...
News

Kate Middleton est une maman comme les autres et ça fait du bien de l’entendre en parler

Kate Middleton s’est confiée avec une franchise rare pour une personne de ce rang au sujet de son rôle de maman à Giovanna Fletcher dans le podcast Happy Mum Happy Baby. Et c’est vachement chouette cette parole libérée parce qu’on constate que peu importe notre rang, notre compte en banque, la famille d’où l’on vient, on repart toutes à zéro la première fois qu’on devient mère. La page blanche est identique pour toutes les mères. Ça donne hyper envie de se serrer les coudes.

Kate Middleton est la maman de Georges, 6 ans, de Charlotte, 4 ans et de Louis, 21 mois. Et elle jure qu’elle ne cesse de se sentir coupable. C’était encore le cas le jour même de l’enregistrement du podcast: « George et Charlotte me demandait pourquoi je ne pouvais pas aller les conduire à l’école ce matin. C’est un challenge constant », explique-t-elle. « On entend ça sans cesse dans la bouche des mères, même de celles qui ne travaillent pas et qui ne doivent pas jongler entre vie professionnelle et vie familiale. On remet toujours en question ses propres décisions, ses jugements. Ça commence dès que vous avez un bébé. »

Sur les marches de l’hôpital: « Un peu terrifiant »

Kate Middleton est revenue sur sa toute première fois de maman et sur la façon dont elle a présenté son premier-né au monde, quelques heures à peine après la naissance. Son courage avait bluffé tout le monde. D’autant qu’elle n’avait pas cherché particulièrement à dissimuler le ventre rond habituel qu’on a encore après l’accouchement. Elle admet aujourd’hui que prendre la pose avec George sur les marches de l’hôpital avait été « un peu terrifiant ».

« Tout le monde nous avait tellement soutenus, William et moi, nous étions conscients que c’était quelque chose qui enthousiasmait le monde. Nous sommes extrêmement reconnaissants du soutien que le public nous avait apportés et c’était important pour nous de partager cette joie avec lui. Mais il y avait aussi le fait que c’était un nouveau-né, que nous étions des parents inexpérimentés et qu’on ne savait pas du tout comme tout ça allait se passer. C’était un mélange d’émotions. »

Lisez aussi: L’histoire du soir: la géniale adaptation pour enfants de grands classiques du cinéma

La panique en attachant le maxi-cosi dans la voiture sous les yeux du monde entier

D’autant que Kate Middleton découvrait la joie d’être maman et n’avait quasi pas dormi. « Tout est un peu flou mais c’était une journée chaude, avec de gros orages, je n’ai pas beaucoup dormi. Mais George a dormi, ce qui était génial. Et j’avais hâte de rentrer à la maison parce que, pour moi, être à l’hôpital, ça me rappelait le fait que j’avais été à l’hôpital à cause des nausées matinales. Je n’avais pas envie de rester là. J’avais envie de rentrer chez moi et de retrouver un peu de normalité. »

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook

Elle raconte avec le sourire qu’ils ont galéré pour attacher le siège auto dans la voiture pour la première fois. D’autant que tout le monde les regardait. Au secours, la pression… « Mais ça va, il a fait du bon travail », dit-elle en parlant de William.

Elle dit encore qu’elle avait, comme tous les parents du monde, sous-estimé à quel point leur vie allait changer. « C’est particulièrement vrai avec un premier bébé. Vous pensez que tout va redevenir comme avant. Aucune planification ni préparation ne vous préparer à ce moment. »

Lisez aussi: La chose que j’aurais bien voulu faire, enceinte

Ce n’est pas la responsabilité de la mère de tout faire

Comme tout le monde aussi, Kate comprend aujourd’hui tout ce que ses parents ont fait pour elle. Ca ne lui sautait pas aux yeux à l’époque. Elle a compris en devenant mère comme ses parents s’étaient « sacrifiés » pour leurs enfants. De son enfance, Kate Middleton se souvient de « choses simples, comme une promenade tous ensemble ». « C’est ce que j’essaie de faire aussi parce que ça élimine toutes les complications, toutes les pressions en tant que parents. On a des vies si chargées, si pleines de distractions que parfois les choses simples comme regarder un feu [crépiter] lors d’un jour de pluie procurent un vrai plaisir. »

Kate Middelton a partagé l’un des conseils qui l’a souvent sauvée en tant que maman: on lui a dit que ce n’était « pas totalement » la responsabilité de la mère de « tout faire ». « Nous avons tous des bons et des mauvais jours. En fait, si vous pouvez partager ça avec d’autres personnes qui ne sont pas en difficulté ce jour-là, ça fait une grande différence. »

Bref, Kate Middleton est une mère comme les autres. Et ça me donne grave envie de la serrer dans mes bras.


Soutiens-moi, paie-moi un caféSoutiens-moi, paie-moi un café
.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :