Que dire à mon enfant témoin de harcèlement à l’école?

by seayouson

Mon enfant est témoin de harcèlement à l’école: que faire? que dire?

Le harcèlement à l’école est une réalité et concerne tout le monde. Oui, tout le monde ! Le harcèlement n’est pas que l’affaire des harceleurs et du harcelé.

C’est aussi, bien sûr, l’affaire des professeurs mais aussi celle des autres enfants, qui sont témoins des intimidations répétées.

Harcèlement scolaire: mon expérience personnelle

J’ai détesté mon passage à l’école primaire alors que j’adorais apprendre. J’ai eu du mal à m’intégrer, je redoutais les récréations, notamment parce que j’étais la cible d’une autre fille de mon âge.

Elle renversait le contenu de mon cartable dans les buissons, elle cachait mes affaires en classe, elle se moquait de moi ouvertement devant tout le monde… Je rentrais de l’école en pleurant, dévastée.

À l’époque, on n’appelait pas ça harcèlement. Les adultes pensaient que c’était des façons normales d’agir en tant qu’enfants.

Après des années de supplications désespérées, j’ai fini par convaincre mes parents de me changer d’école.

mon enfant est témoin de harcèlement scolaire

Par un incroyable coup du sort: mon harceleuse a changé d’école aussi… et c’est la première personne que j’ai vue devant la porte de mon nouvel établissement scolaire à la rentrée. L’horreur.

Par chance, dans cette école-là, j’arrivais en terrain conquis: je retrouvais des amies rencontrées lors de mes activités extra-scolaires. Ma peur a disparu, j’avais une bande: elle n’avait plus de prise sur moi. On s’est ignorées toute l’année.

Ce que je retiens de tout ça, c’est l’inaction des gens. Les adultes ne faisaient pas grand-chose et quand ils intervenaient maladroitement, c’était pire, après, pour moi.

Je me souviens avoir croisé les regards d’autres enfants, qui constataient très clairement que quelque chose n’allait pas. Mais ils ne réagissaient pas.

Pire: ils riaient parfois de ce qu’elle me faisait, préférant se rallier à la personne la plus forte qu’à celle qui subit.

Assister au pire sans agir, ça peut aussi avoir un impact…

Maintenant que je suis maman, j’espère évidemment que mon enfant ne sera jamais harceleur et jamais harcelé, mais il sera peut-être témoin d’un harcèlement.

Je peux faire en sorte de lui apprendre l’empathie et au passage, lui dire qu’il peut aider un enfant comme j’aurais eu envie qu’on m’aide.

En prime, celui qui est spectateur du harcèlement peut aussi être affecté par ce qu’il a vu. L’enfant qui voit sans réagir peut avoir l’impression d’être impuissant, se sentir coupable, anxieux et déprimé.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite information importante et souvent méconnue.

Si votre enfant est victime ou témoin de harcèlement et qu’il souhaite en parler à quelqu’un de qualifié, sachez que les mutuelles santé, et notamment la mutuelle santé Groupama, remboursent les séances chez le psychologue.

Que dire à un enfant témoin de harcèlement à l’école?

Ne pas rire

Dites-lui que s’il ne souhaite pas intervenir, il peut malgré tout ne pas rire. Le harceleur attend une validation de son geste. Il cherche à provoquer une réaction. Et un rire nerveux est une réaction. L’indifférence permet de ne pas “nourrir la bête”.

mon témoin est témoin de harcèlement à l'école: que lui dire?

S’éloigner

Le harceleur a souvent besoin d’un public. Il cherche à attirer l’attention. S’il n’y a pas de public, généralement, il n’y a pas de harcèlement. L’enfant témoin d’une brimade peut donc simplement s’éloigner et aller signaler l’incident à un adulte.

Dire “arrête”

Ça demande du courage d’intervenir dans une situation de harcèlement. Si votre enfant le sent, il peut être le premier à dire au harceleur d’arrêter.

Parfois, il suffit qu’une seule personne bouge pour que d’autres rallient sa cause et expriment leur désapprobation. Si plusieurs personnes disent au harceleur d’arrêter, il se sentira probablement un peu idiot et il mettra un terme à ses actions.

Faire des captures d’écran des messages problématiques

N’hésitez pas à parler de cyberintimidation à vos enfants. De nos jours, le harcèlement ne se déroule pas seulement dans les couloirs de l’école.

Votre enfant doit être capable de reconnaître un harcèlement virtuel pour le signaler. Vous pouvez lui dire de sauvegarder les messages qui lui semblent problématiques et de venir vous les montrer. Vous pourrez ensuite agir si nécessaire.

Lui demander si l’enfant harcelé pourrait devenir son ami

Encouragez votre enfant à s’ouvrir aux autres. Peut-être qu’il suffirait que l’enfant harcelé ait un ami pour que le harcèlement s’arrête?

Serait-il possible qu’il invite cet enfant à s’asseoir avec lui pour déjeuner? La question mérite d’être posée.

Inscris-toi à la newsletter du dimanche Sea You Sunday et reçois un mail de ma part chaque dimanche. Rejoins-moi sur InstagramFacebookYouTube et Pinterest. Si tu aimes le blog, tu peux aussi me payer un café pour le soutenir. Enfin, tu peux également te procurer mon Guide de la Belgique en famille qui rassemble 100 activités à faire en famille à travers tout le pays et mon livre Journal de Bord d’une maternité décomplexée.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.