Mon petit garçon a les cheveux longs et ça m’émeut tous les jours

by seayouson

Mon petit garçon a les cheveux longs et plus les années passent, plus je me dis qu’en fait, ce n’est pas juste une coupe de cheveux anodine. C’est un statement. Une affirmation. Une déclaration. Une émotion.

Il y a ceux qui trouvent que ça fait négligé, ceux qui s’agacent d’une mèche qui tombe dans ses yeux, ceux qui estiment que ça fait fille… Ils sont nombreux à être dérangés par la longueur des cheveux de mon fils.

Je crois que les cheveux longs de mon garçon, c’est l’enfance, la liberté, l’insouciance, la légèreté que ces gens-là n’ont plus qui leur claquent à la gueule.

Son impertinence capillaire les met face à leur rigidité, à leur impossibilité de changer, de se laisser porter, de laisser entrer la folie dans leur vie. À la jeunesse qu’ils n’ont plus.

Ce que les cheveux longs de mon garçon disent de lui

Les cheveux longs de mon petit garçon racontent 1001 choses de lui et de la vie qu’il mène ainsi que de la vie de ceux qui le regardent et de la vie qu’ils mènent.

petit garçon cheveux longs

Parce que c’est expressif une coupe de cheveux. On ne se rend pas compte comme ça accompagne nos gestes, nos humeurs, nos sentiments.

C’est émouvant les cheveux longs chez un petit garçon. Ça adoucit les traits et l’attitude, aussi, je pense.

Les cheveux longs de mon petit garçon sont emmêlés au réveil. Ils témoignent de la bonne et trop courte nuit. Ce sont des cheveux qui racontent l’enfance et l’insouciance.

Il y a aussi les cheveux que je caresse doucement pour endormir, apaiser, rassurer. Ils disent l’amour et la tendresse.

Il y a ses cheveux longs à la sortie de la piscine, jamais bien séchés, qui dégoulinent dans le dos et trempent le T-shirt enfilé à la hâte. Ils disent l’urgence d’aller jouer, de profiter, le bonheur intense d’une vie qui se vit au présent.

Il y a les cheveux que le vent ou ses courses folles défont. J’y vois un enfant libre et sauvage, qui profite autant qu’il peut, qui ne s’inquiète de rien, et je m’émeus de tous les chemins qui s’ouvrent devant lui.

Il y a les cheveux qui collent au visage après le sport. Ils racontent la sueur et l’effort.

petit garçon cheveux longs

Il y a les cheveux bien peignés, un jour de photo de classe. Des cheveux bien rangés derrière les oreilles par la maîtresse d’un autre temps, aux méthodes peut-être efficaces mais totalement éculées, qui s’agace depuis le début de l’année de ces mèches qui lui tombent dans les yeux.

C’est le même enfant, mais pas vraiment. Je vois un enfant à qui on n’a pas laissé le choix. Un enfant que les adultes veulent modeler, conformer, faire rentrer dans le rang et qui s’exécute le temps d’un cliché, conscient que de toute façon, c’est lui qui a gagné.

Après la pose et les cheveux figés, la vie reprendra ses droits.

Et puis il y a les cheveux qui lui balaient le visage quand il baisse la tête vers ses pieds… Ils disent la timidité, l’envie d’être ailleurs, les yeux qui rougissent et la peine qu’il cache.

Mon fils a les cheveux longs et je m’émeus tous les jours de tout ce que ça dit de lui.

Faut-il couper les cheveux de son petit garçon?

Alors voilà, mon petit message à ceux qui hésitent, qui se demandent s’il faut couper les cheveux de leur petit garçon… Pour éviter les remarques, pour bien faire, pour faire plaisir, pour qu’on ne l’ennuie, pour qu’on ne le harcèle pas…

N’écoutez pas les critiques et les avis. Ne coupez pas les cheveux de votre petit garçon juste parce qu’on vous le dit. L’important, c’est ce que vous, vous y voyez, et la façon dont votre enfant vit sa longueur de cheveux.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

6 comments

Manon 13 janvier 2023 - 15 03 09 01091

C est un très joli texte, original, sur un sujet qui a la base l est pas vraiment ! J aime beaucoup. Mon fils a 2 ans, on lui a déjà coupé les cheveux deux fois. Et là je n ai plus envie. Quand je lui dis : tu veux Qu on coupe les cheveux ? Il me dit non ( bon après le non à 2 ans hein ??????) Pour ´ instant on laisse comme ça. Même si on entend souvent ; Ohlala il faut lui couper les cheveux. Super merci mais ça ira.

Reply
seayouson 14 janvier 2023 - 16 04 29 01291

Merci Manon pour ton commentaire. Oui, j’avoue qu’à 2 ans, le NON il est clair, net, précis et fréquent!! Et oui aussi: les gens n’en finissent jamais de donner leur avis…

Reply
Annick 13 janvier 2023 - 21 09 50 01501

Mon garçon de 5 ans a les cheveux longs… châtains et bouclés (on ne sait pas de qui il tient ça ?). On reçoit régulièrement des commentaires nous disant qu’un tour chez le coiffeur lui ferait du bien, que ça dégagerait son visage. Nous, on l’adore comme ça et, surtout, lui aime ses cheveux. Ça le rend singulier. Il n’y a pas deux enfants, dans son école, qui ont les mêmes cheveux que lui (au Cameroun, pas trop compliqué). Ça lui donne un côté désinvolte, surfeur… Ça n’est pas juste ses cheveux, ça en dit tellement plus sur lui, ça renvoie à tout un tas d’émotions, de situations. Je n’ai rien contre les coupes plus classiques et courtes. Son frère de 3 ans les portent comme ça… mais pourquoi toujours devoir rentrer dans des stéréotypes ?! Surtout pour des enfants… adultes, nous sommes souvent bien obligés de rentrer dans des cases déjà…

Reply
seayouson 14 janvier 2023 - 16 04 28 01281

Je suis tellement d’accord avec toi. Dire: j’adore les cheveux longs de mon petit garçon ne veut pas dire que je n’aime pas les cheveux courts des autres. Mais c’est vraiment ça: ses cheveux le rendent singulier. Pas mieux, mais autre. Et j’adore.

Reply
Charlotte 19 janvier 2023 - 15 03 19 01191

Merci pour cet article! En voyant les photos de votre fils souvent je pense au mien car ils ont un petit quelque chose en commun je trouve…Et surtout les cheveux! Du coup j’en profite car je n’ai jamais osé vous posez la question, trop hors sujet! 🙂 Mon fils a 6 ans et après avoir eu les cheveux bien longs, à la rentrée on a décidé ensemble de faire une « coupe longue de garçon », genre « le carré d’Erza » mais je crois que la coiffeuse n’avait pas l’habitude car il est ressorti avec un « petit carré bien sage » qui pour le coup n’était pas du tout l’effet désiré… Bref, je me demandais qui coupait les cheveux de votre fils et qu’est ce qu’on peut bien faire ou dire pour obtenir une coupe de « petit mec » 🙂 ? Et une autre interrogation plus profonde, les gens passent leur temps à prendre mon fils pour une fille et quand il était plus petit je rectifiais, ensuite je lui ai demandé ce qu’il en pensait puisque lui ne dit rien (mais il ne dit pas très souvent ce qu’il ressent..) et il m’a dit qu’il s’en fichait et que j’étais pas obligée de corriger les gens… De temps en temps, à l’école il me raconte en rigolant que c’est ses copains qui ont corrigé l’adulte ….ça m’interroge car je suis la première à vouloir déconstruire les stéréotypes de genre et pourtant j’ai du mal à me retenir de dire aux gens: MAIS C’EST UN GARÇON BORDEL! il a juste les cheveux long….Et lui hausse les épaules et passe à autre chose…

Reply
seayouson 20 janvier 2023 - 13 01 49 01491

Charlotte, sache que trouver le bon coiffeur qui ne coupe pas les cheveux d’un petit garçon n’importe comment est un enfer! J’ai souvent pleuré en sortant de chez le coiffeur, avec l’impression de ne pas avoir été entendue ou respectée. Ma dernière tentative, à Lasne, chez Molly, était pas mal. 🙂 Mais bon, il faut chercher et chercher encore.
Et je corrige aussi les gens mais Ezra s’en tape complètement. Il me dit: bah, c’est eux qui sont bêtes, on voit bien que je suis un garçon. Il a raison. Le temps passe et je me rends compte que parfois les choses sont simples et que le parent fait parfois un problème d’un truc que l’enfant vit très bien. Donc si ça ne l’atteint pas, laisse couler je dirais. (Mais tu fais bien comme tu veux, je sais à quel point c’est soulant.) Et continue à faire passer le message au quotidien que l’avis des gens n’est que l’avis des gens. 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.