...
France

Un week-end en famille dans l’Oise, à moins de trois heures de la frontière belge: je suis sous le charme

On connaît la beauté des paysages et du patrimoine français. Le Sud est, chaque année, pris d’assaut et c’est normal. Mais je n’aime pas faire comme tout le monde: moi, je suis restée dans le Nord. On a récemment passé un week-end dans le Val d’Oise et j’ai été séduite par la région. L’Oise, c’est une destination à moins de trois heures de route, un peu au-dessus de Paris . Le genre de petites escapades qu’on peut facilement organiser toute l’année.

Le Château de Pierrefonds

On a fait notre premier arrêt du week-end au Château de Pierrefonds, construit à la fin du 14e siècle par le duc Louis d’Orléans, démoli au 17e et rebâti par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc par la suite. L’homme était passionné par le Moyen-Age. On lui doit la restauration des remparts de la cité de Carcassonne, les chimères qui ornent les tours de Notre-Dame de Paris et la remise à niveau du Château de Pierrefonds donc. Il a redressé ses remparts, remonté les tours et fait fonctionner son imagination en créant, notamment, tout un bestiaire très étrange. Quand ce n’est pas un lézard-crocodile qui sert de gouttière, voilà qu’on croise un lion ailé dans les couloirs. La balade est agréable (même avec le port du masque) et on se dit que ça ferait un bien joli décor de film. Justement, notre guide nous apprend que Luc Besson y a tourné « Jeanne d’Arc », que « Les Visiteurs » sont passés par là aussi et que c’est à Pierrefonds que la série anglaise « Merlin » de la BBC a été tournée.

château de pierrefonds dans l'oise

J’ai vraiment beaucoup aimé cette incursion au Moyen-Age, d’autant qu’elle s’est finie par un passage par l’exposition permanente Le Bal des Gisants. Ça se passe dans les caves du Château. Dans la pénombre, alors que s’élèvent des poèmes chuchotés et des murmures, on avance au milieu des moulages en plâtre de centaines de personnages célèbres. On se croirait dans une crypte. C’est impressionnant et ça ne manquera pas de provoquer quelques interrogations chez les enfants.

Une fois dehors, je me suis arrêtée à la boutique et j’ai bien fait: il y a de très chouettes bouquins sur les chevaliers, des livres d’exercices ou d’autocollants, des figurines, des épées en bois et d’adorables couronnes de princesse. Faites-y un petit stop avant d’aller vous poser dans le parc. Le Château est installé à l’orée de la Forêt de Compiègne. C’est très vert.

cour du château de pierrefonds dans l'oise

La pépite de notre week-end dans l’Oise

En parlant de vert… À moins d’une heure de là et à 25 minutes du Parc Astérix, qui fait également partie des incontournables d’un week-end en famille dans l’Oise et dont je vous avais déjà parlé en long et en large ici, il y a le Potager des Princes. C’est un parc ludique dans lequel on trouve des animaux en semi-liberté. Ils ont des enclos bien pensés mais ils ont le droit de s’en échapper. On a croisé un paon au détour d’un sentier, on s’est émerveillé devant le village des petits lapins, une grosse tortue et j’en passe. Des animations avec les animaux du parc sont organisées tous les jours, durant l’après-midi. Ce jour-là, on y était en matinée, mais Serge Saje, le jardinier en chef, a eu la gentillesse de nous donner un petit aperçu des spectacles de la journée.

On a donc assisté à une course de poules sur bambou. Les petites cocottes étaient en pleine forme et on a parié, pour rire, sur celle qui serait la plus rapide. On a également rencontré Fuego, le chien le mieux éduqué de la terre. Il nous a fait une démonstration de ses talents, en ramenant les moutons à leur abri avec une dextérité et une vitesse épatantes. On a au moins autant apprécié qu’Ezra notre promenade au Potager des Princes. C’était reposant pour l’esprit et le regard. C’était un vrai de coup de cœur lors de notre week-end dans l’Oise.

Le Domaine de Chantilly

Le Potager des Princes est situé en face du domaine de Chantilly. Je ne vais pas vous mentir: j’ai préféré le Château de Chantilly dehors que dedans. Il faisait 38 degrés à l’extérieur et pas beaucoup moins chaud à l’intérieur tant il y avait du monde. Le port du masque était obligatoire. Les gens s’arrêtaient pour admirer l’impressionnante collection de peintures d’Henri d’Orléans. J’avais du mal à me concentrer sur ce que je voyais, entre un enfant en chaleur et la transpiration insolite de ma lèvre supérieure. J’ai par contre adoré la visite des Ecuries.

Et ses incroyables écuries

Au-delà du fait qu’il faisait plus frais et que c’était bien agréable, on a assisté à une démonstration de dressage. La cavalière avait un débit de parole assez captivant et la beauté de son animal hypnotisait l’assemblée. On a appris les bases techniques de l’équitation, vu le cheval exécuter les ordres de sa partenaire à deux jambes et on a appris ce qu’était le pas espagnol. L’animation, compris dans le prix du billet traditionnel, dure 30 minutes et mérite qu’on y assiste.

Une balade en vélo géniale dans la forêt

On a fini le week-end par la découverte de la forêt de Chantilly à vélo. On a enfourché les vélos loués chez Bobebike et avec Antoine, le patron, on a fait une petite dizaine de kilomètres. On a notamment découvert le calme et la beauté des étangs de Commelles. On a également traversé les pistes sablées qui permettent aux cheveux de s’entraîner au galop. On ne dirait pas… mais dans la forêt se cache un monde qui ne s’adresse qu’aux cavaliers.

Je n’ai pas de photo de cette sortie vivifiante, j’étais occupée à pédaler et à encourager mon fils de 4 ans en deux roues dans la boue, les mollets sur le point de lâcher. Il a tenu jusqu’au bout et c’est sûrement grâce à la pédagogie d’Antoine, qui avait toujours le bon mot pour le pousser à se dépasser. C’était une très bonne façon de terminer notre week-end dans l’Oise.

Sans Ezra, on aurait poussé jusqu’à Senlis. La vieille ville encadrée par des remparts médiévaux s’articule autour d’une cathédrale gothique étonnante. C’est à voir, si vous avez le temps.

On dort/mange où lors d’un week-end dans l’Oise?

On a passé un week-end complet dans l’Oise, soit deux nuits. On en passe une au T’aim Hotel pour ses chambres avec terrasse surplombant l’Oise. Dans l’espace bar, des jeux d’arcade font délirer toute la famille. Comment résister à Pong? De là, on peut se rendre à pied au centre-ville et manger un morceau de viande à l’Atelier du 14, sous les parapluies colorés de la rue des Pâtissiers. À Chantilly, on mange des légumes grillés à la perfection au resto La Prego et on prend une glace surmontée de Chantilly dans l’une des petites échoppes installées devant le domaine du même nom. Pour dormir, le Best Western Plus Hôtel du Parc Chantilly fait l’affaire: il est hyper central.

la terrasse avec vue du t'aim hôtel de compiègne dans l'oise
La terrasse de notre chambre au T’Aim Hôtel surplombe l’Oise.
le t'aim hôtel compiègne dans l'oise
De retour au T’aim Hôtel à Compiègne, que l’on peut apercevoir sur la gauche de la photo.
L’assiette de légumes grillés du restaurant italien Prego à Chantilly.
Le château en carton à colorier acheté à la boutique du château de Pierrefonds.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :