Dans le noir? à Bruxelles: l’un des restaurants les plus originaux de ma vie

by seayouson

Je vous en avais déjà parlé ici: il était sur ma liste des restaurants insolites à se faire en amoureux. Ca faisait des plombes que j’avais envie de tester le concept Dans le noir? et enfin, je peux cocher l’expérience sur ma liste des choses à faire avant de mourir. Le concept est simple: comme son nom l’indique, le restaurant Dans le noir ? est plongé dans le noir… Pas une lumière, même pas un signal indiquant les sorties de secours. On ne distingue rien et on ne connaît même pas le menu qui va nous être proposé. L’idée est de « se libérer des préjugés construits par le regard » et de nous « obliger à réévaluer nos sens abandonnés ».

Dans le noir? existe en France, à Londres, à Espagne, en Australie et désormais en Belgique. Le concept a investi l’hôtel Warwick, à deux pas de la gare centrale, à Bruxelles. On se présente à l’entrée du resto et on se débarrasse de tout, même de son sac à main: on risquerait de ne pas le retrouver une fois à l’intérieur et il pourrait entraver le passage. On laisse également son téléphone au vestiaire. Le message à clair: il va falloir faire confiance et se laisser aller.

Il faisait tellement noir dans le restaurant que j’ai cru que j’avais fermé les yeux

Après un dernier passage aux toilettes, on entre dans le resto à la queue-leu-leu, la main posée sur l’épaule de la personne devant nous, qu’on la connaisse ou non, guidés par un serveur déficient visuel. J’avoue, c’est assez impressionant: on passe deux rideaux et au deuxième, on découvre à quoi ressemble le vrai noir. Je pensais jusque-là que je dormais dans le noir complet, à la maison. En réalité, si je fais attention à mon environnement, je distingue quelques lueurs extérieures, quelques ombres. Dans le resto, rien, que dalle, nada.

Je me suis même demandée si j’avais bien les yeux ouverts. Et puis, je me suis demandée pourquoi j’avais mis mes lunettes. Je ne voyais rien mais, tandis que je mettais un pied devant l’autre en prenant garde de ne rien heurter, je sentais la main de Dan tenir fermement mon épaule et j’entendais très clairement tout ce qui se passait autour de moi. C’est connu: être privé d’un sens développe les autres.

Voilà à quoi ressemble ce qu’on mange dans le restaurant Dans le noir ? On découvre le menu une fois sorti de la salle.

Toutes nos perceptions habituelles sont brouillées

J’ai pu m’en rendre compte tout au long du repas: ne rien voir nous rend beaucoup plus attentif au goût des aliments et ça brouille aussi toute notre perception. On a passé notre temps à essayer de deviner ce qui se trouvait dans nos assiettes. La chose la plus difficile de cette expérience est clairement de trouver où planter sa fourchette. J’avoue: j’ai rapidement décidé d’effleurer avec la main les aliments afin de comprendre comment ils étaient présentés. J’ai pu manger plus ou moins proprement.

Je ne me suis pas tachée mais peut-être ai-je ruiné la nappe? Je ne le saurai jamais! Vous vous posez peut-être la question: je pensais que je renverserais à peu près tout mais il n’y a eu aucun accident.

Je n’ai rien renversé

Ca fait partie des choses qui m’ont surprise. Mais quelque part, c’est logique: dans le noir, on fait beaucoup plus attention. Nos gestes sont automatiquement plus lents, plus doux. On caresse la bouteille avant de la saisir délicatement là où d’habitude, on l’aurait empoignée sans trop réfléchir. Autre chose surprenante: le restaurant Dans le noir? est plus bruyante que je ne le pensais. Dans le noir, on a tendance à parler plus fort, et vu qu’on est hyper attentifs au bruit, on entend tout plus fort.

J’en rêvais depuis longtemps. L’expérience Dans le noir? était à la hauteur de mes attentes. C’était bon et on a découvert des photos du menu à la sortie du resto. Ca a donné lieu à quelques moments de rigolade sur le thème: ah bon, c’est ça que j’ai mangé? Certains pronostics étaient complètement à côté de la plaque.

On a pas mal discuté avec notre serveur, David, qui nous a notamment expliqué qu’il jouait au cécifoot, le foot pour les déficients visuels, qui se joue avec une balle sonore. Dans le noir? à travers le monde emploie plus de 80 guides non ou malvoyants. C’est un resto inclusif qui permet de passer un bon moment tout en étant sensibilisé au handicap.

On va au restaurant Dans le noir? en couple, entre amis ou en famille mais sans enfants, pour des raisons évidentes. Ils font des bons cadeaux, pensez y pour les fêtes. C’est une super expérience.

Dans le noir? : infos et réservations ici.

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.