« Still Alice » sur Netflix: et lentement, se regarder disparaître…

by seayouson

« Still Alice » est un film à voir sur Netflix et je viens de l’apercevoir dans la liste des « chefs d’oeuvre méconnus » sur ma page d’accueil: je suis d’accord, c’est exactement ce qu’il est, j’avais envie de vous donner mon avis. Je l’avais vu au cinéma lors de sa sortie en 2015.

« Still Alice » sur Netflix: le résumé

Dans « Still Alice », à voir sur Netflix, Julianne Moore joue Alice, professeur de linguistique à l’université de Columbia. Alice est une femme brillante et épanouie, qui mène vie familiale, amoureuse et professionnelle de front. Jusqu’au jour où un grain de sable vient enrailler sa machine bien huilée…

Subitement, Alice bute sur les mots, se perd sur les routes qu’elle emprunte pourtant quotidiennement, ne se souvient pas du prénom de ses enfants…

Still Alice film Netflix avis

À 50 ans à peine, Alice apprend qu’elle souffre d’Alzheimer précoce. Il n’y a aucun moyen de stopper sa lente dégradation. Alice sait que bientôt, elle ne sera plus que l’ombre d’elle-même.

Alice vit sa propre disparition en direct: elle est consciente de ses oublis, de ce que la maladie lui enlève petit à petit. Il ne lui reste qu’à aimer ses enfants autant qu’elle peut et espérer qu’elle ne leur a pas transmis la maladie.

La bande-annonce

Avant de vous donner mon avis sur « Still Alice », je vous mets la bande-annonce, afin que vous puissiez avoir une idée de ce dont je vous parle.

YouTube video

« Still Alice »: mon avis

Je sais qu’écrit comme ça, ça peut faire peur mais je vous rassure: « Still Alice » sur Netflix n’est pas un tire-larmes gratuit. C’est évidemment touchant mais c’est filmé avec pudeur, sans pathos indélicat.

Le sujet est déjà assez grave comme ça, les réalisateurs Wash Westmoreland et Richard Glatzer n’en rajoutent pas inutilement. 

Julianne Moore a été couronnée meilleure actrice aux Critics Choice Awards, aux Golden Globes et aux Oscars, entre autres, pour sa prestation. Elle est, je confirme, excellente dans ce rôle sensible qui nécessite de provoquer l’empathie des spectateurs.

Still Alice sur Netflix avec Julianne Moore: mon avis
Julianne Moore a été multi-primée pour son rôle dans « Still Alice ».

Le reste du casting est à la hauteur: Alec Baldwin joue son mari tandis que Kristen Stewart, Kate Bosworth et Hunter Parrish interprètent ses enfants à l’écran.

Ce n’est pas une histoire vraie mais…

« Still Alice » n’est pas une histoire vraie mais il est adapté du roman « L’envol du papillon » de Lisa Genova. Lisa est prof d’université en neuroscience. Elle s’est inspirée de ses recherches pour son roman, autopublié en 2007.

L’Azheimer précoce est une réalité. Récemment (en novembre 2022), l’acteur américain Chris Hemsworth, star de « Thor », annonçait qu’il était doublement porteur du gène responsable de la malade d’Alzheimer. Chris Hemsworth, 39 ans, a confié que cette découverte, survenue dans le cadre de la série documentaire « Limitless », dispo, elle, sur Disney +, lui avait fait un choc. Il a décidé de faire une pause dans sa carrière pour profiter de ses proches.

Ce que le film a provoqué chez moi

J’avais vu « Still Alice » au cinéma et comme tous mes collègues journalistes présents dans la salle avec moi, je n’avais pas bougé au moment du générique.

Je trouve que c’est un film qui fait réfléchir sur ces petits grains de sable qui font basculer nos vies. En nous rappelant que tout peut changer du jour au lendemain, sans qu’on puisse s’y préparer, il nous donne envie de profiter de notre bonne santé, de nos proches.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

1 comment

Lexie 26 janvier 2023 - 0 12 47 01471

J’ai déjà eu cette pensée/réaction en regardant les dernières saisons de This is us. C’est une maladie bouleversante, comme la plupart des maladies dégénératives. Ces lentes disparitions … Je le regarderai c’est certain. Je crois que c’est de ce film que j’ai vu un extrait ou, faute d’avoir trouvé les toilettes, elle fait sur elle. Ce sont des choses insignifiantes, que l’on fait machinalement, mais qui deviennent terribles dans ce cas.

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.