pris exemple sur nous, sans effort. Et quand il oublie, on le reprend gentiment mais fermement. On n’a pas vraiment imposé de routine bilingue mais on mélange naturellement l’anglais et le français. Je lui parle les deux langues selon l’humeur. J’utilise des expressions du quotidien qui reviennent souvent, afin de les lui faire assimiler facilement. « Come on, hurry up, take off your clothes, it’s time to go to bed… »

Le jeu

Le jeu est vraiment hyper important pour l’apprentissage de la langue pour les petits. Donc j’évite le côté scolaire, je lui préfère le ludique. Ezra est fan de petites voitures depuis toujours et l’anglais s’est invité sous notre toit via les petites Tut Tut Bolides de VTech. Ce sont des petites voitures qui parlent et qui font de la musique. On en avait déjà quelques-unes en français, on a simplement décidé d’en acheter d’autres en anglais. Elles débitent plein de petites expressions, elles font des rimes, elles fredonnent des airs connus et à force de les entendre, ça rentre tout seul. Les voitures sont solides et non, il n’y pas moyen de régler le son. Le truc top: quand vous achetez des circuits Tut Tut Bolides, les petites voitures se déclenchent automatiquement via des capteurs. Devant la pompe à essence par exemple, elles vont s’exclamer qu’il est temps de faire le plein. C’est très interactif. Ezra joue avec depuis qu’il est tout petit et il les aime toujours autant. D’autant qu’à 3 ans, il peut faire et défaire les circuits à sa guise…

Voici quelques Tut Tut Bolides en anglais

La voiture de course avec son propulseur, 15 euros

Voiture de course Tut Tut Bolides de VTech en anglais

Les véhicules d’urgence (pompier, police, ambulance), 46,99 euros

Tut Tut Bolides véhicule d'urgence police ambulance pompier pour enfants en anglais

Le circuit-parking-toboggan, 46,50 euros

Le circuit parking et toboggan des Tut Tut Bolides de VTech en anglais

Il existe aussi des version Animaux

Il existe également des versions animaux. Même principe: les petites bêtes parlent et répètent des petites phrases rigolotes.

Le trio vache, mouton, cochon en anglais de VTech, 30 euros

Les animaux vache mouton et cochon des Tut Tut Animo de VTech

La télévision

La télévision n’est pas mon ennemie. Quand je sais qu’Ezra regarde des programmes adaptés à son âge qui lui permettent d’assimiler du vocabulaire, je ne vois pas où est le souci. Ici, on ne regarde pas Pat Patrouille mais Paw Patrol et on ne regarde pas La Maison de Mickey mais Mickey Mouse Clubhouse. Toy Story, il le regarde en français et en anglais et il répète donc à l’envi « Vers l’infini et au-delà » ou bien, selon l’humeur « To infinity and beyond ». D’ailleurs, Père Noël lui a apporté la figurine parlante de Buzz qui répète plein de phrases en anglais toute la journée.

Au départ, quand je lui mettais une version en anglais, je me disais « le pauvre, il ne va rien comprendre alors qu’il regarde un dessin animé pour se détendre ». Mais ça, ce sont vraiment des inquiétudes de parents. Enfin… Ce sont des inquiétudes qu’on a personnellement quand on regarde une série ou un film en VO. L’enfant, lui, s’en fout royalement, croyez-moi.

Parmi les programmes super cool pour les petits, je vous conseille les Little Baby Bum. C’est assez hypnotisant et pas idiot du tout. Comprenez par là que ce n’est pas seulement répétitif mais aussi instructif. Ezra a appris les formes et leurs noms en anglais (square, circle, triangle, star…) par ce biais-là. Il a aussi bien assimilé les chiffres. C’est l’un des premiers programmes télé qu’il a regardés en anglais et tant mieux: quasi toutes les chansons sont en fait de grands classiques de comptines pour les mômes ici. Vous pouvez voir les vidéos des Little Baby Bum ici et ici.

Les livres classiques

Je dois parfois me faire violence pour lire des livres en anglais à Ezra. Moi aussi, le soir, j’ai envie de me détendre. Mais rien de tel que de lui mettre quelques nouveaux mots de vocabulaire en tête avant d’aller dormir. Le cerveau va classer ça correctement une fois les yeux fermés. Les nouveautés sont assimilées plus facilement. Si vous parlez peu anglais, optez pour des livres simples, avec quelques mots ou expressions. Voici quelques grands classiques, testés et approuvés à la maison. Pour un lien direct sur les livres, il suffit de cliquer sur l’image.

« Goodnight Moon », un grand classique de la littérature enfantine anglophone.

Livre en anglais Goodnight Moon

« Brown Bear, Brown Bear, What Do You See? » fait travailler le vocabulaire des couleurs et celui des animaux. Les phrases sont répétitives, ça rentre tout seul. Très facile à lire, même pour quelqu’un qui ne parle pas bien anglais.

Livre Brown Bear, Brown Bear, What Do You See?

« Dear Zoo » est un livre rigolo avec des petits volets. L’un des premiers qu’on a acheté ici. Un enfant écrit au zoo pour avoir un animal. On lui envoie une girafe, mais elle était trop grande; un serpent, mais il faisait trop peur… Jusqu’à ce qu’il reçoive l’animal parfait.

Livre Dear Zoo

Les crayons font leur rébellion. Le bleu en a marre de colorier toute cette eau, l’orange et le jaune ne se parlent plus, le rose trouve qu’on le laisse trop souvent de côté, le crayon rouge est fatigué de colorier des camions de pompiers à longueur de journée…

Livre The Day the Crayons Quit

Une famille fait une chasse à l’ours. Mais avant de trouver l’animal qui n’a rien de coopératif, elle va devoir supporter les caprices de la météo.

Livre We're going on a Bear Hunt

Un livre d’activités pour les petits, en anglais et Montessori.

Tchoupi est parfois un petit peu agaçant. Mais n’empêche, les enfants l’adorent…

Mon imagier français - anglais de Tchoupi

Les livres sonores

Si vous ne parlez pas bien anglais ou que vous voulez confronter votre enfant à d’autres accents à une bonne prononciation, voici quelques livres à puces. Ce sont des chansons mais aussi des histoires à raconter…

Quelques comptines incontournables en anglais. J’aime bien ce genre de livres: Ezra file au lit son bouquin sous le bras et écoute les chansons seul, avant de dormir…

Livre Mes plus Belles chansons en anglais

La légende de Robin des Bois, un classique à écouter en anglais.

La légende de Robin des Bois en anglais

Je sais, ce n’est pas la saison mais Ezra le traîne partout et j’entends Jingle Bells en plein de mois de mars, c’est comme ça.

Mes comptines de Noël en anglais

La Fabrique à Histoires en anglais

La fameuse Fabrique à Histoires de Lunii propose des histoires complètement en anglais. Mais j’ai installé Suzanne et Gaston à Londres sur l’appareil d’Ezra. Les deux personnages visitent la célèbre ville britannique. Ils apprennent plein de nouveaux mots anglais, qui se glissent naturellement dans l’histoire. J’adore. Si vous hésitiez encore à l’acheter, voilà qui peut vous décider.

Apprendre l'anglais à un jeune enfant
Publicités

(6 commentaires)

  1. Mon p’tit fils a appris le Bahasa Indonesia et l’anglais (entre 0 et 5 ans), en tout cas les bases indispensables. C’est fou ce que ces jeunots «assimilent» avec automatisme, l’air de rien, comme ça, en jouant ! Pourquoi diable ne fait-on pas pareil dans les pré-primaires, ou les gardiennes, comme on dit chez nous ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

close

Sea You Son, c'est ici, mais c'est aussi là.
Bons plans, discussions enflammées,
ou simplement pour être tenus au
courant des derniers articles...
Un petit clic et c'est réglé.

%d blogueurs aiment cette page :