Comme les grands: la téléréalité qui envoie les enfants de 3 ans faire les courses tout seuls

by seayouson

Vous savez comment ça va sur Netflix: on scrolle, on scrolle et subitement, on tombe sur un truc inattendu qui nous captive de façon inexplicable. Récemment, j’ai découvert l’existence d’une téléréalité japonaise baptisée Old Enough ou Comme les grands en français. Et c’est étonnant! J’y ai d’ailleurs consacré une capsule complète sur LN24, chaîne télévisée pour laquelle je travaille. Je vous laisse regarder ça avant de lire la suite.

Comme les grands sur Netflix, c’est quoi exactement?

Les épisodes de Comme les grands durent entre 10 et 20 minutes maximum et ils nous montrent des enfants entre 2 et 5 ans déambuler, seuls, en ville. Ils sont missionnés par leurs parents pour aller faire des courses, le plus souvent. On les voit donc chez le poissonnier, au marché, chez le teinturier. Ils ont une liste de choses à acheter: vont-ils s’en rappeler? vont-ils oser s’adresser aux adultes qui les entourent? vont-ils réussir à tout porter? vont-ils s’égarer?

Ils doivent traverser la route et se repérer dans la ville. Sur Netflix, il n’y a pas vraiment de mise en contexte. Moi, en regardant ces mini-mômes se balader en ville, j’ai pensé à mon propre enfant. Il est âgé de 6 ans, il est donc plus grand que les enfants qui apparaissent dans Comme les grands. Mais ça ne me viendrait pas à l’idée de lui demander d’aller m’acheter un pain tout seul à un kilomètre de la maison. Alors à 3 ans… Encore moins!

Je vous rassure: les enfants sont suivis de près

Je me suis donc documentée, j’ai lu des articles sur cette émission étrange qui fait un vrai carton lorsqu’elle est diffusée deux fois par an au Japon. Il s’avère que là-bas, l’indépendance des enfants est encouragée depuis le plus jeune âge. Les enfants participent à la vie de famille et aux tâches ménagères bien plus que les petits Européens. Alors ils ne vont peut-être pas faire les courses à pied à 2 ans et 10 mois, mais à l’âge d’Ezra, ils vont déjà à l’école sans la surveillance d’un adulte.

Vu que Comme les grands est diffusé sur Netflix sans explications du pourquoi du comment, sachez que les équipes techniques suivent de très près les enfants en mission. On voit d’ailleurs souvent les caméramans à l’écran. Ils ont du mal à suivre certains enfants qui se mettent à courir comme des dératés sans raison précise. Les voisins ont été avertis du tournage: ils ne s’étonnent donc pas trop en voyant un enfant errer seul. Les Japonais partant aussi du principe que le voisinage veille sur les enfants des autres. Il y a une grande solidarité qui fonctionne au quotidien.

« Arrête de chialer »

J’admets que l’émission est intrigante. Et à la fois, je ne sais pas trop bien quoi en penser. On donne aux enfants des responsabilités de grands alors qu’ils tiennent à peine sur leurs deux jambes. Si certains marmots ne se posent absolument pas de question avant de partir faire ce qu’on leur demande de faire, d’autres sont réticents.

Il y a notamment un épisode où on voit une fillette de 3 ans pleurer à chaudes larmes et dire à sa maman qu’elle ne veut pas aller faire des courses sans elle parce qu’elle a peur. La mère la culpabilise en lui disant des phrases du genre: « Je croyais que tu voulais m’aider ». Une voix off commente le périple des enfants. Les mots du présentateur m’ont parfois fait tressaillir. Quand cette fillette prend enfin son courage à deux mains et qu’elle part pour sa mission, la voix off lâche: « Arrête de chialer ». Euuuuh.

Comme je vous le disais: je ne sais pas trop quoi penser de tout ça. C’est une vraie différence culturelle par rapport à notre façon de faire en Belgique ou en France. Parfois, je me dis que nos enfants sont un peu trop assistés. Le mien, en tout cas. J’ai tendance à faire les choses à sa place, pour être sympa, parce que j’ai le temps, parce que ça va plus vite. Et je ne suis pas sûre que ça lui rend vraiment service.

A l’inverse, vouloir rendre un enfant de 3 ans à ce point autonome pose question aussi. A quel âge ces enfants peuvent-ils profiter du seul moment de la vie où on n’a, normalement, aucune responsabilité? Bref, je vous laisse regarder quelques épisodes et venir me dire ce que vous en pensez.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

1 comment

Karine dg 23 avril 2022 - 14 02 57 04574

Pour moi c’est de la télé-réalité donc c’est pour faire du buzz. Japan ou pas. C’est hors réalité. C’est comme les Marseillais etc
Un jour on verra peut-être cette émission chez nous sans que l’on fasse de même au quotidien. Je suis malheureusement persuadée que certains feront participer leur enfant juste pour la gloire ou… L’argent…. 🙁

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.