Ezra aime ça Ses livres d'enfant validés par maman

Quand l’histoire du soir est une chanson hyper connue mise en images: j’adore

Je ne sais pas vous mais moi avant d’avoir un enfant, je ne connaissais que les quelques premières phrases de chaque comptine. Je n’avais jamais cherché plus loin et en même temps, c’est normal: j’écoute rarement Pirouette Cacahuète à fond les ballons, de mon plein gré. A l’approche de l’entrée d’Ezra à l’école, je me suis dit que ça serait pas mal que je révise mes classiques.

Sur les bons conseils d’une copine, j’ai acheté plusieurs bouquins de la collection Queue Leu Leu chez Casterman. Les comptines deviennnent une vraie histoire illustrée, on peut les lire ou les chanter, et plusieurs couplets sont souvent ajoutés. C’est toujours drôle et bien trouvé. Ezra et moi, on adore « Petit Escargot » et « La Famille Tortue ». Dans ce livre-là, les Tortues, Lapins et Pingouins se rejoignent pour fêter l’anniversaire d’un petit rat, manger du gâteau et s’offrir des cadeaux. Ezra est évidemment fan.

« Pirouette Cacahouète » est très chouette aussi, le nez du facteur s’envole bien loin, vous verrez, et on a aussi « L’araignée Gispy » (qui est pote avec le puceron Léon et la fourmi Lili) que je dois désormais apprendre et faire apprendre en anglais si je veux qu’Ezra colle au score à l’école.

En arrivant ici, j’ai fait des fouilles pour trouver une sorte d’équivalence dans la langue de Shakespeare. Je n’ai pas vraiment dégoté de livres de comptines, mais j’ai trouvé des livres pour les enfants qui illustrent quelques grandes chansons classiques, de celles qui traversent les époques. Le genre de chanson que tout le monde a dans l’oreille et dans le coeur. Il y a donc le livre « What a Wonderful World » inspiré de la chanson chantée par Louis Armstrong. On suit un petit garçon qui regarde le soleil, respire le parfum des roses et dort à la belle étoile. C’est coloré et très mignon.

Autre bouquin mais même illustrateur (Timhopgood): « Singing in the Rain ». Un thème qui, étrangement parle moins à Ezra: c’est qu’il ne sait pas très bien à quoi ressemble la pluie. (Ne me détestez pas…) J’avoue que ce n’est pas simple à chanter du coup je fais plutôt la lecture en anglais ou on raconte ce qu’on voit sur l’image tous les deux en français. L’occasion de rappeler qu’il y a plein de façons différentes de faire aimer la lecture aux enfants. Certains petits détestent la passivité que ça implique et s’ennuient vite. Les interroger sur ce qu’ils voient à l’image peut les stimuler et accrocher leur attention. Alors on partage, on échange, on s’éloigne un peu du texte si nécessaire, on y reviendra plus tard, quand il sera prêt.

Troisième bouquin, super pop et moderne: « Happy » de Pharrell Williams a été mis en chanson. Je suis certaine que vos enfants la connaissent puisque c’est l’hymne de « Moi, Moche et Méchant 2 ». Il s’agit ici de photos d’enfants posés sur un décor illustré. Les couleurs sont vives, les visages radieux, ça met autant la pêche que le tube. A la fin du livre, Pharrell Williams, entouré de tous les enfants du livre, s’adresse à ses jeunes lecteurs en leur rappelant qu’il suffit d’un rien pour mettre de la joie dans la vie de quelqu’un et un sourire sur un visage. « Passez le mot autour de vous », glisse-t-il.

Halloween, mercredi soir, m’a rappelé à quel point c’était vrai. Il suffit de pas grand-chose… Je vous en parle sous la photo ici. Bonne lecture!

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.