...
Belgique

Walibi avec des petits: nos tops et nos flops

Je n’avais plus mis les pieds à Walibi depuis bientôt 20 ans, j’y suis retournée en famille ce week-end. On a profité des derniers rayons de soleil de l’été pour mettre le cap sur Limal, remuer quelques vieux souvenirs et faire quelques découvertes.

Dans notre team, deux enfants de 4 et 5 ans. Est-ce que ça vaut le coup d’y aller avec des enfants si jeunes? Oui. Ils dépassent tous les deux 1m10, du coup il avait vraiment de quoi faire. Le prix d’entrée n’est d’ailleurs pas fixé en fonction de l’âge de l’enfant mais de sa taille: entre 100 et 140 cm, ils paient 34,5 euros. Contre 39,5 euros pour les adultes. C’est gratuit en-dessous d’un mètre mais c’est justement parce qu’ils ne peuvent pas faire grand-chose.

walibi en famille

Information utile: si vous l’achetez en ligne, votre ticket pour le week-end à venir (26 et 27 septembre) ne vous coûtera « que » 30 euros. C’est la promo Back to School. Autant en profiter. Le parc n’est actuellement pas ouvert en semaine sauf la semaine de Toussaint. Ensuite, il fermera ses portes pour l’hiver, en attendant le retour des beaux jours.

Walibi n’a pas le charme ni la grandeur d’un Disneyland et certaines attractions semblent souffrir de la météo belge et du temps qui passe. Les peintures mériteraient un petit coup de frais. Mais c’est très sympa pour une excursion en famille d’une journée.

Suivez-moi sur Instagram et Facebook.

Avec des petits enfants, une grosse après-midi suffit. On y était de 12h30 à 18 heures (heure de la fermeture de Walibi) et on avait fait un pique-nique pour ne pas perdre de temps dans les restaurants du parc. On a donc rentabilisé le temps passé dans l’enceinte au mieux. Ezra et sa copine étaient rassasiés d’aventure et s’ils étaient fatigués, ils étaient toujours de bonne humeur. Ceux qui ont des enfants en bas âge comprendront…

Voici nos tops et nos flops de notre journée en famille à Walibi.

Walibi en famille: les tops

Les attractions à faire ensemble

Fun Pilot

C’est une montagne russe adaptée aux enfants. Les wagons s’élancent à 40 km/h et on monte à un peu moins de 10 mètres. De quoi ressentir ses premières sensations de roller coaster. Un vrai succès auprès d’Ezra et de sa copine. « Même qu’à un moment, on penchait à gauche et puis à droite! Et c’était fou! »

Lisez aussi: Enfin un parc d’attractions qui ne se moque pas des parents

Flash Back

C’est une attraction aquatique qui fait partie des incontournables quand on va à Walibi en famille. Je me souviens encore de mon émotion dans la file d’attente: j’avais le ventre noué. Mon fils, lui, n’était qu’excitation. Le parcours se fait dans une bûche qui flotte sur l’eau. La première descente se fait à l’envers. C’est une petite mise en bouche. La seconde descente se fait en avant. Elle est plus franche, mais raisonnable. La dernière chute est impressionnante. On avait mis Ezra à l’avant afin qu’il puisse voir ce qui l’attendait. Une fois la descente dévalée et les vêtements trempés, il m’a dit: « J’ai même pas pleuré parce que j’ai mis mes mains devant mes yeux pour ne rien voir. On y retourne? »

Octopus

Un poulpe géant nous soulève du sol et nous fait tourner d’avant en arrière et de haut en bas. Les petits ont adoré: il fallait les voir crier, les mains levées. Il faut avoir l’estomac bien accroché pour supporter les dernières secondes de l’attraction, qu’on quitte un peu désorientés, mais les adultes semblaient avoir plus de mal à s’en remettre.

Radja River

C’est un classique à Walibi et ça fonctionne toujours aussi bien. On embarque sur de grosses bouées qui vont être secouées par les flots déchaînés. Je m’attendais à être un peu mouillée mais pas autant: je suis sortie trempée. On se cogne aux parois brutalement mais on n’est pas attachés. Il faut donc bien se tenir. Je trouvais Ezra parfois un peu petit pour les chocs reçus. Mais il s’est marré du début à la fin. À la sortie, il y a de grandes machines qui diffusent de l’air chaud contre 2 euros. Dommage que ça soit payant. On a eu de la chance: il faisait beau. Le T-shirt tout mouillé était supportable. Ça l’est sûrement un peu moins quand il fait froid.

Lisez aussi: Les bons points du parc Astérix quand on a des minus

Les attractions que les enfants ont faites seuls

La Tree House

Quand on fait Walibi en famille, on s’arrête immanquablement à la Tree House. C’est une attraction qui ravit les enfants parce qu’ils peuvent se dépenser et les parents parce qu’ils peuvent se reposer. C’est une grande plaine de jeux sécurisée par des cordages. Pas besoin de courir derrière eux. Des tables avec vue sur le parcours de jeu sont installées un peu partout. On peut prendre un verre ou une glace. À réserver pour le milieu de l’après-midi, pour un break salutaire.

Kids Airlines

C’est un classique pour les enfants: il s’agit de petits avions qui montent et qui descendent. Ils sont les pilotes, ce sont eux qui décident de la hauteur à laquelle ils souhaitent voler. Et ils ont le droit de changer d’avis, évidemment. L’attraction se trouve dans un petit espace qui est dédié aux plus jeunes. On peut les laisser courir de l’une à l’autre en les gardant en vue.

Walibi en famille: les flops

4D – Los Banditos

C’est un cinéma en 4D. On met donc des lunettes 3D sur le bout de son nez mais l’expérience ne s’arrête pas à ce qu’on voit. C’est un cinéma multisensoriel: les sièges bougent, du vent souffle dans nos oreilles et quand les araignées envahissent l’image, voilà que ca chatouille au niveau des jambes, comme si elles nous grimpaient dessus. Rigolo pour les grands mais moins apprécié par les petits. Ils ont eu peur et c’est à peu près tout ce qu’ils ont retenu.

Le Palais du génie

Énorme flop pour nos petits bouts. L’attraction commence par un arrêt dans une pièce sombre. Un génie maléfique apparaît sur le plafond. L’image est vieillotte, le génie franchement flippant, les gros plans sur ses yeux ronds aussi. Ezra a demandé à grimper dans mes bras et a caché son visage dans mon cou. On a ensuite pris place dans une deuxième pièce. Les murs se sont mis à bouger et à tourner autour de tout. Tout est question d’illusions: on a l’impression d’avoir la tête en bas mais c’est en fait le décor qui bouge. Ça rend un peu malade. L’obscurité et les bruits ont fait peur aux enfants. Mais pas de cette peur qu’il est parfois bon de ressentir, juste une peur sourde.

Finalement, dans les parcs d’attractions comme ailleurs, ce qui est bien, c’est qu’il y en a pour tous les goûts. En famille ou entre amis, tout le monde trouvera son petit bonheur. Profitez-en: la saison touche à sa fin.


.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :