On a testé Osmo: un jeu vraiment malin et interactif pour enfants

by seayouson

Je vous l’écris souvent: je ne suis pas anti-écrans. Je pars du principe qu’il faut accompagner plutôt qu’interdire. Mon rôle de maman consiste à trouver des idées pour une consommation d’écrans intelligente. J’accepte que mon fils de 6 ans s’abrutisse de temps en temps devant des séries de son âge ou des applications rigolotes mais je préfère évidemment le voir actif. Il aura bien assez de son adolescence pour se ramollir le cerveau devant un écran de smartphone. On m’a proposé récemment de tester le jeu interactif Osmo, qui se joue avec une tablette, et de donner mon avis, en toute transparence.

Osmo, c’est quoi?

Je vais commencer à être tout à fait honnête avec vous: je n’avais jamais entendu parler d’Osmo avant cette proposition. On m’a vendu ça comme un jeu éducatif pour les enfants de 3 à 12 ans qui s’utilise avec une tablette et qui les encourage à être actifs. Sur papier, l’idée me semblait intéressante mais je me demandais comment cette promesse pouvait être appliquée en pratique.

J’ai reçu le kit Pizza Co. qui permet à l’enfant de s’inventer gérant d’une pizzeria. Dans la boîte, un support pour la tablette et un miroir à clipser sur sa caméra afin qu’elle puisse détecter les mouvements de l’enfant qui lui fait face. A savoir: Osmo s’utilise avec un iPad ou une tablette Amazon Fire. J’ai un iPad hyper vieux, avec un écran en mauvais état, et ça fonctionnait sans souci.

jeu éducatif interactif ipad osmo

Il faut installer les applications dédiées à chaque pack Osmo. C’est assez simple mais ça prend quelques minutes. Une fois que c’est fait, place au jeu. Dans le pack Pizza Co., il y a de la fausse monnaie et des billets, une pizza au fromage et des ingrédients: champignons, poivrons, tomates, etc. Première constatation: les pièces à manipuler sont très bonne qualité. Le carton est solide: l’enfant ne risque pas de toute abîmer en trois parties.

J’ai testé le kit Pizza Co.: l’enfant s’improvise gérant d’une pizzeria

Ezra au four et au moulin: à la fois à la caisse, au service et au four à pizza. La pizza est déposée devant lui, sur le tapis de jeu fourni avec le pack de démarrage. Il empêche les pièces de glisser et il délimite les mouvements: tout ce qu’on fera sur ce tapis sera visible par la caméra.

Les clients se présentent au comptoir et lui font part de leurs envies. On ajoute ce qu’ils demandent sur leur base au fromage et hop, on fait glisser la pizza vers la droite sur la table. C’est magique: à l’écran, on la voit entrer dans le four. Elle ressort de l’autre côté et le client la déguste. S’il est content, il viendra nous mettre des étoiles et un petit mot sympa sur Internet. Si on n’a pas respecté ses demandes, la cote de popularité de la pizzeria en prend un coup. Et ça a son importance pour la suite: si on rend la monnaie à côté, si les gens patientent trop longtemps, si on n’a pas assez de sous pour payer le loyer… On stagne. Il y a un petit côté challenge qui marche bien avec mon fils.

Des additions, de la logique, un peu de rapidité

Place ensuite à l’addition: le client tend un billet de 10, combien faudra-t-il lui rendre d’argent si la pizza en coûte 7? A peine le temps de réfléchir et de tendre la monnaie que le client suivant passe la porte.

Il existe différents niveaux: plus on avance dans le jeu, plus on va devoir être efficace, penser à tout, passer des commandes pour les ingrédients manquants, gérer son stock… J’ai joué plusieurs fois et franchement, c’est épatant: tout est fluide, ça n’a jamais buggé, le jeu est malin, même moi j’ai parfois dû me casser la tête pour réussir à gérer le rush du lunch.

Osmo est un jeu qui se joue avec un écran et pas « sur » un écran

Osmo se joue avec l’écran et pas sur l’écran et ça change tout. Quand Ezra me demande s’il peut jouer (il montre actuellement son nouveau jeu à tous ses copains), je ne rechigne jamais. Je vois bien que son rapport à l’écran, avec ce jeu-là, est sain. Pas comme il regarde Swan et Neo sur YouTube. (Ça, si vous ne connaissez pas, ce n’est pas grave.)

Petit bémol: le jeu Pizza Co. nécessite d’avoir un pack de démarrage. On a donc testé le Little Genius Starter Kit, destiné aux enfants de maternelle (de 3 à 5 ans). C’est, là encore, très bien fait. Il y a quatre jeux proposés. Parmi ceux-ci, les enfants peuvent créer des lettres et des images avec les bâtons, les cercles et demi-cercles colorés inspirés de la pédagogie Froebel. Il y a également un petit bonhomme à déguiser pour que ses habits collent à l’histoire racontée et au décor dans lequel il se trouve.

Ezra aime bien les jeux proposés mais clairement, il est trop grand pour que ça soit complètement son truc. A 6 ans, il devrait jouer avec le Genius Starter Kit qui propose des exercices d’orthographe et de math adaptées à son âge.

Quand on m’a parlé d’Osmo, je n’avais pas beaucoup d’attente mais j’ai découvert un jeu vraiment malin. Avec Osmo, vous avez la garantie d’une utilisation des écrans intelligente. Ce n’est, en prime, pas un jeu solitaire: Ezra adore y jouer avec ses copains et ses copains, quand ils s’y mettent, ils sont directement enthousiastes.

Le hic, c’est son prix: il faut compter une centaine d’euros (un peu plus ou un peu moins) pour chaque jeu. Et avoir une tablette adaptée à Osmo chez soi. Mais ce sont des jeux de qualité, solides, et futés. Vous ne regretterez pas votre achat. Le pack Pizza Co. est vendu 56 euros sur Amazon. Little Genius Starter Pack 99 euros sur Amazon toujours.

Toutes les infos sur Osmo et la boutique avec tous les jeux (du codage, des jeux d’enquête…) sont ici.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.