9 choses que les parents peuvent faire pour préparer un enfant qui entre en maternelle

by seayouson

À trop vouloir bien faire, on oublie parfois ce qui est vraiment important. Il faut dire que tout est fait pour qu’on ne puisse pas réfléchir calmement: la pub nous met la pression à tous les coins de rue. Les spécialistes en marketing adorent jouer sur nos peurs de parents et notamment à l’approche de la rentrée en maternelle. Ne tombez pas dans le piège. Si vous vous demandez comment préparer votre enfant à son entrée en maternelle, si vous craignez qu’il ne soit pas prêt pour sa toute première rentrée scolaire, soyez sûre d’une chose: ce n’est pas dans les cahiers d’exercices que ça se joue.

Comment vraiment préparer un enfant qui entre en maternelle?

Apprenez à votre enfant à ouvrir et fermer les boîtes dans lesquelles vous mettrez son goûter ou son repas de midi. Si pour vous, c’est évident, ça n’est pas si facile à faire avec ses petites mains.

Montrez-lui comment ouvrir et fermer la fermeture éclair de son manteau. J’avais vu cet article avec une astuce amusante pour aider l’enfant à comprendre les différentes étapes de ce geste utile.

Dans le même ordre d’idée, si vous voulez préparer votre enfant à son entrée en maternelle, apprenez-lui à s’habiller tout seul. Montrez-lui comment remonter et boutonner son pantalon, comment fermer les pressions de son T-shirt, comment enfiler ses chaussettes… S’il peut y arriver sans l’aide d’un adulte, ça va lui faciliter la vie.

Apprenez-lui aussi à se déshabiller tout seul: quand il va aux toilettes, c’est pratique. Et quand il a trop chaud aussi. Enlever son pull, c’est parfois bien compliqué quand on a 2 ans et demi.

Lisez-lui des livres. Plein. Sur l’école, pour l’aider à se projeter. Mais aussi sur un tas d’autres sujets. Pas forcément des livres instructifs, juste des bouquins qui vous font rire et qui vous permettent de partager un bon moment ensemble.

Parlez, parlez, parlez avec votre enfant. C’est en discutant avec vous qu’il développera son vocabulaire et apprendra à s’exprimer avec nuances.

Dans le même ordre d’idée, jouez avec lui, faites des petits jeux de rôles et des puzzles.

L’idée n’est pas qu’il arrive en classe en sachant lire et compter. Donc vraiment, n’essayez pas d’aller plus vite que la musique. Mais vous pouvez l’aider à être plus autonome en le laissant faire les petites choses du quotidien tout seul. Empêchez-vous de faire les choses à sa place « pour que ça aille plus vite ». Laissez-le aller chercher ses chaussures dans l’armoire, se servir un gobelet d’eau, déposer son assiette dans l’évier…

Apprenez-lui à fermer et ouvrir son petit cartable. Oui, je sais, ça paraît évident mais perso, à l’époque de la rentrée en maternelle de mon fils, je ne suis pas certaine d’avoir pensé à lui montrer comment faire.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.