Californie Voyage

12 choses que vous n’imaginez pas au sujet de l’appartement californien où j’habite

J’ai vécu dans trois endroits différents en Californie. A North Hollywood, à Palm Desert et cette année, à Palm Springs. Trois endroits et autant de propriétaires différents mais exactement le même style d’agencement des pièces et de décoration intérieure. Voici donc les choses insolites que l’on retrouve dans à peu près tous les appartements californiens.

Aux fenêtres, point de rideaux mais des stores partout, de larges bandes verticales qui laissent passer les rayons du soleil en toute saison. En Europe, les stores californiens sont plutôt utilisés pour les bureaux. Comme leur nom l’indique, ils sont la norme sur la Côte Ouest. Je les trouve un peu austères, ils n’aident pas à rendre une pièce chaleureuse… Mais bon, la chaleur ici, on la trouve dehors… Célibataire, je trouvais ça top: le soleil venait me caresser le visage dès l’aube, je me retournais dans mon lit en souriant et je me rendormais. Depuis que je suis mère et qu’ils sont responsables des réveils matinaux de mon fils, je les classe plutôt dans le flop.

Pièce vide d'un appartement avec stores ouverts et moquette au sol
Des stores californiens qui laissent passer la lumière. De la moquette. Du beige. Et pas d’ampoule au plafond. Voilà l’appartement californien typique.

J’ai cru que c’était un oubli parce que notre appartement venait d’être rénové lorsqu’on s’y est installé en septembre mais il semblerait que ça soit assez fréquent: il n’y a pas d’ampoule au plafond. Ni dans le salon, ni dans les chambres. Il n’y a que des spots dans la cuisine et la salle de bain. C’est assez étrange. Je n’ai absolument aucune idée de la raison de cet oubli délibéré. On s’éclaire en disposant des lampes aux quatre coins de la pièce. Méga flop: même quand j’allume tout, le soir, dans le salon, j’ai l’impression de ne rien voir.

stores
Les stores verticaux, comme d’habitude.

Dans l’évier de la cuisine, il y a un broyeur. On peut donc y mettre tous les déchets organiques. Hyper pratique puisqu’il fait chaud toute l’année et que le moindre aliment jeté dans une poubelle dégage une odeur pestilentielle en moins de 24 heures. On balance donc le reste de son assiette directement dans l’évier et on fait marcher le broyeur en activant le petit interrupteur dédié. Top! J’adore.

Master bedroom en californie
La master bedroom ou la chambre principale ou la suite parentale: on voit ici clairement son ouverture sur un dressing à gauche et une salle de bain à droite. C’est l’espace privé des parents. C’est le pied.

Qu’importe le standing ou la taille de l’appartement, dans la master bedroom (la suite parentale), on trouve généralement une chambre spacieuse ouverte sur une salle de bain privative et un dressing pour les plus chanceux. Le couple a donc son intimité et ne doit pas sortir de la chambre pour aller se doucher. L’idée est géniale. Il est rare de trouver un logement composé de deux chambres mais d’une seule salle de bain. Ici, on préfère de loin la configuration 2 chambres, 2 salles de bain. Les enfants ou les invités ont leur propre salle d’eau. Je ne vous cache pas que c’est vachement pratique: les jouets de bain d’Ezra jonche sa baignoire et je me douche tranquillement de mon côté, dans un espace qui m’est dédié. Le pied. Top, clairement, c’est l’espace que je préfère chez nous.

En parlant de douche, il n’y a pas de pomme de douche indépendante. Il y a un pommeau fixé dans le mur, et c’est tout. Le plus souvent, il n’y a qu’une seule poignée qui gère à la fois la chaleur de l’eau et l’intensité du débit. Plus on la fait tourner vers le haut, plus l’eau est chaude, plus l’intensité du jet est forte. Impossible d’entrer dans la douche en attendant que l’eau atteigne la bonne température: il n’y a qu’une pomme de douche fixe, pas de robinet, ça veut dire que vous vous faites arroser d’eau glacée tout de suite, le temps que la chaleur s’élève. Je comprends mieux l’utilité des charlottes de bain proposées dans tous les hôtels dans lesquels j’ai dormi: impossible de se doucher convenablement sans mouiller ses cheveux. Flop absolu: j’ai déjà galéré pour faire fonctionner la douche dans certains hôtels. Ce n’est ni intuitif, ni pratique.

salle de bain et toilettes de couleur blanche
Les toilettes sont quasiment toujours dans la salle de bain. On voit sur cette photo la pomme de douche fixe, typique.

Nous avons deux toilettes, elles se trouvent chacune dans une salle de bain. C’était le cas dans les trois appartements dans lesquels j’ai vécu. Les toilettes séparées existent mais surtout dans les maisons. En parlant de toilettes, l’eau arrive jusqu’au milieu de la cuvette et le trou d’évacuation est nettement plus petit. Résultat, sans trop rentrer dans les détails? Les toilettes bouchées, c’est hyper fréquent. Le fait qu’il y ait une toilette dans chaque salle de bain, c’est top quand on a des invités. Chacun a droit à son intimité. Pour les WC souvent bouchés, c’est naze, bien sûr.

Si en Belgique, on s’inquiète de l’installation de chauffage quand on loue un appart, ici, on s’intéresse à la climatisation. Elle est primordiale et incontournable dès le début du printemps. Tout comme les ventilateurs, indispensables à la survie en été. Quand il fait froid (ça arrive vu l’isolation déplarable dû à l’ossature des constructions que je vous détaille plus bas), la ventilation souffle de l’air chaud. C’est bruyant et extrêmement désagréable. Il vaut mieux enfiler un pull supplémentaire. Bref, c’est un flop.

Dans la cuisine, l’électroménager est gigantesque et c’est top: le frigo a une taille XXL mais que dire du four, qui donnerait envie de cuisiner à n’importe quel allergique des fourneaux, et du micro-ondes, gigantesque. Je suppose qu’il doit sa grandeur à l’adoration du pays pour les plats préparés qu’il n’y a plus qu’à réchauffer. Et à sa passion du pop-corn, probablement aussi. Les appartements se louent généralement tout équipés. Machine à laver et sèche-linge compris. Les machines à laver sont atroces. Elles s’ouvrent par le haut, ont un cycle de lavage très court et pas du tout efficace et en plus, elles font des trous dans les fringues. Je n’aurais jamais cru dire ça mais mon tambour à l’européenne me manque.

Salon avec canapé et télévision
Là encore tout y est: la moquette beige dans le salon, le beige des murs, les stores verticaux. C’est la déco habituelle.

Dans les chambres, impossible d’échapper à la moquette beige, bien épaisse, bien vieillotte. Les Californiens l’aiment pour son côté « pratique » et son petit prix qui permet de la changer facilement dès les premiers signes d’usure. Perso, je ne vois pas ce qu’il y a de pratique: ça prend la poussière, c’est difficile à laver si on n’a pas l’équipement nécessaire. Bref, c’est un flop. D’ailleurs, quand on rend les clés d’un appart en Californie, on est souvent obligé de payer le nettoyage de la moquette par un professionnel. J’ai tant envie de leur dire que si c’était du carrelage ou du plancher, un passage à l’eau et un coup de raclette suffiraient. Mais bon, ici, les raclettes n’existent pas. J’ai cherché longtemps avant de me rabattre sur le seul accessoire disponible pour laver le sol qui n’est pas recouvert de moquette: la serpillière à franges. Je déteste.

Je vous parlais de la moquette beige mais il n’y a pas qu’elle qui l’est. Le beige est partout: le beige est la couleur des murs, c’est aussi la couleur du carrelage de la cuisine, c’est passe-partout. C’est la couleur dominante des intérieurs californiens. Et vraiment, ils se ressemblent tous. Flop pour le manque d’originalité et de caractère.

Ca ne se voit pas à l’oeil nu mais saviez-vous que les structures des maisons ne sont pas faites de béton? Ici, tout est en bois. C’est d’abord une question de rentabilité: les constructions se font à la vitesse de l’éclair (une maison est construite en quatre mois maxium). On dit aussi qu’en cas de tremblement de terre, la maison en bois étant plus légère que la maison en béton, les dégâts sont moindres. Mais là-dessus, les avis sont partagés…

 

Publicités

(23 commentaires)

  1. Chez moi, j’ai des stores californiens partout (et c’est moi qui l’ai voulu!). Par contre, dans la chambre, derrière le store californien, j’ai rajouté un store occultant que je ferme pour la nuit.

  2. Je suis toujours effarée de ce choix de la moquette, aux Etats Unis en général et aussi en Angleterre (en plus souvent avec un imprimé assorti aux rideaux qui ne fait qu’accentuer leur gout de chiotte). C’est tellement peu pratique, alors qu’ils en mettent parfois même dans la cuisine!

  3. J’adore à chaque fois découvrir les spécificités de ton nouveau chez-toi ! Tu m’en apprends beaucoup !
    Je t’avoues que certains points que tu soulignes ne me font pas énormément rêver haha 😉 Mais certains autres un peu plus… Je pense aux « chambres parentales » qui ont l’air d’être pas mal du tout 😉

  4. Il est certain que le gout des américains en termes de housing est connu pour être aussi moche…
    Par contre deux remarques :
    – Je ne comprends pas vos commentaires sur la lumière dans le salon… dans spots se trouve dans le salon sur toutes les photos d’illustration… ce n’est pas votre appartement?
    – Concernant le pommeau de douche je ne vois pas du tout le problème… qu’est ce qui vous empêche de passer juste votre main pour allumer et régler la température?!

  5. Roooih ces pommeaux de douche 😱😱😱 Mais quel enfer! On a une fois mis 30 Minutes à piger comment faire couler l’eau et puis comment faire pour enclencher le pommeau… 🤣

    1. C’est vrai que l’aménagement des pièces est plus « pratique » que les appartements anciens avec jolis plafonds et hautes moulures. J’adore notre appart à Bruxelles mais c’est un ancien appart, plein d’histoire, mais avec un aménagement pas optimal. Ici, vu que tout est très récent, c’est pensé en fonction de la vie moderne, jamais d’espace perdu.

  6. C’est intéressant à voir ! Bon, la moquette partout et le pommeau de douche fixe, ça ne me plairait pas du tout ! Les stores, c’est sûr qu’il a plus cosy…

    1. Il semblerait que le pommeau fixe c’est pour la pression. C’est vrai que la pression est forte mais bon… C’est pas non plus un changement bouleversant par rapport à ce qu’on connait!

      1. Les broyeurs dans la cuisine sont une aberration écologique. On charge les eaux usées de déchets organiques qu’il faudra éliminer dans une centrale d’épuration.
        C’est interdit en Belgique.

  7. Intéressant tout çaaa 🙂
    Deux remarques:
    a) peut être bien que le broyeur est pratique, mais côté écologie…hm. En effet, le liquide et le consistant sont mélangés et évacués, toutefois, comment est-ce recyclé ensuite ? Tout va à l’égout ? Beurk !
    b) les toilettes dans la sdb…ouais, bonjour les odeurs, et si t’es pressé et que quelqu’un est en train de faire sa toilette matinale, tu fais quoi ?

    Sinon, c’est vrai qu’encastrer les luminaires dans le plafond évite les vieux lustres qui pendouillent :-))

    Merci pour ces témoignages.

  8. Aaaaah ! La douche et l’unique poignée ! Dans un hôtel à New York, nous n’avons pas compris comment ça fonctionnait. Du coup, on s’est douché à l’eau bouillante ! Quand on a ouvert la porte de la salle de bain, l’alarme incendie s’est déclenchée !! La honte suprême ! Heureusement que les pompiers n’ont pas débarqué…

    1. Ahaha j’en ai fait trois, perso. Mon plancher d’époque bruxellois me manque… et mes hauts plafonds. Mais bon j’ai pas de piscine en belgique, on ne peut pas tout avoir 😂

      1. 1 de plus, 4 au total et 4 avec les mêmes caractéristiques ! Bon au dernier la douche m’a soulée j’ai changé le pommeau par contre !

      2. Pour le moment, j’ai surtout la haine contre les stores de la chambre de mon fils qui débarque chaque matin à 6h30 en me disant que le soleil est réveillé. Merci, mais moi pas… Il faut qu’on se bouge pr changer ça sinon cet été je vais souffrir…

  9. Raclette trouvée chez Home Depot! J’importe les serpillières de Belgique dans la valise de mes visiteurs 😉 Ici en Floride pareil pour tout: pas de briques mais que du gyproc partout, isolation nulle. Ce qui me manque le plus, c’est des aliments de qualité et du vrai bio (pas du ‘USOrganic’)…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.