...
Interview confinement

Le confinement d’une Belge à New York: « C’est difficile d’enfermer les New-Yorkais »

Depuis plusieurs jours, je vous propose sur Instagram TV des interviews de Belges qui sont impactées de façon un peu particulière par le Covid-19. J’ai décidé de les partager sur le blog afin de vous offrir une petite séance de rattrapage. Voici l’interview confinement de Daphné, une Belge confinée à New York.

Daphné nous raconte son confinement dans la ville qui ne dort jamais. Elle est Belge et est expatriée à New York depuis dix ans, avec son mari et ses deux garçons. New York est l’État américain le plus dramatiquement touché par le coronavirus avec plus de 14.500 décès à ce jour.

Comment font les New-Yorkais pour tenir le coup alors qu’ils ont l’habitude de « tout faire à l’extérieur »? Comment on fait l’école à la maison dans un pays où on apprend aux enfants à être productifs dès le plus jeune âge? La Belge Daphné nous parle du confinement selon New York.

View this post on Instagram

En cette période tres étrange, j’avais envie d’interroger, à distance évidemment, des Belges qui ont des choses à dire, des conseils à donner, une expérience particulière a raconter. Je commence avec un petit entretien avec une expat. Daphné est Belge, son mari aussi. Ils vivent à New York avec leurs deux enfants. Elle me raconte son quotidien confiné dans la ville américaine actuellement la plus touchée par le coronavirus. Vous pouvez retrouver Daph derrière le compte Insta de la marque de chaussures dépareillées @george.georgette. La suite de l’interview est sur Insta TV. —————— #newyork #interviewconfinement #confinement #quarantaine #belgianblogger #blogueusebelge #covid19 #coronavirus #expatlife #viedexpat #expatriation #expat #mamanblogueuse #usa #america #unitedstatesofamerica #nycity #manhattan

A post shared by Déborah (@seayouson) on

Les autres interviews confinement seront à retrouver dans la section News de Sea You Son.

Lisez aussi: Chers grands-parents, en confinement, vous nous manquez tellement


Soutiens-moi: paie-moi un caféSoutiens-moi: paie-moi un café
.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :