fbpx
Famille + Couple

La seule résolution que tous les parents devraient prendre

L’année nouvelle est le moment idéal pour remettre les compteurs à zéro. Mais lors de cette transition d’une année à l’autre, on a une légère tendance à se mettre encore un peu plus la pression. On a un étau autour du crâne et une enclume dans l’estomac à peu près toute l’année à force de vouloir bien faire, de ne blesser personne, de faire passer le bien-être de ceux qu’on aime avant le sien. On s’excuse alors qu’on n’a rien fait, on fait le dos rond pour éviter les conflits, on veut être une bonne épouse, une bonne mère et mener une carrière professionnelle épanouissante. Et alors que sonne l’année nouvelle, on se promet de « faire mieux ». C’est ça votre résolution de parents? Faire encore mieux?

On veut du Montessori, de l’éducation positive et bienveillante, être une mère présente mais pas intrusive, douce mais ferme et avoir des enfants qui savent s’ennuyer intelligemment (en faisant autre chose que de regarder la télé, donc). On scrolle Instagram et Pinterest en ayant des sueurs froides, en se demandant si c’est normal qu’on soit en jogging un dimanche soir, à côté d’une pile de linge sale, éreintée par le week-end en famille qui vient de s’écouler. On ne devrait pas faire du batch cooking à la place? On se promet d’ailleurs, cette année, de supprimer les goûters industriels et ne faire que du home made. Si, si, c’est possible: je vais me libérer un créneau entre 22 heures et 23 heures, le mardi. Y a moyen. Et en faisant vos plans, vous ne vous rendez même pas compte que vous hyperventilez. Stop. Arrêtez tout. Respirez profondément.

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook

Cette année, chers parents, ne prenez qu’une seule résolution. La seule qui soit vraiment importante: lâchez prise. Le concept est lui aussi devenu trendy, on publie de jolies citations à ce sujet sur Facebook mais on oublie complètement de l’appliquer ou de réfléchir à sa profonde signification. Laissez tomber vos objectifs de perfection absurdes. Votre enfant ne veut pas d’une mère parfaite, la seule qui l’intéresse, c’est vous, telle que vous êtes. Heureuse et souriante. Et c’est impossible si vous mettez la barre trop haut.

résolution nouvelle année

J’ai une bonne nouvelle pour vous: vos enfants apprennent de vos imperfections et de vos ratés. Plus, peut-être, que des choses que vous faites « vraiment bien ». On a tous tendance à se focaliser sur les choses qui n’ont pas été comme il fallait et on se souvient finalement avec difficulté de tout ce qui s’est bien passé. Ça sera pareil pour nos enfants et ils réagiront en réaction. Un parent absent fera probablement de son enfant un adulte indépendant là où un parent trop présent, pensant bien faire, en fera peut-être un jeune adulte incapable de se débrouiller seul. Il n’y a pas de mode d’emploi pour « bien éduquer un enfant » même si certains tentent de vous faire croire le contraire. Nous sommes tous la somme des réussites et des errances de nos parents.

Quand on élève un enfant, on fait bien comme on peut, avec nos propres insécurités, nos doutes, nos défauts, nos qualités. Mais une chose est sûre: ce qui vous semblera important dans l’éducation que vous donnerez à vos enfants ne sera pas forcément ce qu’ils en retiendront. Ils s’arrêteront sur des détails, ils figeront à jamais des moments qui vous sembleront tellement insignifiants à hauteur d’adulte, dans l’urgence de la vie telle que vous devez l’affronter tous les jours, que vous les oublierez aussitôt. Votre prisme n’est pas le leur et ne le sera jamais.

Vous éduquez vos enfants selon les conclusions que vous avez tirées de vos apprentissages personnels. Mais ils sont des petites personnes à part entière et ils interprètent, analysent, reçoivent ce que vous leur transmettez selon leur propre sensibilité. C’est bien pour ça que certains frères et soeurs n’ont absolument rien en commun alors qu’ils ont été éduqués par les mêmes parents, sous le même toit, avec les mêmes règles à suivre, à la même époque.

Ne mettez pas la barre trop haut, mettez-la à leur hauteur. Chers parents, prenez comme bonne résolution de regarder la vie avec leur regard naïf. Laissez-vous vivre, autorisez-vous à être qui vous êtes vraiment puisque, comme le dit un célèbre dicton, « tout les autres sont déjà pris ». Acceptez d’être parfois à côté de la plaque et apprenez à en rire. Apprenez-leur à être curieux, donnez-leur le goût des choses, passez du temps sans eux sans culpabiliser, haussez les épaules plus souvent et arrêtez de vous comparer à des gens que vous ne connaissez pas et que vous ne rencontrerez jamais. Vivez aujourd’hui la vie que vous aimeriez vivre si vous deviez mourir demain. Ou comme si votre enfant déménageait demain. Parce qu’un jour, votre enfant aura 20 ans et un sac rempli de fringues plus ou moins bien pliés sur les genoux. Il sera assis à l’avant d’une camionnette de location et vous le conduirez chez lui, comme on se rend à l’échafaud.

Que 2020 soit l’année du lâcher prise parental et de la bonne humeur familiale. Amusez-vous! Riez! Ne prenez pour bonne résolution que celle d’arrêter de vous mettre la pression… C’est la seule qui vaut vraiment le coup.

Tu as aimé? Paie-moi un café!Tu as aimé? Paie-moi un café!

.
Publicités

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :