...
Famille + Couple

MY NAME IS MOM – Alix: « J’ai transformé le pire en formidable aventure »

Quand j’ai lancé ce blog, je voulais quelque chose de complet. Des articles qui parleraient de maternité sans prise de tête, des vidéos parce que c’est un format à côté duquel il est impossible de passer aujourd’hui, un shop dans lequel je vous partagerais mes achats coups de cœur et autres indispensables et un podcast. La dernière pierre à l’édifice a été posée: mon podcast MY NAME IS MOM est lancé.

Dans ce monde bruyant et saturé d’informations, à l’époque d’Internet où il faut parler fort pour se faire entendre, le podcast permet de revenir à l’essentiel. On s’écoute parler et surtout, on prend le temps. On installe un cadre propice aux confidences, c’est une vraie conversation, sans écrans interposés.

J’avais envie d’aller à la rencontre de celles qui élèvent les adultes de demain. Des mères qui ont des choses à raconter, une expérience à livrer. Des mères dont le témoignage peut aider d’autres mères à s’accomplir, à oser faire autrement. Ce seront des mamans belges, connues ou pas dans leur domaine.

Les échanges seront livrés bruts, ou quasi. Je leur laisse la parole et je ne la dénature pas. Pas de censure dans MY NAME IS MOM. On se raconte telles qu’on est et ça fait un bien fou. N’hésitez pas à vous abonner et à me donner votre feed-back, ici ou ailleurs sur les réseaux sociaux.

Et rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook pour ne rien rater des prochains épisodes.

MY NAME IS MOM – EPISODE 1 – JILL

La première invitée du podcast MY NAME IS MOM est Jill Vandermeulen alias Silent Jill sur les réseaux sociaux. Star sur YouTube et sur Instagram, on peut la voir aussi sur RTL où elle officie comme présentatrice. Elle m’a parlé avec sincérité de la maman qu’elle pensait être et de celle qu’elle est en réalité pour ses trois enfants, qu’elle a eus avec deux papas différents.

Le podcast est disponible sur toutes les plateformes habituelles. Mais aussi directement dans cet article.

Et sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 2 – GAELLE

Quand Gaëlle est tombée enceinte à 23 ans, elle était encore étudiante et elle était sous contraceptif. Gaëlle a accueilli cette grosse surprise dans la joie. Ça a été un peu plus compliqué quand elle a appris qu’elle était à nouveau enceinte, deux ans plus tard, là encore sans l’avoir programmé et plus encore quand on lui a dit, dès le début de sa grossesse, qu’elle souffrait du CMV et que son bébé risquait un handicap lourd. Et alors que tout le monde lui disait d’avorter, elle y a cru jusqu’au bout.

Adonis est né et il est, aujourd’hui, sourd d’une oreille. Gaëlle est une femme indépendante, courageuse, téméraire. Elle prend la vie à bras le corps et sort renforcée de chaque épreuve. Pas étonnant, encore une fois, qu’elle ait transformé l’agression qu’elle a subie dans une boîte de nuit de la côte belge en 2018 en mouvement contre le racisme. Gaëlle Van Rosen me raconte son histoire de femme et son histoire de mère dans My Name is Mom. 

Le deuxième épisode du podcast My Name is Mom est disponible sur toutes les plateformes habituelles. Mais aussi directement dans cet article.

Et sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 3 – ALIA

On doit à Alia Cardyn trois romans (Une vie à t’attendre, Le choix d’une vie et L’envol) et… autant d’enfants! On se connait depuis un moment avec Alia. J’ai lu tous ses livres, et je l’ai interviewée à chaque fois. Cette fois, j’avais envie de m’attabler non pas avec la romancière mais avec la maman.

On a discuté de la famille dont elle rêvait tant, de ses enfants qu’elle a eus sur le tard et de sa jolie méthode d’éducation qu’elle appelle créative. Elle ne punit par exemple jamais ses enfants: à la place, elle les chatouille. « Et ça marche du tonnerre », me dit-elle.

Alia est une encyclopédie sur le sujet: elle a lu un tas de livres passionnants sur l’éducation des enfants et, sympa, elle nous en donne les meilleures lignes. Et avec sa tranquillité naturelle et le sourire permanent qu’elle a dans la voix, elle nous insuffle l’envie de mettre plus de douceur dans notre quotidien avec nos enfants.

Le troisième épisode du podcast My Name is Mom est disponible sur toutes les plateformes d’écoute traditionnelles. Mais aussi directement dans cet article.

Et sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 4 – VERONIQUE

Véronique Gallo nous régale sur YouTube depuis plusieurs années avec ses capsules humoristiques baptisées Vie de mère. Comment ne pas se reconnaître dans ce personnage de maman débordée, dépassée, déchaînée qui raconte ses déboires familiaux à son psy? Je suis allée à sa rencontre pour qu’elle me raconte, cette fois, sa vraie vie de mère. Véronique m’a parlé de ses grossesses, de son divorce, de sa vie de femme avec une franchise détonnante.

Le quatrième épisode du podcast My Name is Mom est disponible sur toutes les plateformes d’écoute traditionnelles. Mais aussi directement dans cet article.

Et sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 5 – EMILIE

Mompreneur: le terme semble avoir été inventé pour elle. Quand Emilie Duchêne est tombée enceinte, elle rêvait d’un bijou qui porterait le prénom de son bébé. Ne trouvant pas son bonheur, elle l’a inventé. Sa petite fille, Théa, est née. Et l’entreprise qu’elle a inspirée aussi: Thea Jewelry. Emilie a eu deux enfants supplémentaires alors que son business traversait les frontières et que ses bijoux étaient portés par les anges de Victoria’s Secret et Rihanna. Elle a tout mené de front et elle nous explique comment elle a fait.

Vous pouvez écouter le cinquième épisode de My Name Is Mom sur toutes les plateformes de podcasts habituelles. Ou directement dans cet article.

L’épisode est également diffusé sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 6 – ALEXANDRA

« Il faut laisser au temps l’opportunité de montrer que ça en vaut encore la peine. Parce que ça en vaut la peine. » Ce sont les mots d’Alexandra qui a vécu ce qu’aucune mère ne devrait vivre. Cette maman belge vivait en Asie avec son mari et ses deux enfants lorsqu’elle est tombée enceinte de Gaspard. Elle n’imaginait pas l’aventure intense, inoubliable et douloureuse que son troisième enfant allait lui faire vivre.

Dans cet épisode à la fois tragique et incroyablement lumineux, Alexandra raconte comment Gaspard, lui rappelant la fragilité des choses, l’a poussée à vivre intensément.

Cet épisode du podcast My Name is Mom est à écouter partout: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc… Ou directement dans cet article.

Il est également dispo sur YouTube pour vous en faciliter l’accès.

Pour celles qui veulent en savoir plus sur l’histoire de Gaspard, Alexandra l’a racontée dans le livre « Pas peur » (Impossible de ne pas pleurer en le lisant). Bonne écoute!

MY NAME IS MOM – EPISODE 8 – LOU

Ayden est un petit garçon qui souffre d’une maladie génétique rarissime qui l’empêche de faire un tas de choses que les autres enfants font sans même y réfléchir. Évidemment, c’est compliqué mais il a de la chance d’avoir une maman en or, prête à déplacer des montagnes pour lui faire la vie plus joyeuse et plus facile. Sa maman, c’est Lou. 

Je l’ai rencontrée à Bruxelles. Elle s’apprêtait à ouvrir une plaine de jeux inclusive, destinée à tous les enfants, sans exception. Le Monde d’Ayden a ouvert ses portes et, pour y être allée avec mon fils, je peux vous assurer que c’est un endroit magique. 

Dans cet épisode de My Name is Mom, Lou me raconte comment on réagit face à l’adversité et comment on élève un enfant aux besoins spécifiques aux côtés de deux enfants en pleine santé à qui tout est permis. 

L’épisode de Lou est dispo partout: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc. Et vous pouvez également l’écouter dans cet article.

Il est également dispo sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 8 – JULIE

Avec Julie, on se connait depuis longtemps et on est tombées enceintes en même temps. Dans mon ventre à moi, il y avait un petit garçon. Dans celui de Julie, il y en avait deux. Je me souviens de son rire nerveux quand elle m’a annoncé qu’elle attendait des jumeaux. La vie lui faisait une bonne grosse blague. Heureusement qu’elle et son amoureux sont bon public.

Jules et Louis ont presque 5 ans. C’est l’occasion, pour leur super maman, de tirer le bilan. Dans cet épisode, Julie détricote les choses qu’on croit savoir sur les jumeaux alors qu’on n’y connait rien puisqu’on n’en a jamais eus…

Elle nous raconte comment on gère deux nouveaux-nés alors qu’on n’a que deux bras, comment on prend sur soi face aux remarques maladroites, comment on élève deux enfants du même âge, si semblables mais à la fois si différents. Faites gaffe. C’est un épisode qui vous donnerait presque enfin d’avoir deux bébés d’un coup…

Cet épisode du podcast My Name is Mom est à écouter partout: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc… Ou directement dans cet article.

Il est également dispo sur YouTube:

MY NAME IS MOM – EPISODE 9 – NATASCHA

Comme beaucoup d’expatriés, Natascha a eu plusieurs vies en une. Attachée de presse en Belgique, elle est partie vivre à Shanghai d’abord et à Singapour ensuite avec son mari et leur fille, Elise. Leur expatriation a pris fin au bout de cinq ans cette année.

Natascha me raconte comment on apprend à être mère à l’autre bout du monde ainsi que les questions que l’on se pose quand on est parent et qu’on met la vie que l’on connaît et que l’on a construite entre parenthèses pour l’inconnu le plus total. Bonne écoute! 

Cet épisode du podcast My Name is Mom est à écouter partout: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc… Ou directement dans cet article.

Il est également à écouter sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 10 – STEPHANIE

Stéphanie adore les bébés. Tant et si bien qu’elle en a fait son métier. Elle est infirmière dans le service de néonatologie d’un grand hôpital belge. Son truc, ce sont les bébés un peu trop pressés : ceux qui n’attendent pas les neuf mois réglementaires pour rencontrer leurs parents. Stéphanie donne à ces tout petits enfants la force nécessaire pour qu’ils puissent, un jour, prendre leur envol et quitter son service.

Et pour les aider à se développer comme ils l’auraient fait dans le ventre de leur mère, Stéphanie, en association avec l’une de ses collègues, fan de couture, a créé Ouatine et Cumulus. Il s’agit de petits cocons révolutionnaires qui ont rapidement trouvé leur place dans le service de néonat de neuf hôpitaux en Belgique.

Dans ce nouvel épisode de My Name is Mom, Stéphanie me raconte sa vie de maman et son métier si important. Si mon bébé était né trop tôt, c’est à elle que j’aurais voulu le confier.

Cet épisode du podcast My Name is Mom est à écouter partout: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc… Ou directement dans cet article.

Et il est évidemment aussi sur YouTube.

MY NAME IS MOM – EPISODE 11 – ALIX

Alix Battard présente le Journal Télévisé de 13 heures sur RTL, première chaîne privée en Belgique. Un job passionnant dont elle s’est mise en retrait pendant plusieurs mois sans hésiter quand elle a appris que sa fille de 2 ans et demi souffrait d’un cancer. Alix venait d’avoir son deuxième bébé quand la maladie s’est invitée dans sa famille. Près de cinq plus tard, alors que Théodora est tirée d’affaire, Alix revient sur cet épisode qui l’a rendue aussi forte qu’il fut douloureux à encaisser. Elle m’explique comment elle a fait front, ce qu’elle en a tiré comme leçon, la maman qu’elle était avant ça et après…

Cet épisode du podcast My Name is Mom est à écouter partout dès à présent: Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc… Ou directement dans cet article.

Et sur YouTube.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :