Euro Space Center: une journée dans l’espace en famille

by seayouson

L’Euro Space Center a rouvert ses portes en octobre dernier après un an de travaux et 13 millions d’euros d’investissement. J’y ai passé la journée, dimanche. Voici tout ce que vous devez savoir sur « le seul parc d’attractions sur l’espace en Europe ».

On fait quoi à l’Euro Space Center

Il y a 9 activités proposées. Ce ne sont pas des attractions comme vous l’imaginez. Ici, on teste nos limites et on met notre corps à l’épreuve. L’Euro Space Center est un centre d’entraînement pour apprentis astronautes. La question étant de savoir: sommes-nous prêts pour un voyage dans l’espace?

Rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook

Dans le Hub Spatial, on commence par le Moonwalk. On est assis sur un siège qui rebondit tandis qu’on saute sur la lune. Grâce à la réalité virtuelle, on se croirait vraiment dans une autre galaxie. On teste aussi le déplacement sur Mars. L’activité est vraiment chouette et c’est la seule pour laquelle on a réellement dû faire la file. Le trajet sur la lune est bref, mais vu que c’est une expérience individuelle, ça prend forcément un peu de temps. Donc on fait avec.

Juste à côté, on s’offre un petit saut en chute libre de 8 mètres pour éprouver la sensation d’impesanteur. C’est le Free Fall Slide. Couché sur le dos, on se tient fermement à la poignée et on se fait tracter par l’arrière. Et puis, on prend de la hauteur. L’instructeur précise que c’est à nous de décider quand c’est assez haut. On a droit à deux essais. Une fois à bonne hauteur, on lâche tout et on dévale le toboggan en croisant les mains sur la poitrine. C’est impressionnant, mais c’est vraiment marrant.

YouTube video

L’Euro Space Center: à partir de quel âge?

C’est la question qui est revenue le plus souvent en story: à partir de quel âge les enfants peuvent-ils vraiment profiter de l’Euro Space Center? Ici, ça ne se calcule pas en âge mais bien en taille… Et en maturité! Il faut un minium d’1m10 pour que ça vaille le coup. Pour le Free Fall Slide, il faut 1m30. Quoique ça dépend… L’instructeur observait les enfants dans la file et a estimé qu’Ezra et son mètre 15 semblait assez attentif pour tenter sa chance. Il faut que l’enfant comprenne les instructions. Parce qu’il a beau être coiffé d’un casque, s’il se lâche n’importe comment ou qu’il ne range pas ses mains durant la chute, ça peut faire mal.

Je dirais que pour une visite de l’Euro Space Center apaisée et appréciée, l’enfant doit être curieux. Suffisamment pour rester calme lors de la visite du Space Tour. Pendant 1h30, on passe d’une salle interactive à une autre et on revient sur les grandes dates de la conquête spatiale. Bon, j’avoue, moi, les visites un peu scolaires, ça me soule vite. Mais là, j’étais conquise. C’était vraiment intéressant, hyper bien raconté, avec une foule de petites anecdotes à replacer dans les dîners de famille (quand il y en aura à nouveau). Je ne savais par exemple pas qu’Alan Shepard s’était uriné dessus avant le décollage de sa fusée, qui avait pris du retard. Les astronautes portent des couches depuis. Une info qui a évidemment fait rigoler Ezra. La visite s’intéresse aussi au futur de la conquête spatiale et vu que ça se privatise, ce n’est pas forcément rassurant…

Même combat dans le Planétarium: il faut se poser et se laisser envelopper par les images du système solaire et du ciel étoilé. Un jeune enfant là-dedans, c’est une bien mauvaise idée. Ezra nous a d’ailleurs épatés: je crois qu’il y a six mois, il aurait été incapable de rester en place et d’écouter les explications. C’était vraiment intéressant.

En dessous de 1m10, les enfants ne paient pas pour la simple et bonne raison qu’ils ne vont pas vraiment y trouver leur compte.

La plus chouette activité à faire en famille

Le cinéma 5D nous emmène sur la lune avec des astronautes et quelques petits extra-terrestres. Ezra a eu un peu peur: les sièges bougent et vu qu’on est doté de lunettes 3D, on est « dans » l’image. Pour les petits, c’est impressionnant.

Autre activité sympa: le pilotage de Rover sur Mars. On fait avancer nos petites voitures sur un paysage martien grâce à une manette. Les enfants adorent le côté jeu vidéo.

Le Space Rotor ou comment j’ai failli vomir mille fois

J’ai tenté le Space Rotor: on y teste notre résistance à la force centrifuge. En gros, on s’appuie contre une paroi, bras et jambes bien tendues, et la machine se met à tourner, tourner, tourner tant et si bien que notre corps resté collé à la paroi, même quand le sol se dérobe sous nos pieds. J’avais l’impression, à chaque respiration, que mon cœur allait être broyé par ma cage thoracique. C’est donc ça que supportent les astronautes lors du décollage de leur fusée. Au moins, maintenant, je sais.

euro space center space rotor

L’Euro Space Center en pratique: adresse et prix

La réservation est obligatoire. Le système de réservation est très bien fait. L’Euro Space Center se trouve à Transinne, juste à côté de Redu, le village du livre, dans la province de Luxembourg. C’est aussi à 15 minutes de la belle région de Paliseul. N’hésitez pas à dormir dans le coin, c’est joli, boisé, tranquille et dépaysant.

L’Euro Space Center coûte 29 euros par adulte et 25 euros par enfant. Toutes les activités sont comprises dans le prix. Le parking est gratuit. On peut manger sur place, même en temps de Covid… Mais dehors! Le Voyager Café propose des sandwichs, des burgers ou encore des wraps. Vous pouvez également prévoir votre pique-nique. Là aussi, c’est à l’extérieur sinon c’est niet.

Les journées spéciales et les stages

Nous, on a fait la Journée du Spationaute. Mais il y a aussi deux formules en groupe (et donc en famille si vous le souhaitez) qui ont l’air trop sympa: une mission à la journée (Mission Ariane) et une mission (Mission Discovery) sur deux jours avec logement compris dans des chambres de 10 lits. On est accompagné d’un instructeur et on peut faire encore plus d’activités: la chaise rotative, notamment. Toutes les infos sur les week-ends en famille de l’Euro Space Center ici.

L’Euro Space Center propose aussi une foule de stages pour les enfants à partir de 6 ans. Pendant une semaine, les enfants apprennent l’astronomie, la robotique, le fonctionnement des satelittes, essaieront de construire une fusée… Il y a plein de propositions différentes et ça donne trop envie. La formule se fait en externat ou en internat. Bref, génial! Informations sur les stages donnés à l’Euro Space Center ici: peut-être une bonne idée pour cet été?

Mon avis sur l’Euro Space Center

Franchement, on a passé une super journée. On est arrivés à 11 heures et on a quitté le centre à l’heure de la fermeture. Le centre s’était vidé: j’ai fait le Space Rotor sans aucune file. On n’était plus que deux dedans: moi et une fillette de 8 ans. C’est plus instructif que n’importe quel autre parc d’attractions mais on ne s’embête pas un instant.

On est sortis de là en se disant qu’on n’était quand même pas grand-chose à l’échelle de l’univers, qu’on se prend bien la tête pour rien au quotidien et qu’il y a encore tant de choses qu’on ne maîtrise pas… Bref, je vous conseille chaleureusement la visite.

En tout cas, avec la passion que suscite Thomas Pesquet chez les enfants (et les mamans, hem…), c’est le moment de vous rendre à l’Euro Space Center. Ça rend les choses très concrètes.

Infos et réservations sur le site de l’Euro Space Center.



Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.