News

La vidéo choquante et une question: y a-t-il un jour idéal pour accoucher?

Une femme enceinte git dans une salle d’accouchement. Elle a le visage défait mais personne ne la regarde. La salle est pourtant pleine de blouses bleues et vertes. Les médecins et les infirmiers sont joyeux, surexcités, indifférents à la douleur de la jeune femme sur le point de donner la vie. Nous sommes le 31 décembre dernier dans un hôpital du Guatemala. Il est 23h59. Les médecins décomptent les secondes qui les séparent de la nouvelle année et enfin, à minuit précise, le gynécologue se décide à extraire le bébé des entrailles de sa mère.

La vidéo a été postée sur Twitter et est un exemple monstrueux de violences obstétricales. Si le docteur voulait attendre les premières secondes de la nouvelle année pour sortir l’enfant, c’est parce qu’un grand concours est organisé dans le pays pour célébrer « le premier bébé de l’année ». Des cadeaux lui sont alors offerts: couches, vêtements… et l’hôpital est assuré de voir son nom dans les journaux. Le concours semblait primer sur la santé de la mère. La maman de la vidéo doit forcément regretter d’être entrée en travail à l’aube de la nouvelle année… Si elle avait su que ça se passerait comme ça, aurait-elle voulu que son bébé naisse un autre jour?

J’en suis venue à m’interroger: y a-t-il un « bon » jour pour donner naissance à son enfant? Ou en tout cas, certains jours sont-ils meilleurs que d’autres? Et dans le même élan: y a-t-il un « bon jour » pour célébrer son anniversaire? Je me suis replongée dans mes impressions d’il y a trois ans: on m’avait annoncé un « bébé pour Noël », littéralement… Et j’ai aussi pensé au jour de ma naissance, célébré d’ici quelques jours, et pas vraiment anodin.

Pitié, pas le 25 décembre

Ezra était attendu pour le 25 décembre. Je n’avais aucune intention de déclencher l’accouchement mais j’ai espéré tout au long de ma grossesse qu’il soit tout sauf ponctuel. A l’avance ou en retard, mais pas trop quand même: je n’avais pas envie qu’il naisse le 31 décembre ou le 1er janvier. J’espérais aussi qu’il évite le 24 décembre. Pourquoi? D’abord, parce que ma gynécologue m’avait déjà annoncé qu’elle ne pourrait pas se libérer pour m’accoucher pendant les vacances scolaires, qu’elle passait à la côte en famille. En prévision de son absence, elle m’avait invitée à rencontrer une autre gynéco, travaillant dans l’hôpital où Ezra allait naître. Le courant n’était pas du tout passé entre nous. Ce n’était pas du tout la même façon de faire et d’être de mon « officielle » que je connais depuis longtemps, je n’aimais pas ses méthodes. J’espérais donc qu’Ezra soit d’accord avec moi et qu’ils n’aient pas à se rencontrer. Je craignais également les effectifs réduits des hôpitaux en période de fêtes… On m’en avait parlé, je préférais ne pas avoir l’occasion de le constater.

J’avais aussi, surtout, envie qu’il ait sa date d’anniversaire bien à lui. Que la célébration de sa venue au monde ne tombe pas un jour où les gens seraient, chaque année, en train de festoyer pour la naissance du Christ ou d’enterrer leurs 12 derniers mois pourris ou non. Vous me trouvez un peu futile? Je suis née le même jour que mon père. Je n’ai jamais vraiment eu mon jour à moi. Et je n’ai jamais trouvé ça très drôle.

"Bon anniversaire" "Toi aussi"

On se partageait l’attention et le gâteau. Quand je recevais un cadeau, j’en donnais un aussi, comme à Noël. S’il organisait une fête à la maison, j’étais priée d’être là et de déplacer les plans que j’avais faits, de mon côté, pour mon anniversaire à moi. Je me suis fait remonter les bretelles pour ses 50 ans parce que j’étais au ski. Celui qui disait « bon anniversaire » en premier s’entendait répondre « toi aussi ». Croyez-moi, ça perd de sa saveur… On m’a répété toute ma vie que je lui ressemblais et c’était généralement suivi de: « En même temps, ils sont nés le même jour ». Comme si partager une date d’anniversaire voulait forcément dire qu’on partageait certains traits de caractère. Aujourd’hui, on ne vit plus sous le même toit depuis longtemps et j’attends toujours qu’il me souhaite « bon anniversaire » par SMS en premier parce que je suis sa fille. Et je pense qu’il attend la même chose de ma part parce qu’il est mon père. Résultat, chaque année, c’est moi qui m’y colle et chaque année, ça m’énerve. Je suis donc soulée le jour même de mon propre anniversaire.

Au-delà de ça, j’ai souvent râlé d’être née en janvier: entre 18 et 24 ans, mon anniversaire tombait à peu près à chaque fois pendant la semaine de vacances qui suivait la première session d’examens. Mes copains étaient systématiquement au ski le jour J. Pour mon anniversaire (et parce qu’on est, je suppose, jamais content avec ce qu’on a), je rêvais de garden party et de barbecue, j’ai surtout fait mon anniversaire dans un bar ou un resto, les gros manteaux d’hiver empilés n’importe comment sur les dossiers de chaise et de la buée plein les vitres. Je me souviens même avoir commencé l’année de mes 27 ans avec un gros bleu sur les fesses après avoir glissé sur une plaque de verglas vers 3 heures du matin. Pour le barbecue, ça sera dans une autre vie.

Pour la garden party, on repassera

J’étais ravie qu’Ezra naisse le 17 décembre. Pour les raisons que je vous citais plus haut. Pas de chance pour lui, il est né à quelques jours du début de l’hiver. Mais il a la chance d’avoir une date qui lui est propre, même si elle est coincée entre le passage de Saint-Nicolas et du Père Noël et que l’effervescence de fin d’année est déjà à son comble. Il y a de fortes chances aussi qu’il célèbre longtemps son anniversaire pendant les examens. #moyencool. Je ne sais pas si sa date lui conviendra, mais je me fais en tout cas un point d’honneur à lui offrir sa journée, son moment. Que les lumières du sapin de Noël ne soient pas uniquement son décor de fête d’anniversaire. Qu’il ait le sentiment, chaque année, qu’on est aussi excité que lui à l’idée de se souvenir du jour de sa naissance.

Et vous, vous étiez contente d’accoucher le jour où vous avez accouché? Et votre date d’anniversaire perso, vous l’aimez ou vous aimeriez en changer?

 

Publicités

(18 commentaires)

  1. OMG il n’y a plus aucune charme à la naissance dans cette vidéo, c’est comme mettre les gens en cage… Ici deux parents de fin d’année : fin novembre et lendemain d’Ezra donc gros manque de BBQ aussi… Pour compenser on a fait 2 bébés d’été pour se rattraper à leurs anniversaires !!! Après, fin juin et début août c’est les exams potentiels, les pleines vacances et il n’y aura jamais d’idéal… Mais c’est l’été, et ça… c’est quand même la classe pour trinquer !!!

  2. On me fait ça le jour de mon accouchement, je les trucide tous à coups de scalpel, je les démonte, je leur fous un procès au cul. C’est immonde, c’est bas, c’est dégradant, c’est digne des plus bas réflexes humains. J’ai eu la chance d’accoucher et de naître des jours « normaux », sans fête ni doublon particulier. Mes trois filles fêtent leur anniversaires en 1 mois de temps. Tir groupé. C’est peut-être mon seul regret. Je comprends que ta date partagée t’ait pesé.

  3. Je te l’avais bien déjà dit via Instagram, je suis née le 13 décembre et ma première fille le 9… et je suis frustrée pour elle… non seulement pcq elle est née à 4 jours de mon anniversaire mais aussi et surtout pcq elle tombe pile entre st nic et noël… je redoute les fêtes d’anniversaire qu’on organisera pour elle et où les réponses seront souvent(pcq en 2 ans c’est déjà des réponses qu’on m’a donné…): « oh désolé on fait st Nicolas chez mes parents ou mes beaux parents ou chez marraine ou chez brol… on passera hein mais on sera en retard pcq tu comprends on passe d’abord chercher la st Nicolas chez truc… arf y’a la saint nicolas aux louveteaux… » 😅

    Ceci dit je mets un point d’honneur à faire passer son anniversaire avant le mien, ca c’est une certitude… jusqu’à mes 18 ans je trouvais ça tout pourri d’être née le 13 décembre pcq ct en plein pdt les examens. Puis à l’unif c’était plutôt bien, juste avant les blocus. Et mnt, baaaah en fait je m’enfous 😂

    Ma deuxième fille est née le 20 août… un annif en été, le pied 🥳

    De toute façon je pense qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise date, on s’en accommode tjs… Et je me dis qu’il y a tjs un âge où la date nous paraît pourrie pour ensuite se dire que c’est bien finalement d’être né à ce moment là… La roue tourne pour tout je crois 😊

  4. Wah.. Cette vidéo m’a profondément dérangé…
    Concernant sa date d’accouchement, je pense que, dans tous les cas, on ne choisit pas le jour où son enfant va venir au monde et que dans tous les cas, on peut penser des alternatives pour lui fêter son jour à lui même si c’est plus difficile s’il est né le 25 ou le premier, ça c’est sur ! (J’ai vu des mamans qui rusaient d’ingéniosité pour faire de ce jour leur jour d’anniversaire avant tout 😉 )
    Pour ma part je suis née en janvier, c’est proche de Noël, on m’a souvent fait des cadeaux « Noël/anniversaire » mais pour autant j’ai toujours eu mon jour à moi. 🙂

  5. Alors moi je n’ai pas regardé la vidéo, je vous fais confiance sur le malaise qu’elle procure. Par contre, concernant les dates d’anniversaire:
    Je suis née le 30 décembre, autant vous dire que quelque soit le pays où l’on vit, le 30 décembre il n’y a personne mais alors personne qui veut sortir!… les restos sont vides, et quand on tente quand même, on a droit à au moins 6x la chanson « happy birthday » et les feux de bengale car il n’y a QUE des personnes qui fêtent leur anniversaire qui vont au resto le 30 décembre… Donc mon annif, je le fête toujours en décalé (et rarement le 31).
    Autre soucis, comme je travaille en maternité, nous devons travailler soit à Noël soit au Nouvel An. Autant vous dire que Noël, je n’ai aucune envie de le passer à l’hôpital, encore plus depuis que j’ai des enfants. Donc j’opte pour travailler au nouvel an, mais ceci implique du coup que bien souvent je doive travailler le 30 décembre… si ça c’est pas génial! 😂 Bref, je n’en ai jamais voulu à mes parents d’avoir choisi cette date. Ils avaient perdu leur premier enfant à la naissance et donc, vu les antécédents, ma naissance devait être encadrée par des pédiatres et leur gynéco qui eux partaient ensuite en vacances.
    Chaque année depuis 37 ans j’ai droit à l’anecdote du réveillon avec leurs amis dans la chambre de maternité, foi gras et bulles au rendez-vous (les années 80 bonjour!)

    Ma fille, Thelma, est née le 21 mars, prévue pour le 30 mais le travail s’est mis en route lors d’une journée d’éclipse. Jour du printemps, normal qu’elle soit donc un petit soleil (ceci dit, au caractère fort influencé par les frasques de la lune… 🤔) son 3eme prénom signifie d’ailleurs « Printemps » en grec (origines de mon homme) Le 21 mars est également le jour de la fête des mères dans de nombreux pays (middle east) J’aime beaucoup cette date, porteuse de symbole, j’espère qu’elle l’aimera aussi plus tard.
    Pour Achille, comme il y avait un soucis de grossesse et que le terme des 38 semaines ne pouvait pas être dépassé, le gynécologue nous a donné le choix entre 3 dates pour la césarienne. Nous avons choisi le 24 septembre (il devait naitre initialement le 10/10/2010). Pour choisir, rien de bien scientifique: j’aimais le chiffre 4, le fait que cela tombe un vendredi et je m’étais amusé à faire son thème astral sur un site internet et ça me confortait dans l’idée que c’était LA date idéale pour ce petit bout. Et lui, du haut de ses 8 ans, il adore sa date de naissance car c’est le premier de la classe à être fêté chaque année. Comme quoi, ça tient à peu de chose

  6. Je comprends! Tess est de début février et j’ai été soulagée qu’elle évite le 14 ou le 29 février… De même, un bébé des fêtes m’aurait un peu déçu pour elle mais bon, après, je pense que c’est à nous, parents, de créer leur propre jour!
    Elle est finalement né le même jour que son grand père paternel mais ce n’est pas vraiment grave car en presque 12 ans avec mon homme, je crois que nous n’en avons fêté aucun… C’est donc bien son jour à elle 🙂

  7. Je suis née le même jour que ma sœur, et ça ne m’a jamais posé problème.. Enfin si c’est vrai que petite du coup je ne l’ai pas beaucoup fêtée et elle non plus d’ailleurs.. 29 décembre entre Noël et nouvel an et toujours durant les vacances.. Mais bon finalement aujourd’hui ca va ! Mon fils est né le 6 décembre 2017…jour de la mort de Johnny Halliday ( que j apprehendais beaucoup par ailleurs car je savais qu’on allait être assommé de chansons toute la journée alors que je ne l’aimais pas vraiment..) Du coup bah je n’ai rien vu et presque rien entendu, j’ai quand même entendu quelques reprises pendant mes contractions mais disons qu’au bout dequelques minutes jetais tellement concentré à gérer ma douleur que je n’entendais plus rien 😁

  8. Je suis née le 8 février et deux de mes cousins m’ont « volés » ma date d’anniversaire. Enfant, je leur en voulais quand dans la famille on disait « ha, c’est bientôt l’anniversaire de J ou de E ». J’avais l’impression d’être « diluée » dans la masse de ne pas avoir « mon » jour.
    Mon fils est né en juillet, vive les barbecues au soleil pour son anniversaire 😊

  9. J’ai accouché le jour décidé par le gynéco (déclenchement de convenance pour lui, et le jour J il est arrivé trop tard #toutçapourça). Je n’ai aimé ni la grossesse ni l’accouchement ni la date. Comme seul remontant je me suis que notre fille est née le jour d’un autre anniversaire, celui du premier pas sur la Lune, et que c’est un clin d’oeil pour toutes les nuits d’insomnie à lui quémander un peu d’aide pour activer la délivrance. Une drôle de révolution !

  10. mon anniversaire ça va, c’est le 11/11 j’aime bien ce côté double date et ça ne me dérange pas que ce soit férié, au moins les gens s’en rappellent 😉

    Pour fiston c’est autre chose…Annoncé pour le 31 décembre, mouais bof…il est finalement arrivé le 30 décembre. Coincé entre la bûche et le champagne…Mais en plus pile le même jour que son unique cousine, et qu’un autre cousin né l’année suivante (j’en arrive à croire que les maternités font l’inverse de la vidéo, ils te boostent pour avoir leur 31 tranquille 😉 . Bref, on essaie de lui faire sa journée de fête dédié, même si ça ne tombe pas le jour J (perso ça m’est égal pour l’instant, même si lui commence à râler…) Concrètement on dégage les décos de Noël et on trouve des idées de gâteaux originaux (pas une buche que diable). Et pour les cadeaux, je me permet de lui offrir des « choses d’été », cette année il a eu un tipi en bois et un but de foot, même si ce n’est pas la saison la plus propice pour en profiter.

    Le petit frère est prévu pour toute fin mars…et je crois très fort les doigts pour ne pas qu’il arrive le 1er avril 😉 Futile mais pas tant que ça je crois. C’était la date de conception du grand frère et j’en ai déjà soupé des  » ahah la bonne blague »

  11. Je n’avais pas vu la vidéo, mais c’est abominable ?!
    Et effectivement, même si on ne choisit à priori pas la date de son accouchement (encore que…) je suis d’accord qu’il y a des dates symboliques ou non qu’il est préférable d’éviter… même si on ne fait pas toujours ce que l’on veut !

  12. Comme tu le sais, j’ai la même date d’anniversaire qu’Ezra et ma Louloutte est du 15 décembre…
    Ma crainte, contrairement à toi, n’était pas que nous ayons la même date d’anniversaire mais que Noël soit cumulé à celle-ci (j’en ai souffert petite). Je mets un point d’honneur à ce que nous ne fêtions pas nos anniversaires en même temps afin que le sien ait du sens, le mien m’important peu finalement. A ne pas être fêté dignement lorsque j’étais enfant, j’ai du mal à lui trouver de l’intérêt aujourd’hui.

  13. Ma fille était prévue pour le 14 janvier mais je me doutais bien qu’elle arriverait en avance, étant en appui sur le col depuis les 5 mois de grossesse. A Noël, je serrais les fesses, je voulais comme toi qu’elle ait sa date bien à elle, pas coincée quelque part entre les fêtes. Résultat, elle est née le 29 décembre. Point positif, on a évité Noël et le nouvel an, point négatif, son anniversaire est bien perdu quelque part entre diverses fêtes. On fait ce qu’on peut, Chéri et moi, pour qu’elle fasse bien la différence entre son moment à elle et le reste, mais à être gâtée plusieurs jours d’affilée, je doute que ce soit clair pour elle… On a donc décidé d’instaurer son demi-anniversaire le 29 juin, histoire qu’elle ait vraiment son moment à elle. Pour ma part, je suis née le 10 août, bof aussi. Certes c’est ok pour la garden party mais en réalité, tout le monde est parti en vacances à ce moment-là. Petite, j’en pleurais presque chaque année, de n’avoir personne pour fêter mon anniversaire avec moi. C’est le désert en août! Et là, j’attends bébé 2 prévu pour fun juillet, pour les dates d’anniversaire glamour, on repassera!

  14. Moi je suis née le 23 octobre. J’ai toujours adoré cette date. je ne connais personne née le même jour. Et je l’avoue j’en suis assez fiere (c’est ridicule hein).

    Ma fille est née le 14 aout et j’en suis ravie ! C’est l’été, il fait beau et elle pourra le fêter dignement tous les ans, le lendemain étant férié. Juste une petite déception pour le fêter avec les copains d’école qui seront sans doute partis en vacances pour certains d’entre eux.

  15. La vidéo de l’accouchement ! L’horreur ! Ils sont combien avec leur chapeau pointu ? J’espère que la dame et son bébé ont au moins bénéficié de quelque chose (argent, soins gratuits, etc.).
    Je suis née le 29 décembre. Bref, petite, les copains n’étaient pas encore revenus de Noël chez mamie et papi ou déjà partis pour fêter le premier de l’an chez tata, parrain, etc. Et puis, le traditionnel « tiens, c’est le cadeau pour Noël et ton anniversaire ! »… Sans compter tout ceux qui m’appellent début janvier…
    Mes enfants sont nés fin mars et début juin. Je trouve ça idéal, il commence à faire beau et leurs amis sont présents. Mais on ne choisit pas…

    1. Oui visiblement la première à donner naissance gagne plein de cadeaux: couches, berceau, etc… Mais bon, pas sûr que ça mérite un accouchement pareil pour autant! Le 29 décembre… :/ Je compatis!

      1. Franchement, subir ça si c’est juste pour gagner des couches et un berceau ! La pauvre, le pire, c’est qu’on ne lui a probablement pas vraiment demandé son avis… ou de toute façon, elle n’était pas forcément en état de donner un avis éclairé et réfléchi à la question !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.