J’ai regardé Happy Nous Year sur Netflix: ne faites pas comme moi

by seayouson

J’ai vu Happy Nous Year de Frank Bellocq sur Netflix. Je vous la fais brève: j’espère que l’année à venir sera meilleure que ce film, sinon on n’est pas dans la merde! 

Bonne nouvelle, cependant: Happy Nous Year avec Kev Adams et Camille Lellouche ne dure que 59 minutes. 

Bon, je suis difficile en comédie romantique française. Il faut dire que c’est souvent mauvais. Mais je ne suis jamais contre un truc « facile » à regarder. Surtout en fin d’année.

J’ai donc cliqué sur play et je suis consternée par ce que j’ai vu.  

Happy Nous Year sur Netflix: ça raconte quoi?

Kev Adams joue Gaël, un comédien raté, que sa meuf avocate et ambitieuse n’en peut plus de voir glander toute la journée.  Pour lui faire plaisir, il a accepté d’être la mascotte d’une pizzeria. Il travaille donc déguisé en dinosaure.

Camille Lellouche est Hannah, manageuse rigide et caractérielle qui insulte ses équipes sans aucune gêne. Elle est une vraie « connasse » sur son lieu de travail et elle en est fière.

Ils se retrouvent coincés dans un ascenseur, le soir du nouvel an. Lui rentrait chez lui retrouver sa copine avec qui ça ne va pas terrible. Elle était en route pour quitter son mec.

YouTube video

Ça, une comédie romantique?

Je ne dis pas qu’il y avait une vraie promesse au départ. Mais le grand public a une certaine affection pour Kev Adams et Camille Lellouche, c’est qu’ils doivent avoir un petit truc qui fait la différence, non?

Réponse: non. Aucune alchimie. Des personnages agressifs ou vulgaires, des blagues dépassées ou qui tombent à plat. Je n’ai pas souri une seule fois.

Je vous donne un exemple. Dans les premières minutes du film, alors qu’ils comprennent qu’ils sont coincés, ils crient et discutent avec un enfant de 7-8 ans sur le palier.

Ils lui demandent d’aller chercher son père, le gamin lui répond qu’il n’ira qu’en échange d’un billet.Le personnage de Camille Lellouche lui glisse l’argent à travers les portes.

Et l’enfant s’en va, leur annonçant qu’il n’a aucune intention d’aller chercher son père… On ne l’avait pas vu venir, tiens.

Là, les acteurs s’emballent et traitent l’enfant de « petit fils de pute ». Charmant. Prévenez-moi quand c’est censé être marrant.

C’est mou, personne n’y croit: tout le monde est là pour le cachet, non?

Au niveau de la mise en scène, on s’échappe régulièrement de l’ascenseur. Il s’ouvre le temps d’un flashback, d’un vieux souvenir raconté par l’un à l’autre. Ça aurait pu être une idée sympa à exploiter mais on a l’impression que le scénariste n’y croit pas lui-même.

happy nous year netflix

Quand Gaël et Hannah se retrouvent à l’extérieur, qu’ils quittent leur lieu clos, les personnages ne savent pas comment réagir. C’est mou, c’est joué sans conviction.

Je vous le disais: ça dure 59 minutes, générique compris. C’est court. Et long à la fois. Et ça, quand même il faut le faire. 

Je n’ai pas besoin de vous dire comment ça se termine: vous vous en doutez. Ils n’ont rien en commun mais ils vont se livrer dans cet ascenseur comme jamais auparavant donc forcément, ça se galoche à la fin. Même le bisou sonne faux.

Un film tourné en 15 jours et accusé de plagiat

Happy Nous Year sur Netflix n’est ni une comédie, ni romantique. Bref, rien ne va, du début à la fin. Kev Adams a précisé sur Instagram que le film avait été tourné en 15 jours pendant le 2e confinement. Ben voilà, en fait, ce n’est pas du cinéma.

happy nous year
Kev Adams et Camille Lellouche se demandent ce qu’ils font dans cette galère.

Ils ont tous paniqué, ils ont sûrement tous cru que la pandémie allait enterrer leur métier, du coup ils ont accepté de tourner ce film en vitesse, en se disant que ça ferait au moins un cachet en ces temps difficiles… Je ne vois que ça.

Ca aurait dû, au mieux, être diffusé sur YouTube.

Ou alors, c’est juste un film de copains? Frank Bellocq et Kev Adams s’entendent bien: le premier avait fait jouer le second dans la série Soda.

En plus d’être très mauvais, Happy Nous Year est accusé de s’être beaucoup, beaucoup trop inspiré de Happy New Year, avec Jessica Biel, Katherine Heigl, Sarah Jessica Parker, Leah Michele ou encore Ashton Kutcher. 

Une scène de Leah Michele et Ashton Kutcher est particulièrement montrée du doigt.

Bref, j’ai regardé Happy Nous Year, ne faites pas comme moi. Vous allez perdre 59 précieuses minutes de vie. (Et si vous chercher mieux sur Netflix, regardez Tempête de Noël, parfait en cette fin d’année.)

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.