...
Shop

Trois romans à dévorer pendant le confinement

Lus et validés. Voici trois romans récents qui vont vous faire oublier le confinement.

Les étincelles de Julien Sandrel

Ça raconte quoi?

Les grands embrasements naissent de petites étincelles. Phoenix, 23 ans, a un goût pour la provocation qui cache une blessure impossible à refermer. Il y a trois ans, son père, un scientifique reconnu dans son domaine, s’est tué dans un accident de voiture à l’autre bout du monde en allant rejoindre une autre femme que sa mère. Depuis, Phoenix est furieuse. Elle a renoncé à ses rêves et enchaîne les petits boulots.

Jusqu’au jour où, en acceptant enfin d’ouvrir le carton dans lequel elle a rangé toutes les choses qui lui rappelaient son père, elle découvre un message énigmatique. Elle comprend que son père était en danger avant de mourir. Et si sa disparition n’était pas accidentelle? Avec l’aide de son jeune frère, un surdoué en informatique à l’humour bien ancré, Phoenix se lance à la recherche de la vérité. Mais que pourront-ils, tout seuls, face à un mensonge qui empoisonne le monde ?

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook

Pourquoi vous devez le lire

Je trouve le petit nouveau de Julien Sandrel différent des précédents et c’est une bonne surprise. Je ne m’attendais pas au côté écologique de son intrigue. C’est pourtant un sujet important: Julien Sandrel nous parle de la façon dont certaines entreprises nous empoisonnent avec l’aval de l’État qui en tire un intérêt économique. Il raconte ces vérités qu’on nous cache alors qu’il s’agit de notre vie et de notre santé.

Le roman de Julien Sandrel fait partie de ses romans qui ont souffert de l’actualité: il est sorti deux semaines avant le début du confinement. Je vous conseille de lui faire une place dans votre pile à lire. Son histoire trouve un écho intéressant avec ce que l’on vit aujourd’hui. Phoenix est une citoyenne lambda qui se retrouve en possession d’informations qui peuvent bouleverser la face la plus ignoble de notre monde. Elle a un choix à faire: se taire et protéger sa famille ou dénoncer l’horreur au risque d’être menacée. La dimension écolo et moderne s’inscrit dans une histoire de famille touchante et convaincante.

Achetez Les Etincelles ici.

Julien Sandrel les étincelles

Le Village de Virginie Delage

Ça raconte quoi?

« Finalement, je ne sais pas ce qui a déclenché tout ça. Son regard, à lui. Ses yeux, à elle. Ou le gosse? Le gosse me demandant: « Tu viens nous aider? J’ai la rage, soudain. Tout ça, c’est à cause de lui. Uniquement à cause de lui. Voilà pourquoi je m’apprête à faire une chose que je n’aurais jamais pensé faire, moi qui ne suis pas un violent. Dans quelques minutes, je vais tuer cet homme. » Les villages de l’adolescence sont parfois dangereux, quand on les revisite, des années plus tard, et qu’on se confronte à ses rêves de jeunesse…

Lisez aussi: Ces cinq romans ont un point commun: je les ai lus en deux soirées

Pourquoi vous devez le lire

Parmi les romans à lire pendant le confinement, voici le page turner auquel vous penserez dès que vous l’aurez déposé pour reprendre le cours habituel de votre vie. L’intrigue du livre Le Village de Virgnie Delage est vachement bien ficelée et le mystère nous accompagne jusqu’à la toute fin de la lecture. Il y a Oscar, qui a « réussi dans la vie » et qui revient dans le village dans lequel il a grandi et il y a l’autre, cet homme qui raconte ses souvenirs d’enfance, qui sont tous rattachés à ce village. On sait que ça va se rejoindre, ça tarde un peu trop à arriver (mais c’est probablement mon impatience qui parle) mais la fin est à la hauteur du suspense. C’est parfait pour se changer les idées en temps de crise. Pour l’anecdote, Virginie Delage a remporté le concours de nouvelles d’Au Féminin auquel j’avais participé en son temps. Vous pouvez la suivre sur Instagram ici.

Achetez Le Village ici.

virginie delage le village

La femme au manteau violet de Clarisse Sabard

Ça raconte quoi?

2018. La vie de Jo vole en éclats suite à ce qui ne semblait être qu’un banal accident sans gravité ; pourtant, un scanner révèle qu’un anévrisme risque de se rompre à tout moment. Le neurologue lui suggère de se faire opérer tout en lui disant que les risques de séquelles sont grands. Persuadée qu’elle va mourir, Jo se réfugie chez Victor, son grand-père. Ce dernier va lui montrer un pendentif qu’il a reçu d’Angleterre quelques années plus tôt, avec pour seule explication ce mot griffonné sur une feuille : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. »

Lisez aussi: Trois livres sur la maternité qui m’ont bouleversée

Victor lui révèle que Gabriel était son frère aîné, décédé lorsqu’il était enfant. Jo décide d’aider son grand-père à élucider ce mystère. Ça lui donnera un peu de temps avant de décider ce qu’elle veut faire pour résoudre son problème de santé. Jo va découvrir la vie de Charlotte, une jeune femme d’Epernay qui, lors d’un voyage à New York en 1929, a vu sa vie basculer.

Pourquoi vous devez le lire

Quand je lis un roman, les flashbacks me fatiguent vite. Et il y a toujours une époque que je préfère à l’autre. Ça n’a pas manqué ici: j’ai beaucoup aimé l’histoire de Charlotte, qui se déroule à New York, à la fin des années folles. Ça sent le cigare derrière la porte des bars clandestins et on entend les notes de jazz s’échapper des entresols.

Les descriptions sont réussies: on se projette sans difficulté dans ces années aussi festives que dangereuses. J’ai aimé l’histoire d’amour de Charlotte, son destin, sa force. Les retours à Jo me paraissaient un peu plus convenus mais j’ai trouvé son histoire malgré tout plaisante. C’est un roman qui fait du bien, qui parle de maternité et qui dénoue en douceur des mystères familiaux. Ça se lit sans pression et avec délectation.

Achetez La femme au manteau violet ici.

la femme au manteau violet clarisse sabard

Dites-moi: quels romans avez-vous lus depuis le début du confinement?

Soutiens-moi: paie-moi un caféSoutiens-moi: paie-moi un café
.

(2 commentaires)

  1. Merci pour tes conseils lectures! J’ai hâte de lire ceux-ci… Je ne connais pas les n°2 et 3 mais pour ce qui est de Julien Sandrel, j’avais adoré « La chambre des merveilles » et un peu moins adoré « La vie qui m’attendait »… je suis curieuse de découvrir celui-ci! Bref… tes avis me donnent (presque) toujours envie de te suivre dans la lecture! ;0)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :