Voyage en famille

Testées et approuvées: cinq choses à faire avec un enfant à New York

Douze jours à New York en avril, c’est un aperçu en accéléré des quatre saisons. Vous l’avez peut-être vu sur Instagram : on a visité la Grosse Pomme avec Ezra. Ce n’est pas la première fois qu’on usait nos baskets sur le bitume new-yorkais mais c’était un baptême en tant que parents. Après neuf mois dans la tranquillité de notre désert californien, j’appréhendais un peu. Les trottoirs étroits, le monde, le bruit, les voitures partout, la nervosité de la ville… Seule, j’adore ; en famille, j’avais un doute sur le bien-fondé de nos vacances. L’occasion fait le larron : on a pu rester dans l’appartement de nos amis belges installés là-bas qui profitaient des congés printaniers pour aller dire bonjour à leurs proches. On a donc booké nos billets sans trop réfléchir. Une fois sur place, il y a eu de la neige, des températures négatives, du brouillard, du vent souvent, un ciel lumineux et du soleil éclatant certains matins. On passait de 3 degrés à 17 en 24 heures. Il a fallu s’adapter. Voici les choses qu’on a faites avec Ezra, 2 ans « et un petit peu » comme il aime le dire.

Explorer les nombreuses playgrounds. Je pourrais vous faire un guide des plaines de jeux de New York. Outre les plaines de jeux publiques, il y en a souvent des plus petites privées, au bas des buildings à appartements. Toujours bon à savoir si vous louez un Airbnb. Optez alors pour un appart dans une tour et regardez sur Google Street View s’il y a un toboggan ou une balançoire au pied de l’immeuble. Ca peut dépanner en cas de flemme ou en retour de grosse promenade. Sinon, celle du Madison Park à Midtown est très sympa (attention, je ne parle pas du Madison Square Garden, qui est une salle de spectacle). Elle est grande et en plein cœur de la ville. Prenez un café au Starbucks, installez-vous sur un banc et admirez le Flatiron Building, célèbre bâtiment en forme de fer à repasser.

View this post on Instagram

Plaine de jeux avec vue… Derrière Ezra, le Flatiron Building. C'est loin d'être ma première fois à New York. Mais je n'ai jamais vu autant de monde qu'aujourd'hui. La ville était noire de marcheurs, d'apprentis photographes, de touristes pas pressés, de New-Yorkais agacés… J'ai cru qu'on trouverait de l'apaisement à Central Park. Mais non… C'était digne d'une journée à Disneyland lors de vacances scolaires. Mais il y a eu quelques doux moments… Calmes. Comme celui-ci, au Madison Square Park (il était tôt 😅). *** Before my first kid, I didn't care about playgrounds in NYC or anywhere else. Now, it's the first thing I see on a city map. *** * * * #belgianblog #belgianblogger #nyc #newyork #newyorkcity #playgroud #flatiron #madisonsquarepark #play #toddlerlife #motherlife #toddler #momblog #mommyblog

A post shared by Deb (@seayouson) on

Astuce : on prenait un Uber pour y arriver en matinée et on partait de là ensuite en poussette pour visiter la ville. Ezra avait donc bien dépensé son énergie et n’était pas contre une promenade ne lui demandant aucun effort. Il profitait de la vue sans (trop) râler. Gros coup de cœur pour la plaine de jeux du Washington Square dans Greenwich Village, près de l’université de New York : il y a du sable, ce qui est top pour la réception délicate après une furieuse descente de toboggan. Elle est grande, bien sécurisée, il y a quatre espaces distincts donc un avec un mini-toboggan pour les tout, tout petits et un autre, clôturé, pour les balançoires. Ça évite les coups de pieds qui se perdent. Après avoir couru partout, votre terreur va avoir faim : allez manger un cupcake chez Magnolia Bakery, installé dans le coin (et vu dans « Sex and the city ») : un délice. Je vous suggère d’éviter la pâtisserie By Chloé qui en vend aussi, c’était décevant.

IMG_7858

Dans un tout autre coin, côté World Trade Center, la plaine de jeux avec vue sur la Hudson River, côté Battery Park, est plus petite mais elle donne directement sur l’agréable promenade qui borde l’eau. On peut regarder la Statue de la Liberté au loin et ensuite laisser les petits jouer un peu. Dans Chinatown, à côté du Colombus Park où se retrouvent les Asiatiques pour jouer ou écouter de la musique et faire du yoga et de la méditation, il y a une grande plaine de jeux plantée au milieu des embouteillages du quartier. Elle est hyper bien sécurisée bien qu’un peu trop bétonnée à mon goût : c’est une vraie plaine de jeux de ville. Mais c’est sympa après un tour dans Little Italy, Soho et Chinatown.

IMG_8037

Pour mon petit garçon fan de véhicules en tout genre, traverser le pont de Brooklyn fut une belle aventure. Les voitures passent sous les pieds des promeneurs : pendant que j’admirais la vue sur les buildings de Manhattan, Ezra regardait le trafic défiler sous sa poussette en s’extasiant.

Une fois de l’autre côté, il y a le génial Jane’s Carousel. On le voit à la fin de la traversée du pont sur la gauche. Il date de 1922 et est installé à Brooklyn depuis 2011.

IMG_8339

Il est bien à l’abri du vent de la Côte Est dans un cube de verre. En plus d’avoir un charme fou, il n’est pas cher du tout : en-dessous de 3 ans, les enfants ne paient pas. J’étais la seule à devoir débourser pour l’accompagner.

IMG_8349

Un tout petit peu plus loin, il y a une plaine de jeux géniale sur le thème des pirates avec un bac à sable en forme de bateau. Et au début du Brooklyn Bridge Park (sur la droite, à la fin de la traversée du pont quand on a Manhattan dans notre dos), il y en a une autre : elle est destinée aux minus. Il n’y a qu’un seul petit toboggan, quelques balançoires et une petite maison. Ezra en a vite fait le tour. Mais on a vue directement sur la skyline de Manhattan. L’arrêt est donc loin d’être désagréable.

IMG_8063

Revenez par le Manhattan Bridge, il est moins fréquenté, offre une vue imparable sur le Brooklyn Bridge, ce qui est sympa pour les photos. Si vous avez le vertige, je vous nypréviens : ça fait peur. Ici, le train et les voitures passent à côté des piétons, à leur hauteur donc. Sous nos pieds, plusieurs mètres plus bas : de l’eau brune et glacée. J’ai marché vite en fixant un point devant moi et en sentant mes genoux qui se dérobaient un peu sous mes pas et le cœur dans la gorge. Mais je ne regrette pas la promenade : la vue était canon.

Central Park est un joli point de chute familial. Il y a de la verdure, de l’eau et des canards, des sentiers bien entretenus et des pistes cyclables partout. On ne l’a pas fait (trop cher pour le budget qu’on s’était fixé) mais un petit tour en calèche en famille, ça doit être sympa. Et on ne l’a pas fait non plus parce qu’il y avait un monde fou le jour où s’est rendu à Central Park mais on m’a dit beaucoup de bien du zoo. Petit conseil : n’achetez pas les cartes du parc à 5 dollars qu’on vous propose en période touristique dans les petits kiosques à l’entrée. On en trouve gratuitement aux différents centres d’information. Toutes les activités du parc sont répertoriées sur la carte qui vous est offerte et vous y trouverez aussi une carte de Manhattan, pas extrêmement détaillée, mais elle fait le job. On a fait un stop à la plaine de jeux installée à la hauteur de la East 72nd Street. Autant le savoir : les toboggans sont en fer et pas en plastique et les enfants ne peuvent y grimper que via un mur d’escalade en pierres. C’est très joli mais Ezra était trop petit (ou trop maladroit ?) pour y arriver : j’entends encore le bruit de sa lourde chute en tentant de remonter le toboggan. Vous allez me dire: ça lui apprendra, c’est pas dans ce sens-là que ça se passe… Pour l’aider à se remettre de ses émotions, on a mangé une glace assis sur un banc.

On a poussé la porte du musée des enfants de Manhattan. En pleines vacances de Pâques, je ne vous cache pas que c’était horrible. Il y avait une file de dizaines de poussettes devant la porte, une cohue incroyable à tous les étages (quatre, quand même) et des parents (et des nounous) excédés partout. On est venu en Uber, il nous a déposés juste devant, je n’avais pas pris la poussette : j’avais lu sur le site qu’il y avait assez peu de places pour les stocker à l’intérieur. Vu la file pour les récupérer à la sortie en prime, j’étais contente de ne pas m’être encombrée.

IMG_8161.JPG

A l’intérieur, on a aimé le bureau ovale où les enfants peuvent se prétendre Président un instant, l’espace avec le camion de pompier et l’ambulance où les gamins peuvent grimper à plusieurs dedans et, évidemment, les circuits (quoi d’autre ?) sur lesquels il faut faire rouler une petite balle. Il y a aussi une salle qui explique le fonctionnement des intestins, un petit magasin, la maison de Dora l’exploratrice. C’est plutôt bien pensé, Ezra s’est en tout cas éclaté pendant que je serrais la mâchoire pour ne pas trop râler à cause du monde incroyable. Venez à l’ouverture pour avoir vraiment l’occasion de profiter de l’endroit.

La High Line est un ancien chemin de fer réhabilité en promenade. On déambule entre les buildings, il y a des transats en bois un peu partout, c’est très agréable. On est au-dessus de la circulation, on peut donc laisser les enfants galoper sans souci. Qu’il fasse froid ou non, je vous conseille d’aller manger au Chelsea Market, un marché couvert à la déco industrielle. Il y a plein de chouettes tables, pour s’installer ou emporter, et des petits magasins originaux – une carterie que j’adore notamment – dans lesquels il fait bon déambuler. Un très bon spot en cas de météo capricieuse. En cas de pluie d’ailleurs, je vous conseille d’aller vous planquer au Barnes & Noble, sorte de Fnac locale. L’espace livres destinés aux enfants est énorme et il y a toujours des tables, chaises et fauteuils pour feuilleter des bouquins qu’on aurait empruntés dans le rayonnage. Toujours bon à savoir quand il fait moche.

On m’a conseillé le musée des sciences naturelles : ça me tentait bien mais je me suis dit qu’Ezra était encore un tout petit peu trop petit pour en profiter vraiment. A noter sur votre liste si vos enfants ne sont pas vite impressionnables, comme c’est le cas du mien pour le moment.

Si vous avez d’autres bons plans sur des activités à faire avec des mômes à New York, n’hésitez pas à les donner en commentaires que ça aide ceux et celles qui passeront par ici.

IMG_8064

img_8504.jpg

5 choses à faire avec un enfant à New York

(4 commentaires)

  1. J’ai tellement envie de retourner aux US prochainement. Cela me manque… Le dernier séjour là-bas était justement à NY et c’était en 2011 (pleurs). On était restés 5 jours à NY puis on avait loué une voiture et on s’était rendus à Boston en passant par Cap Cod et Newport. Voilà voilà… 😉

    J'aime

  2. Je note le manhattan bridge pour une prochaine fois, ça donne envie! Le museum on l’avait fait (sans enfants), il est canon mais je pense plutôt pour les plus grands en effet. Coney Island peut être sympa aussi, mais il faut un budget, et du temps!

    J'aime

    1. Coney Island était dans mes plans mais vu la météo glaciale et hyper instable je me dis que ça sera pour la prochaine. C’est marrant d’avoir toujours ce sentiment qui me dit que je reviendrai alors que je n’en sais rien du tout. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s