Ezra aime ça

Pas d’iPad en voiture: quatre idées anti-écran pour occuper les enfants sur la route des vacances

Je n’ai plus la télévision depuis longtemps mais je ne suis pas une nazi des écrans. Ca ne me dérange pas de laisser mon fils regarder un dessin animé que j’ai choisi avec lui, pendant un temps défini. Ca ne me dérange pas tant qu’il fait autre chose de sa journée, qu’il ne réclame pas l’iPad à longueur de temps, qu’il ne pleure pas quand je lui dis qu’il est temps de jouer à autre chose, de manger ou d’aller dormir. J’ai regardé la télévision dans ma jeunesse, bien plus que le temps recommandé actuellement par les pédiatres, et je ne suis pas devenue abrutie pour autant. Mes parents l’étaient par contre peut-être un peu après 10 heures de trajet en voiture sur l’autoroute du soleil, autant de temps à entendre mes deux frères, ma soeur et moi leur demander: « On est bientôt arrivé? » Avouons-le sans rougir: la tablette est une belle solution lors des longs trajets en voiture avec des enfants qui n’étaient pas disponibles lorsque la génétique faisait la distribution de la patience. J’essaie de ne pas succomber trop vite et d’attendre le dernier moment pour dégainer cette arme secrète. Les vacances ont commencé, voici donc quelques idées anti-écran pour occuper les enfants en voiture. Je vous mets des liens d’achat directement dans l’article. N’hésitez pas à partager vos idées en commentaires.

Le casse-tête malin, généralement aimanté, et destiné à un seul joueur

Je connaissais les Smart Games sans le savoir. Ezra joue avec un jeu de construction animauxaimanté dégoté dans les armoires de ses grands parents depuis plusieurs mois. S’il a la dénomination Smartmax, il fait partie de la famille des Smart Games. Il a depuis testé et approuvé le jeu magnétique le safari des animaux. Là encore tout est aimanté. Soit il opte pour la version classique: la tête de la girafe est, par exemple, reliée par une petite barre aimantée de la même couleur à son derrière. Soit je lui demande d’associer la tête du lion orange avec la barre aimantée verte et le derrière bleu de l’éléphant. Il apprend à reconnaître les animaux, les couleurs et il se marre devant les résultats improbables. J’embarque le jeu en voiture mais c’est un peu encombrant…

PHOTO-2018-07-01-09-52-32 (1)

En vrai, les Smart Games commencent à l’âge de 3 ans. Comme l’indique le nom, ce sont des jeux malins, qui font travailler les méninges, et qui sont destinés à être joués en solo. Alleluia! Pas de dispute sur la banquette arrière! Si on choisit le jeu en fonction de la tranche d’âge de l’enfant, ses frères et soeurs plus âgés peuvent aussi jouer avec: il y a plusieurs niveaux de difficulté à chaque fois. Je m’y récemment collée avec mon filleul de 8 ans et croyez-moi, j’ai parfois ramé pour trouver certaines solutions. On a joué à Cache Noisettes, une petite nouveauté. Il faut placer les écureuils sur la plateforme de jeux comme l’exige le folder explicatif, installer une noisette devant chaque animal, faire glisser les écureuils pour que les noisettes tombent dans l’un des petits trous du plateau de jeu. Certains jeux sont aimantés comme l’Arche de Noé destinés aux 5 ans et plus: on ne perd pas les pièces et une fois refermé, le jeu se glisse dans la pochette à l’arrière du siège de devant. C’est nickel, Marcel. Pour tous les autres Smart Games, c’est ici que ça se passe.

PHOTO-2018-07-01-09-52-32 (2)

PHOTO-2018-07-01-09-54-00

Le walkman version 2018

Autre idée? Je ne sais pas si vous étiez comme moi mais perso, pendant les longs trajets en voiture, je passais mon temps la tête collée à la vitre, mes écouteurs en mousse sur les oreilles, le walkman sur les genoux. J’écoutais des histoires ou de la musique et pas les infos de la radio de papa. La Lunii, c’est un peu l’équivalent du walkman de l’époque, mais pour les petits. La petite brique est super légère et se recharge sur secteur. Elle contient 48 histoires de base et est d’une simplicité… enfantine (normal mais c’est bien de le dire) d’utilisation. Avec la grosse molette, l’enfant choisit qui sera le héros de son histoire: un petit garçon ou une petite fille et son compagnon de jeu. Il choisit l’endroit où l’histoire va se passer: à la maison, dans la forêt, à la mer…? Et un objet qui se retrouvera dans l’histoire racontée. Et hop, c’est parti, une voix s’élève et emmène le petit dans mille aventures.

A 2 ans et demi, Ezra est fan mais je ne vous cache pas qu’aujourd’hui, il préfère tourner le bouton et choisir son héros qu’écouter l’histoire jusqu’au bout. La Lunii s’adresse aux 3 ans et plus et je pense que la recommandation d’âge est juste. Je sens déjà le potentiel fabuleux de l’objet… On peut télécharger plein de nouvelles histoires en ligne. On télécharge l’application dédiée sur l’ordinateur et on choisit dans le catalogue. Il y a des histoires en français mais aussi en anglais ou en italien. Des comptines pour danser, dormir ou apprendre à compter. Des thèmes qui collent à l’actualité (des petites histoires sur le football, notamment, si vous voyez ce que je veux dire). Des devinettes. C’est franchement génial.

Dessin et aimants

J’en avais déjà parlé en stories sur Instagram mais pour ceux qui n’y sont pas, voici deux autres idées. Pour les enfants qui aiment dessiner, il y a l’Aquadoodle de voyage. Il se présente sous forme de valisette toute légère. Une fois ouverte, on peut dessiner sur lestrombino deux faces avec un stylo qu’on remplit préalablement d’eau. Pas de carnage possible. Le dessin s’efface en séchant. Le petit peut recommencer à l’infini. Quatrième idée? Les jeux aimantés de Magnetic Fun. Ezra est fan de tous les moyens de transport: j’ai donc opté pour celui sur le thème des trains et des avions. Il peut refaire son décor à l’infini en déplaçant les petits aimants. J’ai récemment acheté le jeu magnétique Djeco Inzebox Trombino. Dans la boîte, il y a des yeux, des lunettes, des moustaches, des couettes, des pansements, des sourcils: l’enfant doit recréer un visage en collant les éléments choisis sur la boîte, qui est aimantée. Il existe aussi une version où il s’agit d’habiller une petite fille. Un truc que j’aurais adoré plus jeune…

(3 commentaires)

  1. La fabrique à histoires à l’air top. J’en avais déjà entendu parler par une maman à la crèche, et puis j’avais oublié car les aînés étaient trop petits.
    Je ne connaissais pas du tout les smart game par contre. C’est exactement le genre de jeu que je cherche. Merci de mes les avoir fait découvrir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s