« Madres Paralelas »: une étrange histoire de bébés échangés à la maternité

by seayouson

J’ai vu Madres Paralelas, le nouveau film de Pedro Almodovar avec Penelope Cruz. Le sujet me semblait avoir sa place ici. Je vous explique.

Madres Paralelas: ça raconte quoi?

YouTube video

Janis, photographe d’une quarantaine d’années, tombe enceinte d’Arturo, son amant archéologue, marié et peu disposé à quitter sa femme, malade d’un cancer. Janis, qui voit dans cet événement inattendu, sa dernière chance, peut-être, d’être mère, décide de garder l’enfant et libère Arturo de toute responsabilité. A la maternité, Janis partage sa chambre avec Ana. Ana est mineure et cette grossesse accidentelle est loin d’être un cadeau.

Les deux femmes accouchent le même jour d’une petite fille. Quelques mois plus tard, Janis découvre qu’elle n’est pas la mère biologique du bébé avec lequel elle a quitté la maternité. Elle reprend contact avec Ana et apprend que la fille de sa voisine de chambre, le bébé qu’elle croit être son enfant biologique, est décédée.

Pedro Almodovar raconte l’histoire de deux femmes qui deviennent mères par accident dans « Madres paralelas ». Ce film, avec Penelope Cruz, a toute sa place sur ce blog. En effet, en tant que maman, on s’interroge forcément: comment réagirait-on si on découvrait que le bébé qu’on élève et qu’on aime depuis sa naissance n’est pas le nôtre? que celui qu’on a mis au monde a été confié à une autre femme suite à une erreur humaine? et que ce bébé en question, le nôtre donc, était mort? Je ne sais pas si j’aurais fait comme Janis, qui invite Ana à vivre chez elle pour qu’elle l’aide à pouponner le seul enfant toujours en vie.

madres paralalas penelope cruz

Un sujet inspirant mais…

Si la presse spécialisée crie au génie et au chef d’oeuvre en évoquant « Madres Paralelas », je suis, pour ma part plus réservée. Je trouve le sujet inspirant, mais je ne trouve pas Pedro très inspiré. Janis et Ana ont une relation qu’il m’est difficile de qualifier. Janis montre à Ana comment « tenir une maison » comme le ferait une mère avec sa fille mais la relation maternelle qu’elles entretiennent se transforme en une autre, plus sensuelle. Alors oui, Pedro fait fi des conventions, ne s’excuse de rien quand il est question de sortir des relations amoureuseuse traditionnelles, mais je ne vois pas très bien ce que cette union apporte à l’histoire.

Janis finit par dire à Ana que sa fille est en réalité la sienne. Quand Ana la quitte avec l’enfant, je ne la trouve pas particulièrement affectée. Peut-être parce qu’elle a la tête ailleurs? Quand elle ne parle pas de son bébé, elle parle des fosses communes de la dictature franquiste. Tout au long du film, Janis demande à son amant de l’aider à retrouver la sépulture de son arrière grand-père, mort au début de la guerre civile en Espagne. Elle voudrait l’exhumer afin de lui rendre hommage et de l’enterrer avec tout le respect qu’il mérite. Pedro Almodovar voulait honorer la mémoire des disparus et questionner l’histoire pour qu’elle ne se reproduise plus. Noble envie mais résultat cinématographique étrange.

Ca m’a ôté toute l’émotion

A côté de ça, « Madres Paralelas » parle brièvement du harcèlement en ligne, de la difficulté de faire garder son enfant lorsqu’on est mère célibataire, de féminisme et de l’émancipation des femmes. C’est un film dense, en mode poupées russes: un sujet mène à un autre en permanence et perso, ça m’a ôté toute l’émotion. C’est un film intéressant parce qu’il interroge sur les origines et les liens du sang et qu’il dépeint des femmes libres et imparfaites. La quête de vérité de Janis est honorable et Penelope Cruz est admirable. Mais ça ne m’a personnellement pas suffi. Vous me dites si vous allez le voir?

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.