Enfant, etc

Help, mon enfant se lève trop tôt: mon truc pour survivre aux réveils trop matinaux

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Je n’aurais jamais cru qu’un jour, ce proverbe deviendrait mien. Par la force des choses, l’arrivée d’Ezra m’a tirée hors du lit chaque jour un peu plus tôt qu’avant. Pendant mon congé de maternité, je suivais le conseil de ma sage-femme: je dormais quand il dormait. Je m’autorisais donc de bonnes grosses siestes en pleine journée au lieu de m’activer pour ranger l’appartement. Je faisais en sorte que mon chez-moi reste vivable mais je préférais tout miser sur ma bonne forme histoire de passer mes journées de mère au foyer dans la bonne humeur.

Et puis, la vie « normale » a repris, le boulot avec lui, les visites des amis, les obligations familiales… La routine s’installe, les réveils matinaux s’enchaînent et honnêtement, au bout de 2 ans et demi, je trouve ça bien plus difficile qu’avant. C’est un marathon dont on ne passe jamais la ligne d’arrivée. Même quand je crois m’en rapprocher, que je pense la délivrance proche, elle s’éloigne à chaque foulée. Ezra se réveille chaque jour entre 6h15 et 6h30, peu importe ce qu’on a fait la veille, peu importe qu’on soit en semaine ou le week-end. Je suis lessivée et j’ai vite tendance à râler, dès les yeux ouverts. Mon premier mot est un soupir, c’est vous dire. J’adore mon fils mais quand la première chose que j’entends le matin, c’est un gémissement parce que je ne fais pas un biberon de lait assez vite, ça conditionne un peu ma journée et pas de la meilleure des façons.

J’ai parfois tenté de le rendormir dans mon lit. J’ai essayé de me rappeler que j’avais de la chance d’avoir un petit garçon en pleine forme, plein de ressources et d’imagination à peine le soleil levé. Mais honnêtement, ce n’est pas le manque de sommeil le plus dur mais la façon de me faire sortir de ma couette qui m’anéantit l’humeur… Quand on prend mon corps pour un circuit de voitures alors que j’ai encore les yeux fermés et que je sens les roues d’un camion Hot Wheels parcourir mes mollets, je suis un peu crispée.

Je pense que j’ai enfin trouvé une solution à mon problème. Autant être honnête: ça commence par arrêter d’espérer une grasse matinée qui n’arrivera jamais. Ezra se lève tôt et continuera probablement encore à le faire quelques mois, voire quelques années. Arrêter d’imaginer que je vais peut-être, un de ces jours, pouvoir dormir jusqu’à 10 heures, ça évite déjà une certaine frustration. Mais surtout, tout va mieux depuis que je me lève plus tôt que lui… Oui, je sais, c’est assez paradoxal puisque mes nuits sont plus courtes qu’avant et que je m’en plains mais ça me permet d’émerger à mon aise, sans bousculade ni jérémiades. Je mets mes idées à l’endroit, j’envisage déjà les choses que j’ai à faire dans la journée sans être interrompue, je prends une douche pas forcément longue mais seule et ça, quand on est mère, ça n’a pas de prix. Je sèche mes cheveux, je prépare mon sac, je cherche mes clés calmement (et je les trouve beaucoup plus rapidement que lorsque je les cherche juste avant de partir, quand je suis déjà en retard et Ezra déjà attaché dans la voiture). Je suis ensuite disposée aux négociations matinales, à l’écoute, moins tendue et ce, même si je suis encore fatiguée. J’arrive même à m’asseoir à table pour déjeuner avec Ezra. Normal: tout ce qu’il y avait à faire avant de partir est déjà fait.

Encore une preuve que s’accorder du temps pour soi est primordial et que Véronique Gallo est loin d’avoir tort quand elle dit que pour une vie de famille épanouie, il faut répondre à ses propres besoins pour être apte, ensuite, à répondre au mieux à ceux de sa progéniture. Personnellement, ces quelques minutes de solitude matinale me sont précieuses. Et vous, c’est quoi votre truc pour « tenir? »

Publicités

(18 commentaires)

  1. Je suis à peu près dans le même cas de figure que toi avec une Louloutte qui se réveille entre 6h45 et 7h15 le matin, tous les matins, toutes les semaines, tous les mois depuis 2 ans 1/2 (et j’ai même connu pire). Comme tu dis, la parentalité est un vrai marathon mais dont on ne connait pas la distance en amont (dommage, ça aiderait à tenir). Je suis moi aussi fatiguée de ces réveils en fanfare « Maman, maman, maman, maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaman,.. » et d’autant plus que je n’ai personne autour de moi à qui confier ma fille ne serait-ce qu’une nuit. Deux ans 1/2 à ce rythme et ce n’est pas fini ! Courage à nous deux 😉

    1. Ça c’est rude de n’avoir personne pour la faire garder. Même si nous, quand on le fait, c’est généralement parce qu’on sort et qu’on rentre tard… donc au final on dort peu ces jours là aussi 😄

  2. pareil! un petit lève tot et comme toi j’ai instauré la meme routine. Du temps pour moi avant qu’il se lève. Temps de faire du yoga, d’émerger tranquille et hop ensuite je suis plus disponible pour lui

  3. Pareil ici. Pour moi c’est très important d’avoir au moins le temps de me doucher rapidement, et surtout de petit-déjeuner tranquille — les repas, c’est sacré, et en avoir au moins un dans la journée que je peux faire sans être interrompue, c’est super. Alors oui se lever avant son enfant, ça fait se lever tôt, mais au moins on a le temps d’émerger et de prendre un minimum soin de soi !

  4. L’avantage d’un petit lève-tôt comme ça, c’est que dans quelques années, tu seras contente de te réveiller en douceur de 7 à 8h le samedi matin et de ne le voir débarquer « qu’à » 7h le dimanche 😉

    Blague à part, c’est très dur d’être tirée du lit inlassablement avant 6h30 tous les jours de la semaine, y compris le samedi et le dimanche. Et, comme tu dis, une fois qu’on arrête de râler contre ça, d’essayer de lutter, ça va beaucoup mieux. Et on attend avec impatience l’adolescence pour pouvoir ENFIN se venger et les sortir du lit avant 9 h le matin …

  5. Je sais que je vais en énerver beaucoup mais moi c’st l’inverse…j’ai un gros dormeur à la maison. Couché hier à 21h il aurait bien continué sa nuit quand je l’ai tiré du lit ce matin à 8h30. Et hier à la campagne il m’a tiré du sommeil à….11h30. Mais en fait je m’en veux souvent parce que j’ai pris le pli. et quand, incroyable, un matin il se réveille plus tôt (genre vers 7h30), je suis de mauvais poil et j’en veux à la terre entière. Je me dis même qu’il faudrait moi même que j’apprenne à me lever plus tôt que d’attendre qu’il me réveille…
    et surtout, moi qui veut lancer les essais pour un 2ème, je me dis que chaque enfant est différent et qu’il y a tout à fait la possibilité que j’ai un petit dormeur. et mon grand, comment fera-t-il quand il faudra se lever à 7h pour aller à l’école dans 1 an ? bon d’ici là il a le temps de changer mais bon….en tout cas plein de courage je me doute de la fatigue que cela engendre. des bisous

    1. Oh non ça ne m’énerve pas. Ezra a toujours super bien dormi. Il dort partout, sans discuter. Il faisait ses nuits au bout de deux semaines… Faut juste que je lui fasse comprendre que 7h30 au lieu de 6h30 c’est bien aussi 😂 Profite seulement… j’étais d’ailleurs dans le même questionnement que toi. Jusqu’à il y a encore une semaine, il faisait sa grosse sieste de la journee le matin.. réveil vers 6h30 puis re-dodo à 9h-9h30… je me demandais comment il allait faire pr sa rentrée à l école. Ça fait qq jours qu’il est passé à une sieste en début d après midi… ça me rassure un peu pour la rentrée de septembre… 😅

      1. pareil je me demande pour le moment comment il fera à l’école sans dormir jusqu’à 8h30 lol mais en un an ça a (heureusement ou malheureusement) le temps de changer :p

  6. J’ai aussi un modèle lève-tôt ici aussi: 6h45 en moyenne. Cependant, elle dort bien et d’une traite, ne se couche jamais dans les pleurs. 20h30-6h30 d’une traite, c’est bien. Alors je me réserve mes moments à moi le soir car, en effet, c’est primordial. Je me couche plus tôt qu’auparavant aussi, histoire d’avoir au moins 7h de sommeil au compteur. Enfin, je prépare tout afin que dans la brume du matin, j’ai le moins possible besoin de réfléchir: ses vêtements, les miens, son sac, le mien.

  7. Je suis une leve tot depuis l’enfance donc je gère à peu près. Mais par contre lorsque le réveil matinal est avant 6h, le petit monstre est doucement raccompagné dans sa chambre, et il y’a de fortes chances que maman s’endorme pendant le calin

  8. Moi mon lève tôt à 5 ans maintenant ! 3 enfants hyper rapprochés, j’ai du trouvé une solution . Toute la semaine je me lève plus tôt pour prendre ma douche et mon petit dej avant que tout le monde ne se lève mais le mercredi et le dimanche, personne n’a le droit de me réveiller avant 8h! Ils ont appris très tôt à allumer la télé et à m’attendre !

  9. hello, ton article tombe à pic. Notre louloute se réveille plus tôt qu’avant (7h15/30 =>06h/06h30), ce n’est plus mon réveil qui me sort du lit mais des chouinements provenant de l’autre côté du palier…ça pique les yeux. Le weekend, lendemain de soirée c’est encore plus dur! je prend sur moi, je n’espère rien et lorsque par chance, elle se réveille plus tard (d’autant plus si ça arrive le wk) on est particulièrement de bonne humeur; et en semaine, j’apprécie d’être seule dans ma sdb (sans que pepette ne touche à mes produits)!

  10. Un biberon à 2 ans et 1/2?
    Quid de lui donner à manger du solide pour lui tenir au ventre. Peut être qu’il dormira plus longtemps.

    1. Il mange solide évidemment, depuis longtemps. Le biberon de lait un peu chaud, c’est son petit plaisir du matin et/ou du soir (il ne le réclame plus systématiquement). Comme un adulte prendrait un thé ou un café… Ne vous inquiétez pas, il va dormir le ventre bien plein.

  11. Je comprends tellement… Ce que je trouve le plus difficile ce n’est pas tant l’heure de réveil mais le fait de ne pas se réveiller de soi-même. On a eu des périodes difficiles à la maison, avec des réveils très tôt, comme toi. On a alors tout essayé. Notre plus grand fail étant une sorte de réveil veilleuse avec un mouton qui dort/se promène. Histoire de donner une indication à notre petit garçon. Après près de 6 mois de réveils nocturnes (plusieurs fois par nuit pour un câlin) / matinaux, les choses sont rentrées dans l’ordre d’elles-même. Courage et merci pour tes astuces!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.